#TourismeDurable
La feuille de chou du tourisme durable

Laissez Fjallabak vous faire découvrir une Islande secrète et mystérieuse

| 29 juin 2017 • Mis à jour le 29.06.2017 à 7h44
Thèmatique :  Acteur privé   Monde   Portrait 
         

Quand on écoute Matthildur Filippusdóttir Patay (Matta) nous parler de l’Islande, son île natale, on comprend que ce si petit pays recèle bien plus de trésors que la majeure partie des géants du tourisme vendent à leurs clients. L’Islande, si petite, est un kaléidoscope aux mille paysages, à découvrir en prenant son temps, en s’immergeant en petits groupes avec des guides locaux, Francophones, qui vivent par et pour les voyages de la famille depuis plusieurs années. Matta, comme tout le monde l’appelle, nous emmène dans ses bagages, entre Elfes, Geysers, volcans, sables noirs et autres magnificences d’une nature reine. Superbe escapade et belle histoire d’une famille unie autour de la découverte et de la convivialité.

Fjallabak, ou aller chercher son bonheur loin des sentiers battus.

Et Dieu sait que les sentiers sont, depuis l’année 2010 environ (sacré volcan Eyjafjallajokull) battus et rebattus par un flot croissant de marcheurs, curieux venant des 4 coins du globe, à la recherche d’isolement et de calme, paradoxal, n’est-il-pas? En tout cas, cette frénésie, cette course à suivre les groupes, l’équipe de Fjallabak ne la cautionne pas et ne veut pas en entendre parler. Matta, fille du grand voyageur Philippe Patay baigne dans le milieu du tourisme, du guidage depuis longtemps et son regard est perçant sur les dérives actuelles de son pays en matière d’accueil. “Il y a beaucoup de touristes depuis quelques années, il en faut, nous en vivons, mais il y a une surenchère néfaste. Les prix sont exorbitants, tant pour les touristes que pour les habitants notamment en terme d’hébergements, beaucoup de voyageurs sont très surpris en arrivant ici. Savez-vous que, en ville, il y a souvent plus de touristes que de locaux? Heureusement, l’Islande recèle encore des trésors peu connus et peu pratiqués, c’est là où nous emmenons nos clients, en petits groupes et avec des guides connus, reconnus et compétents.” Un véritable embarquement pour l’ailleurs et l’aventure, la véritable!

L’Islande autrement avec Fjallabak

Entre trek légendaire et voyage personnalisé : Fjallabak

 

Le trek est la signature de l’entreprise familiale, sa moelle. Mais, comme toute chose, l’évolution est nécessaire pour avancer, résister et progresser. Matta corrobore ” le trek et Fjallabak sont étroitement liés, mais nos offres  évoluent en effet. On s’adapte sur les durées de nos séjours répondant ainsi à une demande. Les séjours à pieds sont ainsi proposés à partir de 3 jusqu’à 15 jours, nous nous adaptons aux demandes de nos clients. Néanmoins nous avons toujours le même leitmotiv : découvrir le pays avec une intimité recherchée, c’est à dire en laissant de côté les sites trop surchargés. On a aussi l’envie de faire changer un peu l’image trop répandue, voire clichée, des geysers ou des aurores boréales, l’Islande ce n’est pas uniquement cela. On peut parler de la richesse ornithologique, des volcans, des montagnes par exemple. Je vais prendre deux exemples de trekkings qui sont de véritables coups de cœurs et sur lesquels on peut encore se sentir seuls au monde!

En 1er lieu, je voudrais vous parler du Trek des Elfes (Viknaslodir) qui se déroule dans l’est du pays, en 6 jours. Ce parcours superbe a même eu droit aux honneurs du National Geographic en 2005, celui-ci parlant d’un des 25 plus beaux treks au monde. Un univers qui oscille entre montagnes plongeant dans l’océan, des criques sauvages, des roches aux couleurs désarmantes et un imaginaire exceptionnel”. Serait-ce le véritable pays Elfique? Fans de Tolkien, on vous y attend

Autre séjour mis en avant, le trek (au nom qui fait déjà voyager) écueils du Noir de Corbeau (Hrafntinnusker) : une métaphore qui reflète bien la poésie lyrique locale. Une région où les récifs noirs (comme le corbeau) et coupant comme des lames de rasoirs s’étalent sur les vallons. “Une zone de dépaysement totale où on trouve du sable noir, des déserts, la nature avec un grand N, un trek où vous serez immergé dans un autre monde : celui de l’aventure. Ce trek se déroule sur 5 ou 6 jours… sans la foule promis”.

On peut bien sûr en “prendre plein les yeux” sur tous les autres séjours organisés par la famille Patay et leurs amis que nous vous invitons à découvrir sur leur site.

L'Islande se découvre quasiment en toute saison et sur des chemins plus paisible chez Fjallabak

L’Islande se découvre quasiment en toute saison et sur des chemins plus paisible chez Fjallabak

Cette année 2017 verra un grand changement dans l’entreprise familiale. Et oui, Philippe Patay, le créateur et infatigable animateur de Fjallabak, mettra un terme à sa carrière. Mais la richesse de l’agence, c’est bien entendu la famille et le réseau construit pas à pas, de façon sérieuse. Et gageons que ce sérieux sera conservé. Fjallabak se bat pour garder un tourisme censé, conscient et éthique au sein de l’île. Une île quelque peu “à la mode” et qui subit de plein fouet l’inlassable croissance des tours opérateurs sur place. “On souhaite vraiment rester sur du petit groupe avec de la qualité dans nos circuits nous nous imaginons en permanence derrière les yeux du néophyte qui s’ouvre pleinement devant ces couleurs Nous nous positionnons aussi sur du voyage individuel et du voyage incentive.” Sur son site, l’entreprise met aussi en ligne de précieux conseils pour se loger, manger, choisir son mode de transport. Un accompagnement familial en étant redondant, mais ce mot colle tellement à l’esprit de l’agence quand on en fait la connaissance. A ce mot, rajoutons ceux d’authentique, de profondément humain et sans passion on ne fait rien, et la passion dans cette petite agence, elle vous prend aux tripes.

Fjallabak pionnier du trek en Islande

Fjallabak, pionnier du trek en Islande

 

Retrouvez les offres de Fjallabak, derrière les montagnes sur : https://www.fjallabak.is/fr/


Laissez Fjallabak vous faire découvrir une Islande secrète et mystérieuse | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Guillaume Chassagnon
Amoureux des montagnes, des hommes y vivant. j'aime les parcourir, les photographier, les découvrir et donner envie de les fréquenter. Sac à dos, livres et appareil photos sont mes outils quotidiens. Je travaille aussi pour de la presse quotidienne pour notamment montrer le dynamisme culturel et associatif de mon territoire. A bientôt sur les sentiers, autour d'un bon verre de vin, d'un plateau de fromage ou dans une librairie! Et à la fac d'Avignon of course
Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda