#TourismeDurable

Courts séjours de loisirs – Valoriser son patrimoine humain au même titre que ses monuments et activités

| Publié le 12 mai 2010 • Mis à jour le 17 mai 2010 à 16h21
         

Savoir-faire et faire savoir
Et puis attention, si l’habitant se fait volontiers l’outil de ce nouveau tourisme à visage humain, il en demeure avant tout la finalité.
Valoriser son patrimoine humain au même titre que ses monuments et activités est également devenu une priorité pour nombre de territoires. Les magazines « Doubs Mag », « Vacances et loisirs Anjou », « Rencontres à la campagne » (Puy de Dôme), « Vacances et Loisirs en Creuse »  (« Vous aimez notre jardin… Si on parlait des jardiniers ? »), « Ardèche Attitude » (100% dédié à l’humain) mettent en avant leurs acteurs et passionnés les plus charismatiques.guides pour la Nievre

Dans les brochures et sur le site de la Nièvre, une douzaine de guides nature se présentent et décrivent leurs activités. Une démarche venue « en réponse à ce que nous demandent nos visiteurs sur les salons« , raconte Caroline Liguay du CDT. « Chez les visiteurs, le déclic est immédiat : ils veulent retrouver ce visage là ! « .

Courts séjours de loisirs, voie royale du tourisme français de demain

Cette personnalisation de l’offre est rendue possible par l’étalement des vacances et la multiplication des « courts séjours de loisirs », voie royale du tourisme français de demain. La Touraine a ainsi concocté quelques produits « Bouche à oreille » confidentiels : une date, un passionné, 10 places. Il n’y en pas pour tout le monde.

Des « inconnus célèbres »
Autant de personnages charismatiques dont la passion se révèle contagieuse. « On les voit trois minutes, on s’en souvient toute sa vie« , résume Claude Origet du Cluzot, auteur du « Tourisme des années 2020 » (Documentation Française). Ainsi, en un an et via le buzz, le taillandier (fabricant d’épées) corrézien Pascal Lavaux ou le « fou de foudre », Alex Hermant du Cantal sont devenus des « inconnus célèbres » incontournables.

Fin de l’Episode 2 : La réponse des territoires
Le dossier
: Tourisme Responsable et Humain 


Courts séjours de loisirs – Valoriser son patrimoine humain au même titre que ses monuments et activités | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Rédaction Voyageons-Autrement

Facebook

Partagez cet article

La meilleure façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est encore de partager cet article. Merci d'avance ;)

Découvrez nos abonnements

Les commentaires sont fermés.

Informations utiles pour voyager

Accueil paysan Centre > Loiret Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que son travail façonne Loiret Centre...

Accueil paysan Rhône-Alpes > Isère Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que son travail façonne Isère Rhône-Alpes...

La Thaïlande sans les touristes ! Le Pays du sourire est aujourd’hui victime de son (immense) succès : plages bondées, localités peuplées de touristes, sourires forcés......

L'activité touristique des îles : une manne économique Les territoires insulaires d'outremer ont connu un développement important dans les années 80 en lien avec la croissance du transport aérien....

Paris Yves-Robert : 3e Auberge de Jeunesse la plus écologique au monde ! Hostelling International (HI) organise chaque année les Hostel Awards qui récompensent les meilleures Auberges de Jeunesse dans cinq catégories...

Globestoppeuse, le voyage alternatif avec Anick-Marie Depuis 2011, Anick-Marie se fait chroniqueuse de l’auto-stop et du voyage au féminin sur Globestoppeuse. Elle y présente notamment des portraits variés de femmes...

RECEVEZ LA VERSION NUMERIQUE DE LA FEUILLE DE CHOU* PAR MAIL * Le canard pas comme les autres

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :

Episode 2 : La réponse des territoires

voir la carte
La Feuille de Chou, l'aventure continue
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda