#TourismeDurable
Aventure Écotourisme Québec

3ème Édition du Festival Jeunes Sans Frontières

| 27 février 2015 • Mis à jour le 27.02.2015 à 15h16
Thèmatique :  Acteur associatif   Formations   Monde   Portrait 
         
Rencontre avec deux étudiants de la Licence Professionnelle Tourisme et Économie Solidaire :  Younes Mkinsi et Sarah Machuel Par Hanane ABOU-ABDALLAH – Étudiante en Licence Professionnelle Tourisme et Économie Solidaire 

Deux étudiants en Licence Professionnelle Tourisme et Économie Solidaire au sein de l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse, Younes et Sarah étaient en charge de l’organisation de la 3ème édition du Festival Jeunes Sans Frontières.
 

Younes et Sarah au Bouillon de Culture où a eu lieu la soirée d'ouverture du Festival

Younes et Sarah au Bouillon de Culture où a eu lieu la soirée d’ouverture du Festival


Hanane: Pouvez vous tout d’abord nous expliquer votre parcours ?

Younes : Je suis Younes MKINSI, de nationalité marocaine. Je suis venu en France pour continuer mes études en informatique mais les rencontres et les voyages que j’ai fait m’ont permis de me réorienter vers quelque chose que j’aimais vraiment. Je suis content d’avoir fait le choix d’intégrer la Licence Professionnelle Tourisme et Économie Solidaire (LPTES) même si cette décision n’a pas été facile à prendre.
Sarah : Je suis originaire de Saumur (Maine & Loire) et après avoir effectué un bac à l’étranger et voyagé, j’ai décidé de m’orienter vers le tourisme. J’ai donc fait mon BTS Tourisme en alternance en Aquitaine et j’ai souhaité me diriger vers un tourisme plus en phase avec mes valeurs. J’ai découvert la LPTES et je ne regrette pas ce choix.Hanane : Vous êtes donc les organisateurs de la 3ème édition du Festival Jeunes Sans Frontières ? Pouvez-vous nous parler de cet événement ? Younes : Oui, cet événement est une manière d’informer et de donner envie aux jeunes de voyager et de découvrir le monde grâce à des films de voyage ! On sait tous que le voyage forge la jeunesse, notre but est de leur donner les moyens de voyager grâce à des dispositifs de mobilité internationale par exemple, comme le Service Volontaire Européen.
Sarah : C’est l’occasion de présenter aux jeunes des dispositifs ainsi que de rencontrer des voyageurs et de pouvoir échanger avec eux. Le voyage est un atout essentiel sur un CV aujourd’hui, notamment lorsqu’il permet d’apprendre une langue étrangère. De plus, ce festival est l’occasion de travailler en cohésion avec d’autres associations de l’Université.Hanane : Quels intervenants avez-vous reçu par exemple ? 

Sarah : Il y avait deux types d’interventions : les stands et les projections. Les stands étaient tenus par diverses associations d’Avignon et de Marseille. Le mercredi  11 Février nous avons eu la chance de rencontrer Alice Billouet venue nous présenter son film sur le thème d’une artiste malgache engagée dans la reconnaissance des femmes dans la société de Madagascar. Ensuite, c’est avec honneur que nous avons reçu André Brugiroux, globe-trotteur célèbre  qui a visité tous les pays du monde et qui a écrit plusieurs livres dont « La Terre n’est qu’un seul Pays » adapté aussi en film. Enfin le jeudi, Julien Masson et Nina Soumbou sont venus présenter  « Voix d’Afrique », un film sur l’histoire de l’Afrique retracée à travers la musique engagée. La dernière projection était animée par Boukary Niakaté qui présentait « de New-York à la Nouvelle-Orléans » film qu’il a réalisé avec un ami sur le skate et la danse hip-hop.
Younes : Les intervenants étaient variés comme notre public. Les réalisateurs de chaque film étaient présents le jour de la projection, ce qui a permis un échange et un partage de savoir entre le public et les voyageurs.  

Hanane : Quel type de partenariat avez-vous mis en place afin d’organiser et financer ce projet ? 

Younes : Pour les partenariats nous avons impliqué beaucoup d’associations pour que l’évènement soit le plus visible possible. Des associations étudiantes comme GAIA, Radio Campus, UATV et j’en passe… en plus d’associations non étudiantes comme Objectif Monde, Point Info Jeunes, Leo Lagrange Paca, la ligue de l’enseignement et Eurocircle.
Sarah : D’un point de vue financier, nous avons reçu une subvention de l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse qui a donc été un partenaire important puisque l’événement s’est déroulé au sein même de l’université. De plus, nous avons créé des partenariats avec des associations étudiantes et d’Avignon. Objectif Monde, l’association qui a créé  ce festival il y a  3 ans, a également été un partenaire important.
Le Bouillon de Culture nous a permis d’organiser notre soirée d’ouverture et le repas du mercredi soir avec les intervenants. Quant à la soirée de clôture elle a eu lieu aux Passagers du Zinc.

Hanane : Et dans quel cadre l’avez-vous organisé ? 

Younes : Ce projet fait partie de notre formation qui est la Licence Professionnelle Tourisme et Économie Solidaire dans le cadre d’un projet tuteuré. Cette formation pluridisciplinaire nous a permis à travers des cours avec des professionnels du tourisme et des projets très concrets comme l’organisation de ce festival d’être autonome et de se confronter et de se familiariser avec le monde du travail.
Sarah : Ce projet a été mis en place par l’association ACTES (Acteurs pour la Culture, le Tourisme et l’Économie Solidaire) qui est l’association étudiante du pôle tourisme de l’Université d’Avignon. Cet événement est porté par l’association avec nous deux, étudiants de la formation Licence Professionnelle Tourisme et Économie Solidaire. Nous avons également reçu le soutien des élèves de cette licence en tant que bénévoles très actifs !

Hanane : Que devons-nous retenir de ce festival ? 

Sarah : Que le voyage est ouvert à tous et que divers dispositifs existent pour nous aider !
Younes : Qu’il n’y a pas qu’une seule manière de voyager ! N’oubliez pas que c’est le voyage qui forme le voyageur…

Hanane : Et vous qu’en avez-vous retiré ? 

Sarah : D’un point de vue personnel, ces trois jours ont été très agréables et j’ai été ravie de rencontrer les voyageurs et les représentants des associations. Mais ce festival a également été très formateur d’un point de vue professionnel et j’ai appris beaucoup en matière d’organisation, de montage et suivi de projet et gestion de budget.
Younes : J’ai énormément appris des personnes que j’ai rencontrées durant ces trois jours et évidemment je n’oublierais pas les retours des personnes qui ont assisté à ce festival. Maintenant que c’est terminé, c’est un sentiment de fierté et d’accomplissement que je ressens.

RESSOURCES UTILES

Pour les partenaires:
GAIA
: http://www.asso-gaia.fr/
Radio Campus Avignon: http://radiocampusavignon.fr/
UATV: https://www.facebook.com/AssoUATV/timeline
Université d’Avignon: http://www.univ-avignon.fr/
Leo Lagrange PACA: http://www.leolagrangepaca.org/
La ligue de l’enseignement: http://laligue84.org/
Eurocircle: http://www.eurocircle.info/
Bouillon de Culture: https://fr-fr.facebook.com/LeBouillonDeCulture
Passagers du Zinc: http://www.passagersduzinc.com/
Association ACTES: http://www.actes-tourisme.org/


3ème Édition du Festival Jeunes Sans Frontières | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par hanane ABOU-ABDALLAH

Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Birmanie Responsable : 4 jours de rencontres… Parties 9 mois collecter les témoignages des Birmans avec pour fil conducteur : « « comment agir à notre échelle de voyageur et avoir un impact positif en Birmanie ? »...

Le tourisme alpin de demain, quelles pistes de réflexions? Quel avenir? CIPRA France (Commission internationale pour la protection des Alpes) et le réseau de communes Alliance dans les Alpes ont organisé un voyage...

Marseille Provence Greeters - Visiter la Provence autrement Pour l'association Marseille Provence Greeters le tourisme ne se limite pas à un acte de consommation, il doit redevenir un prétexte aux rencontres...

FERME DU BACHAS - BOUVIERES ACCUEIL PAYSAN est un groupement de paysans, qui prenant appui sur leur activité agricole mettent en place un accueil touristique et social en relation avec tous les acteurs du développement...

Geneviève Clastres - Voyages en Chine du sud et en Asie Geneviève Clastres a accompagné de nombreux groupes de voyageurs français sur les routes de Chine et d'Asie. Egalement des voyages tournés vers le reportage,...

7 idées pour visiter Marseille autrement Cet article se propose de faire un petit tour d'horizon des initiatives à découvrir pour visiter Marseille avec ses habitants, profitez des plages et du soleil mais pas que...

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les derniers tweets
Les catalogues Voyagiste

Agenda