#TourismeDurable
Aventure Écotourisme Québec

L’Islande, cap au sud!

| 23 août 2018 • Mis à jour le 04.09.2018 à 8h35
Thèmatique :  Acteur privé   Bons plans   Conseils   Monde 
         

Rendez-vous en terre Viking pour un focus sur le sud de l’île. Un top 5 très partial, évidemment incomplet mais qui a pour vocation première de vous donner le gout de prendre le large, d’aller humer l’air de cette île volcanique singulière, berceau d’une population fière et riche d’une culture ancestrale. Fan de nature, de volcans, d’oiseaux, on pense bien à vous! De plus l’Islande est un pays qui s’engage pour un tourisme plus durable et incite ses nombreux visiteurs à agir de façon plus responsable.  Un vent de fraicheur nordique souffle en ce début d’été, bonnes vacances!

1 Découvrir et s’extasier devant Jökulsárlón,  l’immense lac glaciaire du sud de l’Ile

Ce jeune lac (qui est né dans les années 30) s’est créé à la suite d’un séisme. Situé au sud du glacier de Vatnajökull, plus grande calotte glaciaire de l’île. Un site majestueux, c’est bien peu de le dire! Longé par la fameuse route1 ce site est en fait un lagon, mais a priori sans Brooke Shield! Un lagon donc de plus de 18km² et atteignant 260m de profondeur. Un endroit quelque peu “fin du monde” qui ravira les amoureux d’icebergs notamment.

L’ambiance irréelle de JÖKULSÁRLÓN

Ces “glaçons” géants viennent finir leurs vies ici avant d’être engloutis par l’Atlantique. Savez-vous que le lieu a servi de décors a de nombreux films, notamment deux James Bond. Pour vous y rendre de nombreux bus vous permettent d’accéder en relativement peu de temps depuis Skaftafell  Randonneurs, couvrez-vous bien le vent y est souvent très présent, mais finalement n’est-ce pas aussi un des buts recherchés ?

2 Partir en exploration pour observer les milliers d’oiseaux sur l’archipel de Vestmannaeyjar

L’Islande  est éminemment réputée pour ses milliers d’oiseaux, alors que dire de l’archipel situé à 10 kilomètres de la côte sud du pays ? Formé de plusieurs îles ou îlots,  Vestmann ne voit que l’île de Heimaey peuplée d’hommes, les autres sont le royaume d’une beauté très sauvage, unique, angoissante parfois. Reliefs déchiquetés, rochers abruptes, volcanisme omniprésent sont partout. Tout cela réhaussé par un climat plus que rude…mais  tempéré par la découverte unique au monde des oiseaux de mer nichant ici par milliers. Les îles Vestmann sont le lieu de prédilection des Macareux moines qui ont élus domicile notamment dans les falaises.

Le macareux oiseau emblématique des Vestmannaeyjar (crédit Yoan Fontana)

Ornithologues et amateurs éclairés profiteront aussi de l’accueil légendaire des habitants de Heimaey. Les randonneurs seront les rois de l’archipel.

3 : Se relaxer dans un bain chaud à Blaa Lonid.

Un blue lagoon bien chaud s’il vous plait!!!! C’est un spot très couru autant des visiteurs que des locaux eux-mêmes. Imaginez le cadre : à 40 minutes de la capitale Reykjavik dans la péninsule de Reykjanes se trouve un des spots les plus courus d’Islande. Le lieu est atypique, une station thermale aux vertus curatives pour les maladies de peaux (Psoriasis ou eczéma par exemple) dans un lagon artificiel alimenté en eaux chaudes par une centrale géothermique. Vous vous baignerez dans une zone volcanique et au beau milieu de champs de laves, impressionnant non?

le blue lagoon made in Islande

Pour poursuivre l’aventure Géothermie on vous conseille d’aller découvrir la réserve naturelle de Reykjanesfolksvangur et son plus grand évent de vapeur au monde!

 

4 : En prendre plein les yeux dès la fin de l’été avec une aurore Boréale

Aller en Islande de la fin août à la sortie de l’hiver sans assister à la magie d’une Aurore Boréale pourrait paraître incongrue. L’île est “le must” pour aller observer ce phénomène qui, lorsque la météo s’y prête est un spectacle plus que grandiose. Voyageur curieux repérez les nuits avec un ciel bien dégagé, soyez observateur!  Pour découvrir de beaux spots, et pour allier beauté dans le ciel et sur terre, la plage de sable noir de Reynisfjara, près de Vik est un excellent endroit.

Vik la plage de sable noir, spot parfait pour l’observation des Aurores Boréales

Pour ceux qui sont plus proche de la capitale Reykjavik, essayez de vous rendre en bord de mer (ou règne plus d’obscurité) sinon une petite marche vers la péninsule de Seltjarnarnes ou vous pourrez observer le ciel en vous trempant les pieds dans un bassin d’eaux chaudes…petits veinards va!

 

5 : Le Parc national de Þingvellir (Thingvellir), ou comment allié nature et histoire

Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO le parc national est une vaste plaine (une vallée de rift entre deux plaques tectoniques) qui accueillait l’Althing, l’assemblée qui de 930 à 1798 a régit les lois du pays et rendait la justice une fois par an. Ce lieu est devenu mythique, un des bastions de l’histoire et de l’unité Islandaise.

Histoire et nature dans le fabuleux parc de Þingvellir

Ce magnifique amphithéâtre naturel regorge de vestiges archéologiques (de campements notamment), Thingvellir est aussi un lieu de mémoire agricole Islandais des siècles passés. Les fermes anciennes sont omniprésentes, la ferme de Þingvellir sert actuellement de résidence d’été au 1er ministre du pays. La aussi les activités en lien avec Dame Nature raviront les afficionados.

…………………………..

Il est difficile d’établir une liste de toutes les activités au sud de l’Islande tant le pays regorge de sites spectaculaires et magnifiques. Soyez curieux, nouez des contacts avec des locaux, qui vous feront découvrir des trésors plus secrets encore. Privilégiez dans tous les cas les modes de transports doux, les sorties encadrées en montagne ou dans les zones naturelles. Nous vous donnons ici le nom d’un de nos partenaires : Guide to Iceland, n’hésitez pas à les contacter. Bon séjour en terre Viking, terre de légendes, de littératures et d’une nature exceptionnelle.


L’Islande, cap au sud! | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Guillaume Chassagnon
Amoureux des montagnes, des hommes y vivant. j'aime les parcourir, les photographier, les découvrir et donner envie de les fréquenter. Sac à dos, livres et appareil photos sont mes outils quotidiens. Je travaille aussi pour de la presse quotidienne pour notamment montrer le dynamisme culturel et associatif de mon territoire. A bientôt sur les sentiers, autour d'un bon verre de vin, d'un plateau de fromage ou dans une librairie! Et à la fac d'Avignon of course
Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les derniers tweets
Les catalogues Voyagiste

Agenda