#TourismeDurable

Les jeunes et la nature objet du programme« à la découverte des Espaces Naturels Sensibles » de l’Isère

| 28 novembre 2019 • Mis à jour le 02.12.2019 à 10h25
Thèmatique :  Conseils   Espaces protégés   Initiative régionale 
         

Qui de mieux que la jeunesse pour être ambassadeur de la richesse de son environnement proche ? Permettre de mieux connaître son environnement, les richesses naturelles de son département d’habitation grâce aux compétences de professionnels, c’est la riche initiative qu’a mis en place le département de l’Isère depuis quelques années avec le soutien de l’Education Nationale. Investir dans l’éducation à l’environnement une belle promesse pour l’avenir. Ainsi chaque année et aux 4 coins du département des milliers d’enfants et d’adolescents vont s’immerger et travailler toute l’année pour apprécier au mieux leur environnement proche. Le tout en s’appuyant sur les connaissances des professionnels locaux. Tout le monde y trouve son compte. La Terre notamment!

Un vrai travail pluridisciplinaire sur l’année et sur la scolarité entière

A la découverte des ENS constitue avant tout un riche programme pédagogique permettant à l’élève de s’immerger dans un vrai projet mené sur l’année.

Beauté d’une aurore en montagne

La nature y est le véritable le corollaire entre l’homme et son environnement. Ainsi chaque dossier permettant un financement  est monté par l’équipe enseignante, le tout en se basant sur des volontés très précises pour le savoir des élèves. Chaque sortie, chaque séjour permettra de travailler, et ce au-delà du simple aspect éducation à l’environnement, des matières comme l’histoire géo, les mathématiques, l’art ou encore le Français en partant des aspects vu sur site. Un champ pluri disciplinaire très important qui permet de mettre ou de remettre la nature au centre de l’enseignement tout en étant acteur du projet.

Des petits de maternelles aux lycéens et apprentis les financements et accompagnements permettent vraiment au plus grand nombre de sortir plus « connaisseur » et plus amoureux que jamais de leur nature.

Des sorties ou séjours toute l’année pour tous.

Un des nombreux intérêts de ce dispositif est qu’il établit une série d’actions et de sorties sur l’année scolaire évitant ainsi le zapping véritable fléau sociétal.

Dès potron minet la nature et les hommes s’éveillent

Du séjour en immersion permettant l’intégration des 6e aux sorties de proximité des touts petits, à la construction d’une mare pédagogique en passant par le comptage d’espèces particulières les découvertes ENS sont riches et variées. Par exemple pour les collégiens les projets ENS seront mis en avant dans le parcours citoyen des chacun. Les sites accueillant les jeunes sont aussi d’ailleurs très diversifiés : environ 50 sites classés ENS aménagés pour l’accueil du public permettent aux élèves et aux accompagnateurs montagne ou animateurs nature d’avoir un terrain de jeu sensationnel. Mais ce n’est pas tout : les réserves naturelles (6 dans le département) ou des sites associés riches en diversité écologique (foret domaniale ou jardin botanique),  permettent aussi de recevoir les programmes du Conseil Départemental 38.

Récit d’une sortie in situ

J’ai eu la chance, dans une merveilleuse aurore automnale fin septembre d’accompagner une classe de 1ere du lycée AGROTEC de Vienne lors de sa dernière demi-journée de séjour en Chartreuse. Le rendez-vous était fixé à 6h30 du matin, le jour se lève sur les alpages. Régis et Sébastien les deux accompagnateurs de Cartusiana bureau montagne de Chartreuse expliquent les consignes au groupe. Le but est l’observation de la faune  en ce début de journée sur une crête du massif. Le silence se fait, les lycéens sortent jumelles et longues vues, pour eux ce séjour de 3 jours et deux nuits dans un centre de vacances du massif a été fructueux : visite d’une tourbière et de son écosystème puis randonnée sur la réserve des Hauts de Chartreuse pour le travail sur l’eau. Ce dernier matin est très attendu et en effet  le spot est connu par les aficionados de affût animal. Magie d’un moment rare les alpes s’offrent à nous  la vue est dégagée et fin d’été oblige il n’y a pas âme qui vivent autour de nous. La plénitude totale.

Affût aux chamois et discrétion demandée et respectée par tous!

Et dès les premiers pas c’est le choc « qu’est ce qu’on aperçoit la bas sous le sommet ? » Une harde de chamois jouant avec le soleil levant, réjouissant de voir ce spectacle et réjouissant de constater que cette jeunesse que certains pensent ignarde, désintéressée est bouche bée et curieuse de questions auprès des professionnels accompagnants. Un ange passe et il a l’éclat d’un soleil doux.  La matinée alterne entre observation botanique, géologique et recherche de traces ou d’animaux tout courts. Des discussions débutent mais à mots feutrés, un respect s’instaure, n’excluant pas du tout la béatitude.

Instant volée d’une nature qui s’éveille doucement

La séance de travail s’établit, certains comptent d’autres observent à la lunette et beaucoup de questions fusent, la montagne ouvre les esprits c’est indéniable.

Une matinée riche, comme toutes celles qui se déroule dans ces moments hors du temps mais pourtant si ancré dans le quotidien. La nature est un formidable moyen d’écoute, de compréhension et d’insertion dans le monde pour toutes les populations. J’étais ravi de partager ce moment avec eux, ma journée en a été véritablement changé…et la leur ? Je parie que oui

J’ose croire que oui, j’ose imaginer leurs pas futur sur les chemins pour en savoir plus, j’imagine avec joie leur envie d’adhérer à leur monde, d’en être les acteurs d’un changement qu’on espère tous et qui qu’on le veuille ou non viendra de cette prime jeunesse et son enthousiasme à faire bouger le monde.

 

Merci au lycée AGROTEC de Vienne pour que je puisse participer à cette sortie ainsi qu’à Sébastien et régis de Cartusiana pour les précieux conseils et leurs savoirs.

Retrouvez la page explicative du conseil départemental de l’Isère : https://www.isere.fr/la-decouverte-des-ens-espaces-naturels-sensibles#picc


Les jeunes et la nature objet du programme« à la découverte des Espaces Naturels Sensibles » de l’Isère | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Guillaume Chassagnon
Amoureux des montagnes, des hommes y vivant. j'aime les parcourir, les photographier, les découvrir et donner envie de les fréquenter. Sac à dos, livres et appareil photos sont mes outils quotidiens. Je travaille aussi pour de la presse quotidienne pour notamment montrer le dynamisme culturel et associatif de mon territoire. A bientôt sur les sentiers, autour d'un bon verre de vin, d'un plateau de fromage ou dans une librairie! Et à la fac d'Avignon of course
Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda