#TourismeDurable
La feuille de chou du tourisme durable

Un pôle tourisme responsable sur l’édition 2011 du MAP

| 22 mars 2011 • Mis à jour le 23.03.2011 à 16h26
         

Partenaire média du Mondial du Tourisme de Paris, Voyageons Autrement a couvert l’événement pour vous. Reportage sur ce rendez-vous annuel devenu incontournable où le monde du voyage se retrouve au Parc des Expositions.

Le tour du Monde en quatre jours

Espace dédié au tourisme durable

Les lauréats des trophées du tourisme reponsable

Avec plus de 500 destinations représentées sur 17 000 m2 d’espace d’exposition, le Salon Mondial du Tourisme reste le rendez-vous de l’année à ne pas manquer pour préparer son prochain séjour. Offices de tourisme français et étrangers, tour-opérateurs, agences de voyages, hébergements, prestataires de services ou encore presse spécialisée s’exposent à Paris durant quatre jours.
Cette édition 2011 du MAP était organisée par espaces et pôles thématiques. On pouvait découvrir, en déambulant dans les allées du salon, le Pavillon de France, un Espace Insolite pour sortir des sentiers battus, une zone destinée à la Thalasso et au bien-être ou encore l’espace GLBT gay et lesbien.

Quelques nouveautés ont fait leur apparition cette année comme le village des chambres d’hôtes, la grande librairie des voyages, organisée en partenariat avec France Info, et bien sûr le Pôle Tourisme Responsable.
Comme un symbole, ce pôle, dédié aux acteurs qui appliquent les fondements du développement durable au tourisme, se trouvait au cœur du salon. Malheureusement, de là à dire que les préoccupations écologiques, sociales et environnementales sont au cœur de toutes les offres touristiques, il n’y a qu’un pas que nous ne franchirons pas.

Voyages-Sncf offre de la visibilité à ses lauréats

Soulignons quand même cette belle initiative de regrouper des offres touristiques responsables et solidaires pour présenter au grand public une vision éthique du voyage. Cet espace, créé en collaboration avec l’ATES, ATR, la Coalition Internationale pour un Tourisme Responsable, WWF ou encore Voyages-Sncf.com, participe à démocratiser cette forme de tourisme et on ne peut que s’en réjouir.

Sur la vingtaine d’exposants du pôle tourisme responsable, une grande majorité était là grâce à l’initiative de Voyages-Sncf. Les fameux trophées du Tourisme Responsable restent avant tout une formidable occasion pour les lauréats de gagner en visibilité et en notoriété, et l’opportunité qui leur est offerte de s’exposer au MAP rentre complètement dans ce cadre.
Tous n’étaient pas présents, mais on a pu rencontrer l’Association Tourisme Autrement, venue présenter sa dernière initiative des Greeters de Bruxelles, un regroupement d’habitants qui vous font découvrir les charmes de la capitale belge, en dehors des sentiers battus. Dans le même esprit, la version parisienne proposée par l’association « ça se visite », lauréat 2010 de la mention innovation des trophées, était aussi représentée. Elle propose de visiter les quartiers populaires de Paris et rencontrer des acteurs locaux pour des échanges humains entre visiteurs et visités. Les hébergements étaient aussi à l’honneur avec la présence du Nîmhotel Best Western, La Grée des Landes, le Solar Hôtel et le CPA Lathus, qui propose une valorisation de l’environnement autour de la pratique d’activités de pleine nature.

Côté « guides papiers », Viatao et Elka Editions étaient venus présenter leur actualité. Les guides responsables Viatao  vous proposeront très prochainement de venir partager sur leur site vos meilleures adresses responsables.
Matthias Quentin était là pour représenter Covoiturage.fr, le site numéro 1 du covoiturage en France qui propose aujourd’hui une application smartphone pour préparer ses déplacements en limitant son impact sur l’environnement.

Une actualité brulante

Japon a annulé sa présence auMondial du Tourisme

Des dizaines de messages de sympathie et de soutien en lieu et place du stand prévu initialement pour le Japon

Les voyagistes Vision du Monde et  Allibert, respectivement vainqueurs en 2009 et 2010 de la catégorie des voyagistes responsables, présentaient au public leurs offres de voyages mais étaient aussi présents pour échanger sur l’actualité brulante qui impacte le tourisme. Laurent Besson, directeur de Vision du Monde,  regrette la gestion actuelle de la situation en Mauritanie et dans le Sud du Mali. « Parce que Vision du monde n’est pas un voyagiste classique nous nous devons de soutenir nos équipes locales en ces moments difficiles où le mot solidaire doit prendre tout son sens. » Après une analyse précise de la situation sécuritaire avec ses partenaires, Vision du Monde a fait le choix du maintien de certains de ses voyages dans cette zone.

Laurent Besson présente Écho de la terre, une marque de Vision du Monde destinée à promouvoir des voyages écologiques

Une date à retenir, le 1er Juin 2011 pour la Journée Mondiale du Tourisme Responsable

WWF présentait un espace de sensibilisation des enfants à l’environnement et à la préservation des zones humides. Dans le même esprit que celui qui l’anime au quotidien, WWF était présent pour sensibiliser et informer. Le rendez-vous est pris avec le Panda pour permettre à la planète de souffler un peu à l’occasion du Earth Hour. L’organisation présentait aussi ses adresses responsables labellisées Gîtes Panda,  des hébergements qui s’engagent au quotidien dans la gestion de leur structure à la protection et valorisation du milieu naturel et des espèces.

Pour représenter l’Amérique latine dans ce Pôle tourisme responsable, on pouvait compter sur Ethicomundo. Xavier Contreras, directeur administratif, insiste sur la notion de tourisme communautaire pour éviter l’acculturation et le bouleversement des habitudes de vie.


Malika Tazaïrt, dirigeante de Voyag’Acteur nous avait donné rendez-vous sur le salon pour une rencontre avec des mosaïstes de Jéricho venus présenter leur savoir-faire. Bravo pour cette initiative, qui aura rencontré un véritable succès et donné envie à chacun de partir en Palestine.
S’il y a bien une région qui s’engage dans le tourisme durable en France, c’est la Bretagne. Seul CRT représenté dans le Pôle tourisme responsable, la région bretonne souhaite véhiculer les valeurs d’un tourisme plus réfléchi, avec la création d’un club tourisme durable.

Présentation par Caroline Heller, chargée de mission Développement Durable.

L’ATES, premier réseau national du tourisme équitable et solidaire, était bien sûr présent sur cette édition 2011 du MAP. On pouvait rencontrer sur le salon quelques membres du réseau tel que l’organisation Éveil, l’AREMDT ou encore Human Trip. Depuis 2006, l’ATES a reversé près d’un million d’euro d’aide au développement aux destinations visitées par les 20 000 voyageurs partis avec ses membres.
Enfin, Guillaume Cromer et Véronique Fayard de la CITR ont profité du MAP 2011 pour rappeler la date de la Journée Mondiale pour un Tourisme Responsable, le 1er Juin 2011. Destiné en priorité aux professionnels, l’événement qui aura lieu à Paris, aura comme thème cette année la certification dans le Tourisme Durable. Partenaire historique de cette initiative, Voyageons Autrement couvrira pour vous l’événement.

Plus de 100 000 visiteurs auront, cette année encore, fait le déplacement pour le Salon Mondial du Tourisme. Le rendez-vous est pris pour l’année prochaine avec, souhaitons-le, un espace encore plus important destiné au tourisme responsable.


Un pôle tourisme responsable sur l’édition 2011 du MAP | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Sebastien Repeto
Fondateur de l'Agence Social Media My Destination, Sébastien est avant tout un passionné de voyage.
FacebookGoogleTwitter

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda