#TourismeDurable
bynativ est la communauté des agences locales pour votre voyage sur mesure

Petit tour d’horizon des universités formant au tourisme alternatif

| 6 janvier 2015 • Mis à jour le 06.01.2015 à 18h12
Thèmatique :  Formations 
         

Vous vous intéressez depuis longtemps (ou depuis peu) au monde du voyage, et souhaitez vous investir dans un tourisme plus respectueux des hommes et de l’environnement ? Vous désirez faire de votre passion votre métier, et devenir accompagnateur, chargé de mission ou directeur d’office de tourisme, mais toujours dans une optique de développement durable ?…

Que vous soyez encore lycéen, jeune étudiant ou déjà entré dans la vie active, de nombreuses universités en France proposent aujourd’hui des formations spécifiques, ouvertes à tous les profils et tous les âges, qui permettent de devenir un professionnel du tourisme de demain.

universite-avignon_4

La licence Tourisme et économie solidaire d’Avignon travaille en partenariat avec Voyageons-autrement.

Créée en 2008 et partenaire de Voyageons-autrement, la licence professionnelle Tourisme et économie solidaire propose une formation ouverte et assez généraliste en permettant d’approcher les domaines du tourisme, du développement durable et de l’économie sociale et solidaire. Située à Avignon, la licence est en lien étroit avec les professionnels de la région, et permet à ses étudiants de se consacrer à la réalité du terrain grâce notamment au projet tuteuré ou au stage court.

Présentée il y a peu sur le portail, la licence professionnelle Concepteur et accompagnateur en écotourisme prend ses quartiers à Saumur, et dépend de l’université d’Angers. Seule formation axée spécifiquement sur l’écotourisme en France, elle permet une approche concrète du terrain et de la découverte de la faune et de la flore comme du tourisme local, via de nombreux stages et déplacements. Ses étudiants sont notamment formés aux métiers de guides, d’animateurs, ou encore de chargés de mission.

L’Université de Grenoble, quant à elle, dirige sa licence professionnelle Aménagement du territoire et urbanisme vers le développement touristique raisonné et durable. Les cours se déroulent en Ardèche, sur le site du Pradel, à Mirabel : un site réputé pour ses formations liées à la nature et à l’agriculture, et au sein duquel les étudiants sont en contact direct avec un environnement naturel riche et préservé. Visant à former des professionnels en cohérence avec les enjeux du développement durable, la formation se veut ouverte et en phase avec les métiers de demain. Cette licence peut ensuite ouvrir sur le Master Tourisme, innovation et transition, que nous avions présenté sur le portail.

– Développée par l’ISTHIA, Institut Supérieur du Tourisme, de l’Hôtellerie et de l’Alimentation de Toulouse, la Licence professionnelle Tourisme et développement se déroule à Foix, dans un cadre semi-rural correspondant bien à ses aspirations. Géographie, développement durable, marketing ou encore gestion et aménagement du territoire, tous les aspects visant à faire de chaque étudiant un professionnel d’un tourisme territorial plus responsable sont abordés. Suite à cette formation, vous pourrez enchaîner sur le Master du même nom.

photo4

Le site de Foix : une annexe universitaire moderne et ancrée dans son environnement naturel.

– Située à Digne-les-bains et dépendant de l’université Aix-Marseille, la Licence professionnelle Management des organisations, spécialité Tourisme Durable et Territoires Ruraux se situe dans un cadre privilégié, cerné par la nature et la montagne. Spécifiquement tournée vers le développement du tourisme rural, cette licence a entre autres pour intérêt d’être accessible en alternance, permettant ainsi de mettre directement le pied à l’étrier et de se frotter au milieu professionnel. Un plus pour les étudiants ne souhaitant pas poursuivre en Master et voulant augmenter leurs chances d’intégrer rapidement et facilement le monde du travail !

– Davantage ouverte sur l’étranger, la Licence professionnelle Hôtellerie et Tourisme, spécialité Management de projets touristiques durables propose de suivre le second semestre dans un pays d’Europe ou d’Amérique, et peut délivrer un double diplôme en partenariat avec l’AWF de Varsovie. Intégrée au département de droit, d’économie et de gestion de l’université de Toulon, cette licence a su mêler les termes de management et de développement durable au sein d’un enjeu cohérent, visant à former des étudiants aptes à affronter dès leur sortie le monde du travail. Elle propose par ailleurs un module spécifique lié aux cultures et spécialités culinaires. Cette licence peut se poursuivre ensuite avec le Master Management du Tourisme durable.

Situé à Béziers, le Master Tourisme et Développement durable des territoires est proposé par l’université Paul Valéry de Montpellier. Accessible sur dossier à tout étudiant ou professionnel titulaire d’un Bac+3, celui-ci forme ses élèves à la valorisation des patrimoines et des territoires, dans une optique de développement durable. L’une de ses forces est d’avoir su lier préservation et modernisation, et ainsi de préparer les professionnels de demain à une valorisation des territoires en phase avec les réalités du terrain, et les contraintes du respect de l’environnement comme des hommes.

L’université de Versailles propose quant à elle aux titulaires d’un Master 1 d’intégrer le Master professionnel Tourisme et environnement. Rattaché au département des sciences sociales, ce Master permet aux étudiants de nombreuses études sur le terrain, ainsi que des échanges avec des professionnels. Il vise à former des spécialistes en ingénierie touristique, aptes à développer le tourisme sur un territoire donné, dans le respect de son environnement local.

DSC01302

Vous aussi, participez au développement du tourisme dans le respect de la nature, des hommes et des territoires.

Voici donc un panel non exhaustif des formations liées au tourisme responsable en France, qui ne cessent de s’étoffer depuis quelques années : à vous d’y trouver votre place, selon vos aspirations et vos sensibilités !

Si, toutefois, vous ne vous sentez pas l’envie de retourner sur les bancs de la fac, ou que vous préférez vous investir différemment, il existe une alternative, en mode “apprentissage 2.0” : un MOOC (pour Massive Open Online Course, soit un cours en ligne ouvert à tous), le premier au monde consacré à l’écotourisme, est en cours de création. Mis en place par le réseau Défi Med, qui rassemble les idées et projets d’enseignants et d’étudiants issus de formations liées au tourisme durable en France et en Tunisie, ce MOOC devrait débuter en mai 2015.

 

 


Petit tour d’horizon des universités formant au tourisme alternatif | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Mélusine Lau

Facebook

Découvrez nos abonnements

2 réponses à Petit tour d’horizon des universités formant au tourisme alternatif

  1. Pauline a commenté:

    Bonjour,

    Vous pouvez retirer la licence professionnelle Hôtellerie et Tourisme, spécialité Management de projets touristiques durables à Toulon. Elle s’appelle désormais “Géopolitique, Tourisme et Innovations Durables”.
    La présence du durable dans l’intitulé n’est là que pour faire beau. Le responsable pédagogique estime que le tourisme durable tuera le tourisme et n’existe même pas vraiment. Les cours n’ont aucun rapport avec le développement durable.
    Une licence à éviter à tout prix, avec un intitulé mensonger et des cours vides de sens.

  2. VANHOECKE a commenté:

    Bonjour,

    Je cherche une formation licence professionnelle ou master professionnelle dans le tourisme solidaire et culturel sur la région des HAUTS DE FRANCE de préférence,pouvez-vous m’envoyer des noms d’organismes de formation ou universitaire? merci cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda