#TourismeDurable
La feuille de chou du tourisme durable

L’autre visage de la Jordanie

| 28 avril 2019 • Mis à jour le 02.05.2019 à 13h30
Thèmatique :  Initiative nationale   Monde   Routes du Monde   Territoire 
         

Si les voyageurs privilégient le sud du pays, pour aller admirer l’incroyable cité nabatéenne de Petra inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, la vallée de Wadi Rum, également connue sous le nom de « vallée de la lune » et puis bien sur la mer Morte dont l’eau chaude et très salée attire de nombreux baigneurs, nous avons choisi de vous emmener dans le nord du pays. Plus rurale, plus authentique et moins connue des touristes, cette région a pourtant elle aussi, beaucoup à offrir aux visiteurs qui osent s’y aventurer.

Jerash © The JordanTourism Board 2013
Jordan Media Center

Jerash, la ville aux 1.000 piliers

A 48 kilomètres au nord d’Amman, plongez au cœur de la cité romaine orientale la mieux conservée du Moyen Orient, la belle Jerash. La ville aurait été fondée par Alexandre Le Grand, pour les vétérans de son armée, puis elle serait passée aux mains des Juifs, des Nabatéens et enfin des Romains, à partir de 63 av. J.-C. Cependant, la véritable origine de la ville reste un mystère, les différents travaux réalisés par les archéologues n’ayant jamais permis de prouver le lien avec Alexandre le Grand. Ce qui est sûr, c’est qu’elle a été une cité de la décapole, c’est-à-dire l’une des dix villes commerçantes et fédérées de la Palestine romaine qui, pendant l’Antiquité, reliait Damas à Amman, alors appelée Philadelphia. Aujourd’hui, Jerash est un incontournable pour les visiteurs du pays. Ces vestiges permettent, le temps d’une visite, de faire un véritable voyage dans le temps et de revivre les heures de gloire de l’Empire Romain Oriental.

——
Pour connaitre les offres de nos partenaires sur cette destination, c’est ici ou sur Voyage Jordanie
——

Jerash © The JordanTourism Board 2013
Jordan Media Center

Commencez la visite depuis l’impressionnant Arc d’Hadrien, haut de 25 mètres et large de 21 mètres, puis rejoignez la place ovale encerclée d’une colonnade de style ionique datant du Ier siècle. Si vous êtes impressionné par sa taille c’est tout à fait normal, vous avez devant vous le plus grand forum de l’Empire Romain ! De plus, sa forme elliptique permet de faire la jonction visuelle entre le temple de Zeus et le Cardo Maximus, offrant une panorama éblouissant aux visiteurs. Le Cardo Maximus, c’est-à-dire l’axe nord-sud faisant office d’allée principale dans les cités romaines, est bordé de colonnes corinthiennes, plus récentes que celles du forum. Pour rejoindre le théâtre nord qui se trouve à l’opposé, une promenade de 800 mètres vous permettra de découvrir les principaux attraits de la ville : le marché, la cathédrale, l’église, les thermes et, non loin de là, le temple d’Artémis. Le théâtre était majoritairement utilisé comme conseil de la ville mais aussi comme salle de musique afin de profiter de son acoustique exceptionnelle qui impressionne encore aujourd’hui.

@ Unsplash

Umm Qays, la nouvelle Athènes

A l’instar de Jerash, Gadara, aujourd’hui connue sous le nom de Umm Qays, faisait partie des cités de la décapole du Proche-Orient. Sa situation géographique lui a permis de connaitre une incroyable prospérité pendant près d’un millénaire. En effet, elle se situe à proximité des frontières israélienne et syrienne, autrement dit, elle était au croisement des routes commerciales nord-sud et est-ouest à l’époque romaine. Par ailleurs, la cité était un important centre culturel et abritait de nombreux philosophes et poètes à comme Théodore, le fondateur de l’école de rhétorique de Rome. Cette ville est passée entre les mains de nombreux empires qui ont tous laissé leur trace sur la ville antique. On y trouve des bains et des théâtres grecs, un système hydraulique romain et des adaptations chrétiennes des Byzantins. L’influence Ottomane est peut-être la plus importante puisque la ville est désormais connue sous le nom de « Umm Qays » qui vient du turc « Mkeis », en lien avec les taxes.

Umm Qais © The JordanTourism Board 2013
Jordan Media Center

Encore aujourd’hui, on ressent cette histoire plurielle en parcourant les vestiges de la cité tout en profitant d’une vue imprenable sur les hauteurs du Golan, la mer de Galilée et les collines de la réserve naturelle de Yarmouk. Cette réserve créée en 2010 est une aire protégée connue pour ses chênes caducs, l’arbre national de Jordanie. Cet espace est un trésor national aux yeux de nombreux jordaniens puisque seul 1% de la superficie du pays est boisé. Il est donc nécessaire pour les autorités jordaniennes de le préserver et de protéger les nombreuses espèces animales comme les gazelles de Caracal qui peuplent la réserve. On trouve même une espèce endémique de poisson, le Tilapia, dans la rivière Yarmouk !

Umm Qais © The JordanTourism Board 2013
Jordan Media Center

Escapade écotouristique dans la Réserve Naturelle d’Ajlun

Dépaysement garanti dans la Réserve Naturelle d’Ajlun, située dans les montagnes du même nom, à une quarantaine de kilomètres au nord d’Amman. Cette réserve de 13km2 est unique puisqu’elle abrite la forêt de pins la plus méridionale de la planète. On peut également se promener à l’ombre de chênes verts, observer des oliviers centenaires mais aussi profiter des nombreux figuiers, amandiers et pistachiers ! Difficile d’imaginer que l’on se trouve à quelques heures des vallées arides du désert de Wadi Rum quand on se promène dans ce décor verdoyant. Pour explorer au mieux l’ensemble des richesses naturelles et historiques, deux sites de grandes randonnées et un site de camping ont été aménagés. Les sentiers vous permettront de découvrir l’imposant château d’Ajlun ayant subi, et résisté, aux attaques des Croisés pendant plusieurs décennies.

Château d’Ajlun © The JordanTourism Board 2013
Jordan Media Center

L’Académie de Protection de la Nature est un autre lieu fort situé au cœur de la Réserve Naturelle. Il sert à la fois de centre de formation pour les gardes forestiers et d’atelier de fabrication de savon aux herbes. Chaque jour, les femmes de la région viennent confectionner et vendre leur produit, contribuant ainsi à leur indépendance psychologique et financière.

Pour en savoir plus, le Dossier Jordanie 2018 vous révèle tous les secrets et les bons plans de ce magnifique pays du Proche-Orient.
Et pour connaitre les offres de nos partenaires sur la destination Jordanie


L’autre visage de la Jordanie | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Chloé Diéras
Après des études en Ressources Humaines j'ai choisi de réaliser mon plus grand rêve : partir à la découverte du monde pendant un an. Cette expérience m'a permis de découvrir de nouveaux pays, de nouvelles cultures mais aussi d'apprendre à mieux me connaitre et à relativiser en toute situation. Ce voyage m'a avant tout fait connaitre l'Amérique Latine pour laquelle j'ai eu un véritable coup de coeur au point de me réorienter pour suivre le Master Tourisme Monde Latino-Américain proposé par l'Université d'Angers. Mon stage de master 1 m'a emmené au Mexique, dans l'État du Yucatan, au sein d'une petite agence de tourisme communautaire nommée Co'ox Mayab. Mon stage de fin d'études chez Voyageons-Autrement me permet de découvrir le monde du journalisme sur un sujet qui me touche : le tourisme durable.
Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Tourisme et Biodiversité : un couple naturel ? Entretien avec Philippe François… Pionnier d’un tourisme plus responsable, passionné de pédagogie, créateur d’une vingtaine d’écoles hôtelières et d’un cabinet...

Espaces Naturels et sites touristiques en Jordanie La Jordanie recense actuellement sept réserves naturelles protégées et trois sont à venir....

Jordanie : Autour de Pétra en vélo et à cheval Comment arriver jusqu'à Pétra "autrement" ? De manière plus douce, plus slow ? Je vous décris ci-dessous la seconde étape d'une idée de circuit multi-sports à travers...

Créer son agence de voyage responsable - Delphine Bonte, agence Un P'tit Voyage Créer son Agence de Voyage oeuvrant pour un tourisme plus responsable - Témoignage d'une passionnée d'ailleurs, Delphine Bonte, à l'orgine...

Voyage en Jordanie - Créer un voyage responsable en Jordanie Voyage en Jordanie - Créer un voyage responsable en Jordanie...

La Mer Morte : merveille de la nature ? Point le plus bas de la Terre, la Mer Morte n'en est pas moins un endroit exceptionnel par sa beauté, ses bienfaits, et l'expérience unique qu'elle vous fait vivre ! Il y a...

La feuille de chou du tourisme durable
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda