#TourismeDurable
La feuille de chou du tourisme durable

Retour sur la première édition des rencontres photographiques berbères

| 15 septembre 2014 • Mis à jour le 15.09.2014 à 14h16
Thèmatique :  Acteur associatif   Projet solidaire   Routes du Monde 
         

C’est à Tabant que se trouvent le collège et le pensionnat de la vallée des Aït-Bougmez, dans le Haut Atlas marocain. Sur une initiative de Saïd Marghadi, fervent défenseur de la culture berbère, l’association française l’Arbre du voyageur a organisé, modestement, les premières Rencontres photographiques berbères en septembre 2013.

Durant cette édition, Jean-Christophe Monnier a filmé les élèves et formateurs en action. Nous vous laissons découvrir le film qui vient d’être finalisé – http://vimeo.com/100794549

Photo champ ©JC Monnier

Les ateliers de la vallée du sourire

Une douzaine d’élèves, selon leurs envies, ont pu s’initier à la photographie ou au carnet de voyage. Jean-David Laurence, photographe, et, Stéphanie Ledoux, carnettiste, encadraient bénévolement ces ateliers dans cette superbe vallée que l’on nomme : la vallée du sourire…
D’abord timides, puis plus à l’aise avec les intervenants et le matériel, les enfants ont eu la possibilité de s’exprimer visuellement et de sortir du cadre scolaire habituel. Cet enseignement artistique inhabituel pour eux, est devenu un moyen d’expression et de compréhension de leur culture et de leur environnement au travers des sujets quotidiens à photographier ou à dessiner.

Photo village ©JC Monnier

A l’issue des stages, une exposition collective a eu lieu dans le réfectoire du pensionnat. Le matériel photo utilisé durant les ateliers, provenant de dons, restera sur place, afin que les artistes en herbe puissent transmettre aux autres élèves leurs expériences.
A la fin de la semaine, nous suivons deux élèves de retour chez eux, présentant leurs œuvres à leurs parents.

Les deuxièmes Rencontres photographiques berbères qui auront lieu du 17 au 21/09 seront marquées par la présence du grand photographe Reza.

Tapis ©JC Monnier

N’oubliez pas que notre projet a encore besoin de votre soutien alors, diffusez – partagez et Informez !
Vous pouvez adhérer à l’association « Assafou » ou tout simplement faire un don.
le bulletin d’adhésion est téléchargeable depuis ce lien :

https://drive.google.com/file/d/0B4q8HWDw7QDzaXlRckp6OWRSVWs/edit?usp=sharing


Retour sur la première édition des rencontres photographiques berbères | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Saïd Marghadi
Créer un lieu de rencontres et de partage entre cultures, c'est de cette volonté qu'est née TOUDA. A l'origine de la maison d'hôtes TOUDA: Saïd et Sophie, épaulés par Ali, le dentiste de la vallée, et leurs familles sans qui TOUDA n'aurait pu voir le jour. Prénom féminin berbère, TOUDA est un hommage à la mère de Saïd. Chez les berbères, l'homme est le protecteur de la famille, tandis que la femme représente son pilier, symbole de la chaleur du foyer. Ainsi, chaque chambre de la maison porte un prénom féminin, témoignant de l'importance de la femme dans la culture berbère.
Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda