#TourismeDurable
La feuille de chou est là

Après le déconfinement, Grands Sites de France rappelle l’importance de préserver les milieux naturels

| Publié le 19 juin 2020 • Mis à jour le 19 juin 2020 à 15h45
Thèmatique :  Acteur associatif   Espaces protégés   Labels 
         
Salagou-Cirque de Mourèze ©Mehdi Hemart via Grands Sites de France

« On ne se rend compte de la valeur d’une chose que lorsqu’on la perd ». Une phrase qui prend tout son sens depuis la fin du confinement. Baie de Somme, dune du Pilat ou encore massif de l’Estérel, ces sites français qui accueillent des millions de touristes chaque année, ont été contraint de fermer leur accès pendant près de 2 mois. Cette période de confinement a permis de réaffirmer l’importance de « trouver un équilibre entre l’Homme et la nature » et d’un tourisme responsable de la part des visiteurs. Une réflexion au centre des préoccupations des membres du Réseau des Grands Sites de France (RGSF).

La protection de la biodiversité, toujours une priorité

L’ouverture des grands espaces naturels constitue un moyen de faire réagir la population sur l’urgence et les conséquences environnementales. Avec plus de 32 millions de visiteurs par an, chaque mesure prise par les membres du RGSF ont un impact direct sur un public aussi bien national qu’international. Leurs actions s’adaptent, donc, à cet afflux de curieux et proposent des démarches qui valorisent ces sites auprès du public tout en les protégeant. C’est le cas, par exemple, des Dunes Sauvages de Gâvres à Quiberon où une zone de nidification a été délimitée et interdite aux touristes depuis le déconfinement. Néanmoins, c’est une continuité des investissements enclenchés bien avant la crise sanitaire par les membres de Grands Sites de France qui se renforcent dans ce contexte.

Dunes Sauvages de Gâvres à Quiberon ©Antony Hamel via Grands Sites de France

Un travail collectif pour conserver le patrimoine naturel français

L’installation d’une relation durable entre les citoyens et la nature ne peut s’effectuer sans les différents acteurs qui marchent main dans la main. C’est le rôle des autorités locales compétentes et des directeurs de sites d’impulser cette mobilisation, car les visiteurs ne sont pas toujours attentifs à ce qui les entourent. Le maire d’Erdeven a pris rapidement la décision de fermer les plages à la suite d’incivilités. Elles ont réouvert pendant le week-end de l’Ascension et son choix a obtenu des effets directs avec la diminution des dégradations. De nouvelles activités et animations pour sensibiliser aux écosystèmes ont été mises en place, depuis la fin du confinement, en respectant les consignes de sécurité et en instruisant le grand public. C’est le cas au Mont Beuvray à Bibracte où des visites à groupe restreint et sur mesure ont été lancées depuis son ouverture.

Toutes ces initiatives ne font que rappeler le besoin d’agir au quotidien, afin de pouvoir observer ces sites encore longtemps.

Retrouvez plus d’informations sur le site de Grands Sites de France et leur engagement.

À lire également :
Les escapades nature des Grands Sites de France
Grands Sites de France : 4 nouveaux titres pour l’été !


Après le déconfinement, Grands Sites de France rappelle l’importance de préserver les milieux naturels | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Lina Tran

Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Innover pour un tourisme rural et responsable Pour ce passionnant atelier – Innover pour un tourisme rural et responsable - que nous n’avons malheureusement pas pu suivre en direct étant déjà sur un atelier voisin,...

Thaki Voyage : tous les chemins de la Bolivie…   Fondée en 2011 par deux amis ayant éprouvé le même coup de foudre pour ce pays partagé entre Cordillère et Amazonie, Thaki Voyage est aujourd’hui une grande famille...

FITS Tunisie 2017 : un pas de plus vers la solidarité…   le Forum International Tourisme Solidaire et développement durable (FITS) n’en poursuit pas moins son chemin entre découvertes, partages et engagements...

Tourisme et Territoire - L'expérience de Jean-Pierre Lamic (VVE) Un voyage responsable n’est pas un voyage lambda que l’on qualifie ou certifie responsable, mais un voyage élaboré dès sa conception de manière à...

JMTR 5e édition : TABLE RONDE : Les voyagistes engagés dans le tourisme durable Gérard Guerrier, directeur général, ALLIBERT TRECKING Yann Legendre, directeur général, LIBERTALIA Myriam Lallemand, directrice Développement...

Jean-Louis Ollivier, DG d'Arvel, une conviction au service du tourisme responsable Pédagogue à l’âme aventurière issu de l’animation et de l’éducation populaire, Jean-Louis Ollivier est à la tête d’Arvel...

RECEVEZ LA VERSION NUMERIQUE DE LA FEUILLE DE CHOU* PAR MAIL * Le canard pas comme les autres
voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda