#TourismeDurable
La feuille de chou est là

Voyages extraordinaires : les Seychelles en famille…

| Publié le 18 avril 2020 • Mis à jour le 22 avril 2020 à 6h37
         

Lorsque l’on interroge les voyageurs sur leurs meilleurs souvenirs, ce sont très souvent les moments de partage exceptionnels qui reviennent spontanément à leur mémoire. En raison, bien sûr, de l’émotion considérable qu’ils ont suscitée. En particulier, lors de voyages en famille, le fait d’avoir pu faire découvrir à ses enfants des endroits et des animaux extraordinaires…

Une destination plébiscitée pour sa faune

Si depuis des décennies les agences de voyages du monde entier sont décorées avec de grands posters des îles Seychelles en raison de la beauté exceptionnelle de leurs plages, depuis quelques années, c’est également parce que ce petit archipel paradisiaque est un véritable musée naturel vivant que la destination rencontre autant de succès auprès des familles.

Aux Seychelles, c’est bien simple : la moitié pratiquement du territoire est constitué de parcs nationaux ayant transformé ces îles en véritable sanctuaire d’une faune et d’une flore exceptionnelles comportant de nombreuses espèces rares ou endémiques. C’est par exemple le cas de la plus grosse graine au monde, la célèbre Coco de mer ou encore des tortues de terre géantes qui rencontrent toujours un immense succès auprès des enfants…

Ce n’est donc nullement un hasard si les Seychelles comptent deux sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO : la formidable Vallée de Mai (île de Praslin) et le plus grand atoll corallien du monde : Aldabra.

Avoir son coin de paradis aux Seychelles

Alors, bien entendu, la destination possède de nombreux établissements hôteliers, depuis les petits établissements familiaux de charme jusqu’aux structures plus luxueuses et plus vastes, parfaitement intégrées dans le décor naturel. Mais l’idéal reste de pouvoir vivre, en famille, au plus près de la population et… de la mer ! Il est ainsi possible de louer un appartement au bord de la plage aux Seychelles pour jouir des bonheurs de cette destination de rêve en toute liberté.

Les Seychelles ont longtemps été inhabitées par l’Homme

Nombre de visiteurs s’interrogent souvent sur les raisons ayant permis aux îles Seychelles de conserver leur apparence originelle. La réponse est simple : les Seychelles, cas extrêmement rare, demeurèrent inhabitées jusqu’au 18ie siècle, ce qui fournit des conditions idéales pour que des espèces végétales et animales uniques s’y épanouissent, à l’abri à la fois des mutations de la sélection naturelle et des dégradations faites par l’homme.

Grâce à ces conditions exceptionnelles, les îles abritent une grande variété d’espèces rares : 13 espèces d’amphibiens, 30 de reptiles, 1000 d’invertébrés et 220 d’oiseaux dont 17 que l’on ne retrouve nulle part ailleurs sur la planète. Parmi ces oiseaux rarissimes, le célèbre perroquet noir au plumage sombre et brillant qui fait accourir ornithologues et amateurs d’oiseaux du monde entier dans l’espoir de l’apercevoir. Où cela ? Dans les branches de la non moins célèbre forêt de la Vallée de Mai (patrimoine de l’UNESCO), l’une des forêts les plus « magiques et enchantées » selon ceux qui l’ont découverte.

Mais si le perroquet noir est un animal qu’il n’est pas toujours facile d’apercevoir, il en va tout autrement des espèces les plus attrayantes. Les tortues géantes, entre autres, qui circulent paisiblement à leur rythme bien personnel et que l’on peut approcher au plus près dans les parcs. Elles impressionnent durablement les enfants car elles sont souvent aussi grandes qu’eux, mais dès que l’on croise leur regard, c’est toute la paix et la gentillesse du monde que l’on y rencontre.

Un voyage aux Seychelles pour éveiller les enfants

C’est l’occasion de faire prendre conscience aux plus jeunes de la valeur et de la fragilité de toutes ces merveilles naturelles. Car une des activités les plus prisées des familles consiste précisément aujourd’hui dans la découverte des écosystèmes intérieurs des îles et de leur biodiversité, et à sensibiliser les enfants au respect de cet environnement unique.

Accompagnés d’un guide naturaliste ou circulant de manière autonome en utilisant des applications dédiées, on peut arpenter les chemins des parcs naturels, par exemple le Parc National du Morne Seychellois, au nord de l’île de Mahé. On y trouve, à l’ombre des frondaisons végétales, de superbes chemins de randonnée vous emmenant pratiquement jusqu’à 1000 m d’altitude et offrant régulièrement – bonus magique ! – de fantastiques vues panoramiques sur la côte.

Sur terre ET sur mer

Et ce qui est extraordinaire également ici, c’est que la plupart de ces activités nature sont gratuites ! Pas besoin de débourser un centime pour profiter des coins les plus paradisiaques des Seychelles. Même sur les plages, qui bénéficient d’une réglementation comparable à la loi du littoral français, les bords de mer seychellois étant (à une exception près*) définitivement accessibles à tous ! Gratuitement. Même ceux occupés par des hôtels de luxe.

* La bien nommée plage d’Anse Source d’Argent sur l’île de la Digue dont l’accès coûte 100 roupies seychelloises par personne.

Plus rare encore : en dépit de leur beauté légendaire, ciel d’azur, eaux cristallines à température idéale, fin sable blanc, cocotiers savamment penchés pour prodiguer de l’ombre et énormes rochers de granit formant des sculptures uniques au monde, les plages des Seychelles ne sont jamais surpeuplées.

Et lorsque vous pénétrez dans ce second paradis perdu que sont les eaux de l’océan Indien, même tarif : gratuité absolue de l’immense beauté et diversité qu’offrent les fonds marins locaux et les récifs coralliens. Car si les spots de plongée des îles Seychelles sont réputés dans le monde entier, nul besoin de bouteilles d’oxygène pour s’émerveiller. Il suffit pour cela d’un masque et d’un tuba. Alors l’arc-en-ciel inouï des couleurs sous-marines se déploiera sous vos yeux, des bancs de poissons multicolores glisseront devant vous, puis ce sera une majestueuse raie pastenague et enfin une de ces superbes tortues de mer dont l’élégance et la majesté des évolutions aquatiques vous marquent à jamais.

Bienvenus ici !

Un mot pour finir concernant l’apport humain rencontré sur place. C’est peu dire qu’affirmer que les Seychellois sont une population accueillante. Si vous avez la chance de vivre à leur contact en location, évitant les restaurants d’hôtels, vous les accompagnerez dans les petits restaurants typiques, les take-away où l’on se régale de spécialités locales, sur les marchés, dans les épiceries locales hautes en couleur et à la source même : en bord de plage où les pêcheurs ramènent leurs prises et les vendent.

Une occasion rêvée de lier connaissance et d’accéder à cette culture métissée que les Seychellois sont définitivement ravis de partager avec leurs hôtes.


Voyages extraordinaires : les Seychelles en famille… | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Jerome Bourgine
Ecrire et voyager. Voyager et écrire... Depuis 50 ans.
Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

BaLaDO - Guides de loisirs et balades en France Guides BaLaDO : une référence en matière de loisirs thématiques et de balades de proximité....

Osez l’aventure sur les chemins du Kailash, la montagne magique ! Il y a un an, Nomade Aventure signait avec la prestigieuse Société des Explorateurs Français (SEF) un partenariat unique, inaugurant un nouveau...

Carnet de vacances en famille pour une planète durable - Hiver 2011 diffusés à 150 000 exemplaires sur TOUT le massif des Alpes (Savoie, Haute-Savoie, Isère......

Le vélo sur mesure avec Évasion à Vélo Se déplacer nez au vent en prenant le temps de la découverte, de l’immersion, en s’arrêtant à l’envie pour repartir de plus belle. C’est un peu tout cela, le voyage à vélo,...

Jean-Christophe Victor : sous les cartes… le monde ! « Le dessous des cartes », le livre vient de sortir chez Taillandier (224 p150 cartes 14.90€)...

Rencontre avec François Piot, PDG de Prêt à Partir Interview du PDG de Prêt à Partir, autocariste et TO...

RECEVEZ LA VERSION NUMERIQUE DE LA FEUILLE DE CHOU* PAR MAIL * Le canard pas comme les autres
voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda