#TourismeDurable
La feuille de chou est là

Un vent nouveau souffle sur la Charte Européenne du Tourisme Durable

| Publié le 5 mai 2014 • Mis à jour le 21 mai 2014 à 7h54
Thèmatique :  Initiative régionale   Labels   Territoire 
         

Encore relativement confidentiel sur le territoire français, le volet 3 de la Charte Européenne du Tourisme Durable (CETD) tend se faire connaître de plus en plus, et à attirer toujours davantage de candidats.

Pour rappel ou pour ceux qui n’en aurait jamais entendu parler, la CETD est une initiative lancée par la Fédération Europarc, qui oeuvre à préserver les espaces naturels fragiles sur le territoire européen. Dans cette optique, elle a mis en place une Charte liée au tourisme, autour de laquelle s’engagent les espaces volontaires afin d’y affirmer et d’y développer un tourisme responsable et durable, respectant aussi bien l’homme que l’environnement.

vercors velo

Le Parc Naturel Régional du Vercors est particulièrement engagé dans la démarche de développement du volet 3 / © Grand Angle.

Déclinée actuellement autour de 3 volets, la Charte s’adresse tout d’abord aux espaces protégés (volet 1), puis aux hébergeurs et prestataires de services situés sur cet espace (volet 2), pour enfin plus récemment s’étendre aux voyagistes et tour-opérateurs (volet 3), basés ou non sur un espace protégé, mais proposant obligatoirement des produits touristiques sur un ou plusieurs de ces espaces.

Si les deux premiers volets sont aujourd’hui largement répandus en France, le dernier peine encore à trouver sa place – la faute notamment, selon certains, à une possible forme de paradoxe entre la démarche « commerciale » inhérente à tout voyagiste, et les valeurs éthiques et durables prônées par la Charte.

Vestige de charrette tractée et vache broutant dans un pré

Une Charte qui aide notamment au développement du tourisme rural.

Toutefois, et pour beaucoup, ce troisième volet ouvre de nouveaux horizons, et permet à des vendeurs de produits touristiques d’affirmer leur différence, d’être toujours plus exigeants quant aux voyages proposés et de sensibiliser leur clientèle aux dégâts engendrés par un tourisme de masse synonyme trop souvent de fuite des capitaux, commerce inéquitable et dégradation de l’environnement.

Le 16 avril dernier, la commission mixte de la section française de la Fédération Europarc s’est réunie afin de décerner l’agrément du volet 3 aux nouveaux participants. Particulièrement soutenue par IPAMAC, qui fédère les Parcs Naturels du Massif Central, la démarche a surtout bénéficié à des voyagistes situés sur les Parcs du sud et centre de la France. En effet, impossible pour un TO ou une agence de se porter candidat sans l’aval et le soutien d’un Parc : Europarc étant dirigé, en France et jusqu’en 2016, par la Fédération des Parcs Naturels Régionaux, les Parcs français font de ce fait office de « garants » et aident les candidats, après évaluation de leur correspondance à la Charte, à monter leur dossier de candidature.

Les voyagistes Grand Angle (Vercors) et Chamina Voyages (Cévennes) ont eu la chance et la fierté de recevoir le précieux sésame : leur réaction à venir prochainement !

LES AUTRES ARTICLES DE CE DOSSIER :
Volet 3 de la charte Européenne du Tourisme Durable


Un vent nouveau souffle sur la Charte Européenne du Tourisme Durable | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Mélusine Lau

Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

2 réponses à Un vent nouveau souffle sur la Charte Européenne du Tourisme Durable

  1. Pingback: Un nouveau label pour Chamina Voyages | France voyage

  2. Pingback: Grand Angle labelisé par la charte européenne du tourisme durable | France voyage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Comment le vélo-tourisme relance la pratique quotidienne du vélo… Partout en France, la multiplication des infrastructures, signalisations et autres VAE (Vélo à Assistance Electrique) contribuent de manière sensible...

La labélisation - Deux questions à Jean-Pierre Lamic (VVE) Un mois après les Journées Mondiales du Tourisme Responsable qui ont porté sur le thème de la labélisation....

Peut-on faire du tourisme durable dans les espaces protégés en hiver ? Exemples de sports d’hiver durables dans les espaces protégés...

Voyager Autrement en Baie de Somme avec le collectif "Objectif Zéro Carbone" Voyage autrement avec le collectif d'acteurs Objectif Zéro Carbone en Baie de Somme...

Camille Thomé revient sur le plan vélo... Camille Thomé a été associée à l’élaboration du plan vélo dévoilé par le ministre des transports, Frédéric Cuvillier, le 5 mars dernier. Nous avons eu envie d’en savoir...

Allibert 1er TO Certifié Agir pour un Tourisme Responsable Allibert Montagnes et Déserts 1er Tour Opérateur certifié Agir pour un Tourisme Responsable...

RECEVEZ LA VERSION NUMERIQUE DE LA FEUILLE DE CHOU* PAR MAIL * Le canard pas comme les autres

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :
Volet 3 de la charte Européenne du Tourisme Durable

voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda