logo et baseline voyageons-autrement
séjours et de loisirs dans le domaine du tourisme responsable et durable

Olivier Catrou présente TraceDirecte

| 24 septembre 2012 • Mis à jour le 24.09.2012 à 9h35
         

Après Evaneos et Voyages-en-direct.com, c’est au tour de TraceDirecte de se lancer dans le voyage-sur-mesure en prise directe avec les réceptifs. Sur Top Resa, nous avons rencontré Olivier Catrou, son Directeur Général.

Olivier Catrou

Olivier Catrou. Directeur Général de TraceDirecte

VA/ La veille de la conférence de presse de Voyages-en-direct.com, on reçoit le communiqué de presse de TraceDirecte, est-ce un hasard ?

Oui, c’est un pur hasard, on nous l’a annoncé le lendemain. Et on a été content que cela arrive le même jour. Et nous ne sommes pas les seuls. D’autres acteurs vont bientôt arriver sur le marché. Le concept plait. C’est positif. C’est la tendance du moment. L’avenir est au voyage sur mesure. Il y a une vraie dynamique. La concurrence, c’est toujours positif.

VA/ Existe-il toutefois des différences entre TraceDirecte et ses concurrents ?

TraceDirecte offre toutes les garanties d’une agence française avec un paiement sécurisé, une protection juridique et une licence en France. Pour le voyageur, c’est tout bénéfice. Il ne se pose pas le problème de la garantie de son voyage. En outre, contrairement à certains de nos concurrents, on donne l’exclusivité à nos réceptifs sur une même destination. On ne veut pas mettre en concurrence les agences locales, c’est la culture Allibert, puisque notre groupe fait partie d’Erta-Alé, holding qui regroupe Voyageurs du Monde et Allibert.

VA/ Vous engagez-vous également à une certaine réactivité ?

Oui, toute demande sera traitée dans les 48h. Toutefois, cela ne veut pas dire que l’on renvoie un devis dans les 48h car les demandes sont filtrées en amont par nos agences et les réceptifs ne les reçoivent qu’ensuite. Ce filtre nous permet de voir si les demandes sont sérieuses, et notre service client interroge parfois nos clients pour en savoir un peu plus avant de faire passer les dossiers aux réceptifs, qui ainsi, ne sont pas submergés par des demandes tout azimut. On ne veut pas être une machine à devis.

VA/ Quels sont vos objectifs pour l’avenir.

C’est encore confidentiel mais on est ambitieux. On veut s’imposer comme leader.

VA/ Le tourisme responsable fait-il partie de vos préoccupations ?

TraceDirecte a l’avantage de travailler avec la majeur partie des réceptifs d’Allibert ou des agences qui travaillent toutes avec ATR. Ils ont donc déjà bien en tête les critères à respecter. Mais, pour l’heure, notre travail principal reste un travail de fond, l’accompagnement des agences pour améliorer la qualité des prestations sur place.

Le site Web : www.tracedirecte.com/


Olivier Catrou présente TraceDirecte | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres

Journaliste indépendante, auteur, spécialiste de la Chine, de l’Asie, sinologue. Publications sur le tourisme équitable. Livres documentaire jeunesse sur l’Asie. Reportages divers.


FacebookGoogle

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Olivier Catrou présente TraceDirecte Après Evaneos et Voyages-en-direct.com, c'est au tour de TraceDirecte de se lancer dans le voyage-sur-mesure en prise directe avec les réceptifs. Sur Top Resa, nous avons rencontré...

DirecTravel interroge le modèle de l’industrie du voyage à la française Les hôteliers ont Airbnb, les taxis Uber, les professionnels du tourisme ont depuis quelques années le voyage en direct qui vient peu à...

Quelques astuces pour rendre son voyage au Sri Lanka plus responsable Vous songez à vos prochaines vacances au soleil ? Vous avez envie de nature, de dépaysement, de rencontres authentiques et pourquoi pas d’un agréable...

La Campagne à bras ouverts en Provence-Alpes-Côte d'Azur
L'actu en continu
Les derniers tweets
Les catalogues Voyagiste

Agenda