#TourismeDurable
La feuille de chou du tourisme durable

JMTR 2014 : Rencontre avec Grégoire Mallet, VVF

| 7 juin 2014 • Mis à jour le 09.07.2014 à 8h21
Thèmatique :  Acteur associatif 
         

Directeur Marketing de VVF, Grégoire Mallet a participé à la Journée Mondiale pour un Tourisme Responsable qui s’est tenue mardi 3 juin au Conseil Régional d’Ile-de-France. Intervenant pour la table ronde « Consommation collaborative et renouveau du tourisme social », il a dressé un portrait de l’action de VVF et de son implication historique et constante en faveur du tourisme social. Avant de découvrir les actes complets de la JMTR pour retrouver l’ensemble de son propos, nous vous proposons ce petit entretien croisé.

VVF

Grégoire Mallet@G.Clastres

VA/ Pouvez-nous nous rappeler en quelques mots les spécificités de VVF aujourd’hui ?

VVF est le premier opérateur associatif de villages de vacances en France. Au total, nous gérons 89 villages répartis en France dont 80% hors littoral. Nous sommes organisés sous forme associative avec un conseil d’administration composé de collectivités locales, d’acteurs de l’action sociale et de fédérations. VVF, c’est aussi plus de 400 000 vacanciers accueillis chaque année, près de 30 000 lits, plus de 2 millions de nuitées et une présence sur 48 départements et 19 régions.

VA/ Quels sont les engagements de VVF pour favoriser le tourisme social ?

Nous avons une double vocation. La première, favoriser le départ du plus grand nombre et accueillir toutes les classes de la population CSP. Nous constatons une surreprésentation des classes moyennes. Nous apportons également un soin particulier à accueillir tous types de public. Par exemple, chez nous, les familles monoparentales bénéficient des mêmes réductions tarifaires qu’un couple classique et nous sensibilisons nos équipes à leur accueil et intégration. En outre, nous cherchons à développer le tourisme dans des zones où il y a peu d’offres, afin d’être acteur du développement local et créons ainsi des emplois non dé-localisables. Beaucoup de nos villages se situent en campagne (Massif central, Corrèze, Lozère…) ou en zone de montagne.

VA/ Certains villages sont-ils labélisés ?

C’est très variable en fonction des communes, certaines sont plus investies que d’autres. Mais nous avons des villages « Station verte », des villages labélisés « Tourisme et Handicap », des villages qui utilisent des labels de territoire ou de développement durable. Nous nous sommes engagés dans une démarche de certification dans le cadre de l’Ecolabel européen (deux villages déjà labélisés). On fait également partie de l’UNAT, très important dans notre réseau, et l’on a une étroite collaboration avec les collectivités locales. En outre, nous avons mis en place un commissaire aux actions sociales, forme de grille d’évaluation de nos actions. Ainsi, en ce qui concerne notre politique d’achat, près de 80% de nos produits proviennent de fournisseurs locaux. Nous venons également de signer un accord pour créer 200 emplois d’Avenir avec la volonté de créer de l’emploi en France qui ne soit pas dé localisable.

VVF prose

VA/ Votre clientèle est-il consciente de vos engagements ?

Elle s’en rend compte de par la façon dont elle vit ses vacances, le relationnel, la proximité entre nos équipes et les vacanciers. Chez nous, il n’y pas de contacts superficiels, il s’agit de petits villages où tout le monde se connait. Nous cherchons à créer des liens, à favoriser le rapprochement entre le territoire et nos hôtes. Nous avons des valeurs fortes comme l’accueil, la découverte, l’ouverture sur le territoire donc mais aussi le partage et l’envie. Au final, nous enregistrons un taux de satisfaction de 97,5%.

VA/ Pouvez-vous nous parler d’un village en particulier ?

Je pourrais citer le village d’Ayen (Corrèze), très engagé dans le développement durable, l’écologie, participant à l’Agenda 21. Sur notre projet de rénovation des bâtiments, les normes environnementales ont été prises en compte avec une volonté de se conformer au cahier des charges HQE. Ce sera un éco village avec des logements qui s’intégreront parfaitement au site.

VA/ Quels sont vos projets en cours pour améliorer vos pratiques ?

Nous sommes en pleine réflexion stratégique pour s’adapter encore plus aux nouvelles attentes des vacanciers, tout en portant haut les couleurs de l’ESS, nos valeurs, notre statut associatif et en garantissant notre modèle économique.

————– Aller plus loin——————

http://vvf-qui-sommes-nous.vvf-villages.fr/#dates

Et pour toute information complémentaire sur la Journée Mondiale pour un Tourisme Responsable, tout est sur le portail officiel de la CITR.

carré_jmtr14

 


JMTR 2014 : Rencontre avec Grégoire Mallet, VVF | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Journaliste indépendante, auteur, spécialiste de la Chine, de l'Asie, sinologue. Publications sur le tourisme équitable. Livres documentaire jeunesse sur l'Asie. Reportages divers.
FacebookGoogle

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Rencontre avec Etienne Coffin, président du Comité Français pour le Développement Durable du tourisme. Directeur International du Ministère de l’Industrie pendant quinze ans, Étienne Coffin préside depuis 2009...

Journée Mondiale pour un Tourisme Responsable 2014 - Inscrivez vous! Cet événement annuel devenu désormais incontournable permettra d’informer, de sensibiliser et de convaincre les décideurs du secteur touristique...

Énergies croisées des deux côtés de la frontière Le 3 juin 2014, à Bellver-de-Cerdanya - Catalogne (E)- une deuxième journée INITIATIVES TRANSVERSALES a été organisée par les associations AEC et ALPYC 66, pour...

JMTR 2014 : Rencontre avec Grégoire Mallet, VVF Grégoire Mallet a participé à la Journée Mondiale pour un Tourisme Responsable qui s’est tenue mardi 3 juin 2014 au Conseil Régional d’Ile-de-France....

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :
JMTR 2014

L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda