#TourismeDurable
La feuille de chou est là

Pékin de neige et de sang

| Publié le 30 janvier 2020 • Mis à jour le 30 janvier 2020 à 11h48
Thèmatique :  Livres 
         

Alors que la Chine vient à peine de « fêter » le passage à l’année du rat de métal sur fond de coronavirus et de villes consignées, nous vous proposons de vous échapper entre les lignes pour retrouver le lieutenant Ma au cœur de l’hiver pékinois avec une nouvelle enquête qui, tel un jeu de piste, permet d’évoquer bien d’autres bombes à retardement…

Pékin s’enfonce dans l’hiver quand deux meurtres inexpliqués viennent se télescoper avec le passé du lieutenant Ma et l’entrainent dans une enquête d’autant plus complexe qu’elle fait peu à peu resurgir les démons du passé. Car Ma fait partie de cette génération d’étudiants qui ont vécu de près les évènements de Tian an men dont on a commémoré les 30 ans l’an dernier, suscitant alors bien des débats au cœur d’une jeunesse tiraillée entre des idéaux démocratique et des pressions en tout genre. A l’instar de Ma, son adjoint Zhou, bien plus jeune et qui a à peine entendu parler du « printemps de Pékin », a d’autres états d’âmes et d’autres priorités, même si la glace va peu à peu se rompre entre les deux hommes…

La glace, c’est aussi cette épaisse couche qui recouvre le lac Beihai où Ma emmène sa fille patiner quand il arrive à glaner quelques heures à une enquête qui va peu à peu le cannibaliser au point de lui faire prendre de nombreux risques. Des risques, d’ailleurs, l’auteur de ce roman policier, Mi Jianxu, n’est pas sans en prendre, à évoquer en filigrane le cas des séparatistes ouïghours, à revenir plusieurs fois sur les évènements de Tian an Men, mais aussi à dénouer le fil d’une enquête qui dévoile un système corrompu de la base au sommet. Car elle n’est pas bien belle la société chinoise dans laquelle Ma évolue et tente de trouver la lumière. Au point qu’un Mi Jianxu peut en cacher un autre, engageant le lecteur vers une double enquête pour appréhender une réalité qui en revanche, elle, est tristement réelle.

———————————

Mi Jianxu, Pékin de neige et de sang, roman policier, Les éditions Philippe Picquier, 2018. 320 pages. 19 €.


Pékin de neige et de sang | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Journaliste indépendante, auteur, spécialiste de la Chine, de l'Asie, sinologue. Publications sur le tourisme équitable. Livres documentaire jeunesse sur l'Asie. Reportages divers.
Facebook

Partagez cet article

La meilleure façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est encore de partager cet article. Merci d'avance ;)

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RECEVEZ LA VERSION NUMERIQUE DE LA FEUILLE DE CHOU* PAR MAIL * Le canard pas comme les autres
voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda