#TourismeDurable
La feuille de chou du tourisme durable

Trois questions à Dominique Ferreira da Silva

| 1 mai 2011 • Mis à jour le 01.05.2011 à 21h27
         

Dominique Ferreira da Silva, gérante de l’Hôtel-Restaurant Les Tourelles au Crotoy, et figure de proue de l’Association Baie de Somme Zéro Carbone.


Voyageons-Autrement : Comment qualifieriez-vous la démarche de l’association Baie de Somme Zéro Carbone ?

Dominique Ferreira da Silva : Notre démarche est éco-attentive : nous ne sommes pas des puristes de l’écologie, mais tentons d’être attentifs, au quotidien, à la réduction de l’impact de nos activités commerciales et touristiques sur l’environnement par la mise en place d’actions concrètes et pragmatiques. L’autre objectif essentiel reste la satisfaction des touristes, qui sont déjà submergés d’informations et de préconisations écologiques tout au long de l’année. Le séjour en Baie de Somme doit rester un moment agréable, et dans ce sens nous ne nous posons pas en donneurs de leçons. Nous mettons simplement à disposition des visiteurs une information claire et les outils favorisant un comportement éco-touristique responsable. Le choix de s’emparer de ces outils ou non reste de leur ressort.

Voyageons-Autrement : Quels sont les acteurs réunis au sein de l’association ?

Dominique Ferreira da Silva : A l’heure actuelle, 38 acteurs économiques et touristiques privés composent le collectif, et d’autres souhaitent s’engager. Il s’agit d’hébergeurs, de restaurateurs, de producteurs (maraîchers, brasseur, escargotier, etc.), de commerçants, de prestataires culturels, loisirs nature et sportifs ainsi que de professionnels exploitant les produits de la baie (pêcheurs à pied et ramasseurs de végétaux maritimes). Que l’initiative de cette démarche éco-responsable ait été portée par des acteurs privés est inédite, même si aujourd’hui les institutionnels du Département et de la Région apportent leur soutien à nos actions. Tous les membres de l’association s’engagent à réduire l’impact de leurs activités sur l’environnement et à sensibiliser les touristes à une démarche éco-responsable en Baie de Somme.  Cette dimension est d’ailleurs facilitée par le fait que les touristes de la Baie de Somme sont déjà très souvent sensibles à la préservation de la nature.

Voyageons-Autrement : Pouvez-vous détailler quelques actions déjà mises en place ?

Dominique Ferreira da Silva : Les circuits courts d’approvisionnement dans le domaine de la restauration ont été développés : l’association a permis aux restaurateurs et aux producteurs locaux de se rencontrer collectivement, ce qui n’avait jamais été fait auparavant. Ça n’a pas été évident car, de prime abord, leurs intérêts divergeaient. Mais finalement, tous ont pris conscience de l’utilité d’adopter une démarche responsable en matière environnementale. Désormais, des menus locavores sont proposés et les produits locaux et de saison sont mis en avant par les chefs-cuisiniers.

Pour répondre à la problématique des déplacements, gros poste émetteur de GES dans l’activité touristique, l’association valorise l’éco-mobilité. Le VAP (Voiture à plusieurs) a été mis en place : c’est un concept d’autostop de proximité, sécurisé par une identification des bornes « ZéroCarbone ». Nous valorisons également les modes de déplacements à faible impact environnemental (train, vélo, à pied avec guides nature, à cheval, etc.). Par exemple, l’opération « Partout à vélo en Baie de somme » associe les loueurs de vélos de différents points géographiques, de Fort-Mahon à Saint-Valéry-sur-Somme ce qui permet aux touristes de disposer d’un vélo à un point donné et de le déposer à un autre.

L’association organise également des événements pour sensibiliser les acteurs du tourisme aux grands enjeux climatiques, comme le Colloque « Tourisme et Carbone » qui s’est tenu en 2010. Le prochain rendez-vous est fixé au 8 octobre 2011 et prendra la forme de « Rencontres » avec des acteurs touristiques nationaux, afin de favoriser l’échange de pratiques éco-touristiques.


Trois questions à Dominique Ferreira da Silva | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Sandra Bordji

Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 voyages sélectionnés par Voyageons-Autrement.com

Informations utiles pour voyager

Ecomobilité en Baie de Somme : l’heure du bilan pour Baie Mobile Avec l’entrée dans l’automne, l’affluence touristique s’amenuise en Baie de Somme. Fini le défilé de voitures entre les deux versants de la baie,...

Concours BaieMobile avec l'hôtel et le restaurant "Les Tourelles" Gagnez une nuit pour deux à l'hôtel Les Tourelles et un repas locavore pour deux au restaurant Les Tourelles...

L’éco-mobilité touristique Rencontres Tourisme et Carbone 2011 : Synthèse de l'atelier sur l’éco-mobilité touristique...

Ecolabel Européen - Des hébergements écolabélisés Ecolabel Européen - 41 entreprises titulaires de l'écolabel Européen certifiées par l'AFNOR : hôtels, motels, gîtes, chambres d'hôtes, refuges de montagne résidences...

Trois questions à Dominique Ferreira da Silva gérante de l’Hôtel-Restaurant Les Tourelles au Crotoy, et figure de proue de l’Association Baie de Somme Zéro Carbone....

La Baie de Somme : Territoire unique et fascinant baie de Somme : Plans d'eau, marais, dunes et prés-salés composent des paysages entre terre et eau....

L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda