logo et baseline voyageons-autrement
séjours et de loisirs dans le domaine du tourisme responsable et durable

La Bretagne confirme son engagement pour un tourisme durable

| 26 novembre 2012 • Mis à jour le 27.11.2012 à 11h04
         

De nombreux acteurs du tourisme breton se sont réunis à Vannes le mercredi 21 novembre, à l’initiative du CRT Bretagne et de l’Ademe, avec pour objectif d’échanger et de mutualiser les expériences sur l’engagement environnemental des différentes structures et organisations du secteur. La journée était organisée autour de différents thèmes (déchets, déplacement, communication, etc.) qui ont permis aux intervenants de faire émerger nombre d’initiatives locales et d’en savoir un peu plus sur l’envie et les besoins des futurs visiteurs.

21 novembre

Un évènement éco-conçu

Vannes Tourisme et EnvironnementTout commence par un évènement éco-conçu car il n’y pas de tourisme engagé et cohérent sans actes concrets. Dans son discours d’ouverture, Michael Dodd’s, directeur du CRT Bretagne, explique et spécifie les choses. Les participants à la journée ont été encouragés à venir en train ou en co-voiturage. Les intervenants extérieurs ont été logés dans un Best Western éco-labélisé par l’Ecolabel Européen. La restauration sera assurée par un restaurateur breton avec une vaisselle réutilisable et 300 feuilles d’eau (bouteilles dessinées par Philippe Starck) à remplir dans des fontaines à eau suite à l’affiliation du CRT à la communauté des Porteurs d’Eau lancée par la Fondation France Liberté. L’ensemble de l’évènement sera compensé avec l’association Action Carbone. En outre, la journée sera relayée par un portail internet engagé et responsable – passage à l’auto-glorification – car, remarque pertinente de Michael, à vous informer en mode virtuel, voyageons-autrement.com économise bien du papier et donc des arbres…

Une clientèle de plus en plus sensibilisée

Journée technique

Table ronde “Energie et Déchets” @G.Clastres

 

Tout se poursuit avec une clientèle de plus en plus sensibilisée puisque d’après une Etude d’Atout France présentée par Sylvie Barrère, 96% des Européens sont à présent persuadés que le tourisme durable est un sujet important. Et, certes, s’il existe toujours un écart entre la volonté d’achat responsable et la consommation réelle, les démarches engagées intéressent et interpellent de plus en plus les touristes, notamment ceux en provenance des pays du nord, plus riches et plus sensibilisés. Des efforts restent toutefois à faire tant au  niveau de la pédagogie – le tourisme responsable n’est pas forcément plus cher ou moins glamour -, de l’offre – pas assez visible – et de l’information – grande confusion due entre autres à la prolifération de labels et de normes. Guillaume Cromer du Cabinet ID-Tourism confirme ces tendances en se basant sur trois études. Celle des Trophées SNCF du Tourisme Responsable qui confirme que la notoriété du tourisme responsable est passée de 27 % en 2007 à 84 % en 2012. Celle du groupe Accor tournée vers l’international qui montre aussi une avancées des mentalités de la clientèle mais reste malgré tout déclarative – comme l’avait d’ailleurs bien spécifiée Sophie Flak lors de la conférence de presse mettant en avant cette étude – où nous étions également présents. Enfin, une étude « Maison », qui avait notamment fait émerger l’écotourisme et le tourisme équitable comme thématiques les plus reconnus.

Une multiplication d’initiatives locales

Transports douxLa région Bretagne est donc une illustration extrêmement pertinente de cette mutation progressive des mentalités pour des initiatives touristiques de plus en plus engagées. Les exemples sont nombreux et lors de cette journée où l’environnement était à l’honneur, on peut déjà citer les efforts fait par nombre d’hôteliers pour s’éco-labéliser, les initiatives des campings du Pays touristique de Morlaix pour amener peu à peu leur clients à gérer leurs déchets, la multiplication des voies vertes et le développement des transports doux (location de vélos électriques, optimisation des déplacements pendant les festival), l’édition de topoguides pratiques pour sensibiliser la clientèle et, bien sûr, l’incontournable site internet du CRT Bretagne primé par les Trophées SNCF du Tourisme Responsable 2011 – voyagez-responsable.tourismebretagne.com/ – qui regroupe et centralise l’ensemble de ces projets responsables. Enfin, s’il en était encore besoin, pour souligner cette volonté forte, le CRT a même souhaité aller plus loin en se lançant dans une démarche de certification Green Globe.

Des partenaires extrêmement mobilisés

Au cœur de ces initiatives, la journée a également permis de montrer toute l’importance de s’associer à des partenaires engagés. Ainsi, pour palier à un parc hôtelier très ancien (30 à 40 ans d’existence) et donc très consommateur en eau et énergie, l’Ademe a mis en place un dispositif financier pour inciter les hébergeurs bretons à s’éco-labéliser. De fait, la première année, 70 % de l’ensemble des coûts est pris en charge, un dispositif unique en région qui a pour objectif de voir une centaine de professionnels bretons certifiés Ecolabel Européen d’ici 2014. Des kits de sensibilisation aux éco-gestes à destination des clients ont également été validés par l’AFNOR qui certifie ces démarches. Pour l’heure, sur les 226 établissements éco-labélisés en France, 23 sont en Bretagne avec le Morbihan et Belle Île en tête de pont. En outre, de nombreux autres projets sont en cours, comme l’affichage environnementale qui permet aussi de communiquer aux clients les efforts réalisés, façon de sensibiliser et d’apporter des preuves concrètes.

Journée Technique CRT Bretagne

Table ronde sur l’Eco-label européen avec l’Ademe @G.Clastres

 

En guise de conclusion

La journée du 21 novembre a donc démontré une fois de plus combien il est important d’échanger et de décloisonner les expériences pour sensibiliser de nouveaux acteurs. Si de nombreux projets touristiques soucieux de l’environnement ont été identifiés, il est clair que beaucoup reste à faire pour multiplier les offres, les rendre  plus lisibles, rassurer les clients sur la peur du greenwashing et cette sensation que le tourisme durable, c’est forcément plus cher et plus contraignant. La région Bretagne s’y attelle avec ferveur et énergie et toute l’équipe du CRT a fait preuve d’un dynamisme réjouissant et contagieux. Gageons que la capillarité régionale fasse le reste et que les nombreux projets évoqués fassent des petits, à l’instar de La Grée des Landes, cet hôtel spa innovant et engagé qui a déjà ouvert la route à d’autres.

A suivre…

 

 


La Bretagne confirme son engagement pour un tourisme durable | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Clastres Genevieve
Journaliste indépendante, auteur, spécialiste de la Chine, de l'Asie, sinologue. Publications sur le tourisme équitable. Livres documentaire jeunesse sur l'Asie. Reportages divers.
FacebookGoogle

Découvrez nos abonnements

Informations utiles pour voyager

Rencontre avec Caroline Heller du CRT Bretagne Suite à la journée technique « Tourisme et Environnement » qui a réuni nombre d’acteurs du tourisme breton à Vannes le mercredi 21 novembre, nous avons souhaité faire...

Interview vidéo de Caroline Heller, Chargée de mission Développement Durable au CRT Bretagne Caroline Heller, Chargée de mission Développement Durable au CRT Bretagne organisatrice de l'évènement 'Journée technique...

Tourisme Durable en Bretagne L'objectif du CRT Bretagne est de mettre tout en œuvre pour trouver l'équilibre entre les aspects économiques, sociaux et environnementaux...

La Bretagne confirme son engagement pour un tourisme durable De nombreux acteurs du tourisme breton se sont réunis à Vannes le mercredi 21 novembre, à l’initiative du CRT Bretagne et de l’Ademe, avec pour objectif...

Rencontre avec Sophie Plassart de l’ADEME Bretagne Lors de la journée technique « Tourisme et Environnement » du mercredi 21 novembre organisée par le CRT Bretagne, le rôle de l’ADEME est apparu comme fondamental...

La Région Bretagne, laboratoire innovant du tourisme durable En 2013, 9 millions de touristes ont visité la Bretagne, 93 millions de nuitées concentrées pour plus de la moitié d’entre elles (54 %) entre juillet...

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :

La Bretagne à l'honneur

L'actu en continu

Les plus partagés

Les derniers tweets

Les catalogues Voyagiste


Agenda