#TourismeDurable
La feuille de chou du tourisme durable

Prendre de la hauteur avec Icare

| 16 novembre 2011 • Mis à jour le 16.11.2011 à 11h52
         

Petite sélection de réflexions, petites phrases et remarques pertinentes qui ont emmaillé le festival Icare 2011. A méditer…

Trop de labels tuent le label ?

Comment réduire le nombre de labels ? Pour Stéphane Delautrette de l’Ademe : « Amener les gens vers des labels sur lesquels les pouvoirs publics s’appuient. »

Cela permet d’avoir des subventions et de pallier au coût parfois difficiles à absorber que peuvent engendrer les labels pour les petites structures.

Toutefois, s’il y a beaucoup de labels, il n’y a pas encore assez d’établissements labélisés, seulement 1 200 hôtels en France, 2% du parc global.

Avec Xavier VdS

Ballades en ânes. Icare 2011. @ G.Clastres

Tête de mule

Jean-Luc Rouquet (Retrouvance – ONF) :

« A force de s’afficher super écolo, on finit par en perdre toute notion de responsabilité. Certes, on pourrait utiliser des mules pour transporter les bagages, cela ferait vert, écolo… mais les mules, il faut bien les acheminer… et finalement, il est parfois plus simple de transporter quelques valises que trois mules… »

 

Un film thérapeutique

Quelques réactions et morceaux choisis suite à la projection de l’Exploration Inversée (Film de JM Barrère et Marc Dozier) :

Morceau choisi : Deux papous découvrent la France en compagnie de leur ami, Marc Dozier. Au moment de monter dans une télécabine, l’un d’eux, pas très rassuré, se tourne vers son compagnon de voyage :

« Les Blancs n’ont pas peur, ça a du être fabriqué par leurs ancêtres. Nous aussi on a confiance en nos ancêtres »…

Réaction de Xavier Van der Stappen à ce film qui offre un regard papou sur notre société :

« Il s’agit là d’un film thérapeutique, il devrait être remboursé par la Sécurité Sociale ».

Séverine Baur, photoreporter :

« On voudrait que les papous nous disent « notre monde est pourri » mais ils étaient contents d’être là. Ils aiment le progrès.

Commentaire pertinent de Said Marghadi, Guide accompagnateur au Maroc :

«Les touristes sont accueillis en touristes, ceux qui cherchent la rencontre sont accueillis tout simplement. Les locaux savent faire la différence. »

Expo Himalaya Blanchard. Icare 2011. @ G.Clastres

Deux regards pour un Trop plein

Jean-Luc Gantheil, Croq’Nature :

Aujourd’hui, tous les T.O européens vont à El Bougmez (vallée du Maroc). La vallée du Zat est magnifique mais nous sommes très peu nombreux à y aller. Les opérateurs doivent faire un effort pour ouvrir leurs yeux, aller dans des endroits moins connus pour ne pas surcharger les lieux connus.

Xavier Van der Stappen, ethnographe :

Cette quête du lieu jamais touché, du pionnier, ce romantisme qui nous pousse à épingler de nouveaux papillons sur une planche…

Culture-écran

Xavier Van der Stappen :

« Il est parfois important que certaines danses ou rituels soient folklorisées pour le touriste. Il suffit de bien l’expliquer. Les peuples doivent garder des choses qui leurs sont spécifiques. L’initiation doit rester secrète. La folklorisation est parfois une fausse culture qui protège la vraie culture.

L'oeil de Reza. Icare 2011. @ G.Clastres

Photo shopping

Céline Moulis (réalisatrice) :

« En documentaire, on ne rémunère jamais une interview. En photo, c’est la même chose. Il s’agit avant tout d’une relation de confiance. Payer une photo c’est transformer des enfants dignes en mendiants, et attenter aussi à  la dignité de leurs parents, puisque leurs enfants arrivent à rapporter plus d’argent qu’eux à la maison »…

Photo shooting

Reza citant Cappa :

« Si vous ne sentez pas la respiration de la personne sur votre peau, vous n’êtes pas dans l’histoire. »


Prendre de la hauteur avec Icare | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Journaliste indépendante, auteur, spécialiste de la Chine, de l'Asie, sinologue. Publications sur le tourisme équitable. Livres documentaire jeunesse sur l'Asie. Reportages divers.
FacebookGoogle

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :

2ème édition du Festival Icare

Gagnez 300€ pour vos prochaines vacances !
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda