#TourismeDurable

Rencontre avec Sandrine Mercier

| 23 janvier 2012 • Mis à jour le 30.05.2012 à 15h33
         

Elle nous a longtemps fait voyager sur les ondes de France Inter avec son émission « Au détour du Monde », elle est aujourd’hui à la tête d’A/R, un magazine de voyage décalé et engagé. On la retrouve aussi fréquemment au cœur des évènements et rencontres qui s’intéressent au tourisme responsable. Curieuse, piquante et vive, Sandrine Mercier a plus d’un projet dans sa poche…

ITW Sandrine Mercier

Sandrine Mercier @G.Clastres

VA/ Vous possédez un riche parcours de voyageuse mais vous avez aussi souvent donné la parole aux voyageurs sur France Inter. Cette période de votre vie est-elle définitivement terminée ou avez-vous de nouveaux projets radio ?

Pour l’heure, je suis en train de voir. J’ai travaillé avec le Mouv’. Mais, mon rêve, ce serait de créer une web radio, forme de plateforme radio où je pourrais intégrer des entretiens, carnets de voyage, du son, du contenu. Le problème reste les fonds à lever et le modèle économique à choisir. C’est en cours…

VA/ En juin 2010, vous avez fondé le magazine A/R dont vous êtes rédactrice en chef. Ce dernier a été récompensé en octobre 2011 par le Trophée Information des Trophées du Tourisme Responsable organisés par Voyages-sncf.com – que représente ce Trophée pour vous ?

Sur le moment, on a été très heureux. Cela a été pour nous une vraie reconnaissance du travail accompli, de notre choix de fonder un magazine dans un secteur pas très porteur, un magazine audacieux, avec un ton, un engagement durable. Cela peut en outre nous donner une visibilité et donc nous faire connaitre un peu mieux.

Kfé le CHinon

On était au Chinon... @G.Clastres

VA/ Votre magazine compte 116 pages dont une vingtaine consacrée au tourisme durable, est-ce un engagement qui vous est cher ?

Oui, c’est important pour nous. On a hésité à faire un magazine spécifiquement consacré au tourisme responsable, mais le marché n’étant pas assez mature, on a préféré intégrer la thématique du tourisme durable via un cahier intérieur. Ainsi, on ne se coupe pas des lecteurs classiques, on accueille tout le monde, et les gens peuvent être sensibilisés aussi. Nos pages sont ainsi plus dynamiques, tendances, et le lecteur potentiel n’est pas tenté de fuir. C’est aussi ce qui a plu aux Trophées, cette présentation dynamique qui n’est pas réservée à un Club fermé.

VA/ Vous êtes également partenaire (à l’initiative) du Pacte national du Tourisme Durable qui vise à recueillir un millions de signatures d’ici les élections de mai 2012 afin de proposer des mesures durables et de sensibiliser les décideurs politiques. Qu’en est-il de ce pacte. Les citoyens ont-ils suivi ? Qu’en est-il des professionnels et des institutionnels ?

Pour l’heure j’ai suivi d’assez loin mais la compagne électorale vient juste de commencer et je pense que l’on va peu à peu commencer à interpeller les candidats. Pour ce qui est institutionnels, pas mal de monde s’est déjà rallié, dont Cap France, Co-Voiturage, Viatao, plusieurs hébergeurs, etc. L’idée in fine, est d’avoir un local, une « maison du tourisme responsable », un lieu d’information qui réunisse à la fois les besoins des professionnels mais aussi réponde aux interrogations du grand public.

VA/ Pour finir, avez-vous de nouveaux projets à nous faire partager ?

Oui, je suis actuellement en train d’écrire un livre, un livre de portraits sur ces personnes qui ont arrêté le cours de leur vie pour faire un grand voyage (à pied, entre amis, en famille, etc.). Une forme d’épanouissement à travers un voyage au long court. Ce sera un beau livre qui sortira chez La Martinière cet automne avec une partie pratique pour donner des clés à tous ceux qui ont envie, un jour, de larguer les amarres…

Par G.Clastres


Rencontre avec Sandrine Mercier | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Journaliste indépendante, auteur, spécialiste de la Chine, de l'Asie, sinologue. Publications sur le tourisme équitable. Livres documentaire jeunesse sur l'Asie. Reportages divers.
FacebookGoogle

Découvrez nos abonnements

Une réponse à Rencontre avec Sandrine Mercier

  1. Ping : Développement durable@UHP » Archives du Blog » 6ème édition de la journée mondiale pour un tourisme responsable : Paris – 1er juin 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Bilan positif pour la première édition du festival Icare Le Festival Icare 2010 s'est clôturé dimanche 10 octobre 2010 à Brive-la-Gaillarde! Un Festival unique en son genre en France...

Sécurité et tourisme en débat au Maryland De quelles façons les évènements politiques impactent-ils le développement du tourisme, d’un point de vu social et économique ? Tel était le thème du café du voyage qui...

5° Bourse AVI du Voyage Solidaire - Jury 2015 Le jury de la 5° bourse AVI du Voyage Solidaire se réunira le mardi 19 mai de 9h30 à 16h30 dans les bureaux d'Avi-International à Paris. Composé cette année de blogueurs,...

Ils sont partis vivre ailleurs utant de destins qui ont un jour basculé vers l’ailleurs et qui se racontent en 28 portraits dans un ouvrage qui résonne comme un marche-pied vers le grand saut....

Programme JMTR 2012 Vendredi 1er juin 2012 - Conseil régional d’Île-de-France, Paris 7ème Journée animée par Sandrine Mercier (Journaliste - Magazine A/R)...

Anticiper le monde de demain pour mieux répondre aux attentes des touristes Lors du dernier salon du tourisme qui s’est tenu à Paris à la mi-mars, l’Association des Journalistes du Tourisme (AJT) organisait une...

bynativ est la communauté des agences locales pour votre voyage sur mesure
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda