logo et baseline voyageons-autrement

Ardèche et Vélo, une histoire qui roule…

| 8 juillet 2014 • Mis à jour le 08.07.2014 à 7h42
Thèmatique :  Institutionnel   Territoire 
         

A l’occasion de son dossier Vélotourisme 2013, Voyageons-autrement faisait un focus sur les ambitieux projets de l’Ardèche en matière de vélotourisme. Projets liés à la ViaRhôna, Dolce Via et autres voies vertes, qualification de l’offre vélotouristique autour du label « Accueil Vélo », projet de TransArdèche VTT, création du parcours « Sur les Routes de l’Ardéchoise »… les chantiers d’envergure de développement vélotouristique, porté par le Département, l’ADT Ardèche et les collectivités, ne manquent pas pour atteindre l’objectif de faire de l’Ardèche « une Terre de Vélo »…

 

gorgeardeche3_jpg
Un an après, un petit tour de roue en Ardèche s’impose pour faire le point sur l’avancement des projets…

De belles réalisations… et d’autres à venir !

Les créations de tronçons cyclables liés au grand projet de ViaRhôna, dont 92 km passeront à terme sur le territoire ardéchois, avancent à bonne allure : le trajet de Sarras à Glun (parcours de 26 km valorisant les lieux « Vignobles & Découvertes », avec visites de caveaux et dégustations…), en passant par Tournon-sur-Rhône (section provisoire), est terminé et balisé, tout comme le tronçon reliant Soyons à La Voulte-sur-Rhône (22 km) ; le parcours reliant La Voulte au Pouzin (6.5 km, traversant la réserve naturelle de Printegarde) est ouvert ; celui reliant Le Pouzin à Rochemaure est quant à lui réalisé aux trois-quarts, de Cruas à Rochemaure ; le dernier tronçon ardéchois, de Viviers à Bourg-Saint-Andéol (18 km) est en cours de réalisation, son ouverture étant prévue pour 2015. A noter la particularité de ce parcours reliant Sarras à Bourg-Saint-Andéol, puisque celui-ci alterne entre départements de l’Ardèche et de la Drôme.

LOGO BICLETTE

Relier les voies de ViaRhôna à d’autres voies douces desservant l’intérieur du département est également un objectif : au niveau de la Voulte, la « Dolce Via », en vallée de l’Eyrieux, vous emmène tranquillement jusqu’au Cheylard, sur un total de 45 km (75 km sont prévus, à terme, jusqu’à Saint-Agrève, ainsi qu’une liaison jusqu’au Mastrou). De même, le Pouzin sera à terme relié à Privas, la capitale ardéchoise, par 20 km de voies douces. Actuellement 8.5 km de voies sont ouvertes jusqu’à Chomérac, assurant ainsi une liaison avec la voie douce de la Payre. Dans le sud Ardèche, c’est 8 km qui seront ouverts au public cet été entre Sampzon, Ruoms et Pradons. D’autres projets, prévus à plus ou moins long terme, élargiront encore le champ des possibles pour les vélotouristes ardéchois…

©ADT07_LC_dolce_via (1)_GF-2
Plus largement, c’est toute une stratégie qui est développée au sein du département et portée par l’ADT et ses partenaires pour faire de l’Ardèche une « Terre de Vélo » : développement et optimisation de services aux usagers (déploiement du label Accueil Vélo, aménagements favorisant l’intermodalité, professionnalisation et accompagnement des acteurs…), stratégies de communication et de mise en marché ciblées, travail de connaissance des clientèles via des enquêtes quantitatives et qualitatives, sensibilisation des populations locales… Une mise en tourisme équilibrée et durable des offres « Vélo »

VTT en terres ardéchoises

Si les VTTistes aiment l’Ardèche pour la pratique de leur sport de prédilection, l’Ardèche le leur rend bien. Parmi toutes les actions menées dans le département, le VTT n’est pas en reste. Le projet de TransArdèche VTT, relie Annonay et Saint-Félicien à Bourg-Saint-Andéol, en passant par les Cévennes et les Gorges, par un grand parcours d’itinérance VTT. Le Parc Naturel Régional a concrétisé – de façon pilote – le tracé de la TransArdèche VTT à l’échelle de son territoire et permettra aux amateurs de découvrir l’épine dorsale de l’itinéraire. A l’horizon 2015, le projet sera achevé et il complétera l’offre sportive et cyclotouristique de l’Ardèche, en reliant le Nord et le Sud du département sur 80 km.
En attendant, les passionnés de VTT peuvent déjà s’en donner à cœur joie, avec ses centaines de kilomètres de chemins balisés, ses quatre bases VTT (de la Montagne ardéchoise, du Cheylard, du Pays de Crussol et de Saint-Félicien) et ses structures organisant des séjours et randonnées VTT, comme Ardèche-vélo. Mais aussi, pour les plus chevronnés, des raids VTT réputés organisés chaque année dans le département, comme le Raid VTT des Monts d’Ardèche.

Raid VTT des Monts d’Ardèche © OTLeCheyllard

Raid VTT des Monts d’Ardèche © OTLeCheyllard

Organisée par l’Office de tourisme de Cheylard, en partenariat avec la communauté de communes du Val’Eyrieux, la 13e édition du Raid VTT des Monts d’Ardèche s’est déroulée les 27,28 et 29 juin derniers, en Ardèche « Plein cœur », dans la vallée de l’Eyrieux. Cette année, deux circuits inédits, de 131 km sur 3 jours, ont composé les épreuves, à travers la Vallée de la Dorne, du Haut-Vivarais et de l’Eyrieux. Ce raid, ouvert aux juniors et aux seniors, requiert un certain niveau de maîtrise et d’endurance, au vu du dénivelé dans cette partie de l’Ardèche. Mais la possibilité de ne participer qu’à une seule, voire deux journées, sur les trois que dure l’événement, a permis aux moins chevronnés de participer à ce raid emblématique de l’Ardèche, auquel participent en moyenne 400 raiders chaque année.

 

 

__________________________

Voir le détail des réalisations de la ViaRhôna : www.viarhona.com


Ardèche et Vélo, une histoire qui roule… | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Sandra Bordji

Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tous à Clermont pour la troisième édition des Universités du Tourisme Durable !

L'actu en continu

Les plus partagés

    Les derniers tweets

    Les catalogues Voyagiste


    Agenda