#TourismeDurable

Université d’été de l’animal : une belle initiative lancée par Yolaine de la Bigne

| Publié le 26 juillet 2016 • Mis à jour le 26 juillet 2016 à 16h58
Thèmatique :  Acteur privé   Initiative privée   Innovation   Portrait 
         

Alors que les vidéos d’abattoirs font (malheureusement) de plus en plus partie de notre actualité et que le sujet de la viande, indissociable de celui de la souffrance animale, est devenu véritable enjeu de société, Yolaine de la Bigne a décidé de créer la première Université d’été de l’animal, pour l’étudier et le défendre autrement. Les 27 et 28 août prochains, le château du parc animalier de la Bourbansais accueillera donc cet événement pour lequel de nombreux scientifiques, biologistes et spécialistes du monde animalier ont déjà pris rendez-vous.

Une initiative qui vient du cœur

Journaliste passée par Europe 1, France Info ou encore RTL, très engagée dans la lutte féministe, la protection de l’environnement et la défense des animaux, Yolaine de la Bigne a créé en 2007 le magazine Néoplanète, devenu depuis radio et site web dédiés à l’environnement en général. Végétarienne de longue date, amoureuse des chevaux, elle se lance aujourd’hui dans l’aventure de la première Université d’été entièrement dédiée aux animaux, autour du thème de l’intelligence animale : « C’est un sujet dont on parle trop peu vis-à-vis des animaux. La cruauté dont l’homme fait preuve à leur égard est d’autant plus absurde qu’on ne peut pas se passer des animaux, et qu’ils sont, selon moi, l’avenir de l’homme ».

Yolaine de Labigne, journaliste amoureuse des animaux © Géraldine Le Guyader

« Je veux démontrer, à l’aide de spécialistes de la question, que l’animal est un être doué d’intelligence, explique l’intéressée. Ce sont ces personnes, influentes de par leur statut de scientifiques, qui sauront peut-être par la suite convaincre les personnes de pouvoir, celles qui pourraient agir de manière concrète et efficace en faveur de la protection animale. »  Pour Yolaine de la Bigne, l’Université n’est qu’un début, l’embryon d’un mouvement et d’une initiative qu’elle souhaite largement développer. De grands organismes de presse se sont déjà montrés enthousiastes dans l’idée de relayer l’événement, tandis que l’objectif final de la journaliste consiste à créer un véritable réseau, que ce soit du côté des spécialistes, pour les encourager à travailler ensemble, que de celui du grand public. « Ce qui aura été dit pendant ces deux jours sera ensuite relayé sur les réseaux sociaux ou via des newsletters, pour être accessible au plus grand nombre. J’aimerais créer une sorte de club qui nous permettrait d’agir ensemble, de voir comment et pourquoi l’animal nécessite d’être protégé, de rassembler aussi bien les citoyens que les journalistes ou les hommes et femmes politiques. » 

Deux jours de conférences passionnantes

Concrètement, l’Université d’été de l’animal accueillera des conférences menées par différents spécialistes des animaux et de la nature. Parmi eux, le vétérinaire Norin Chai, directeur adjoint de la Ménagerie du Jardin des Plantes,  s’interrogera sur la notion même d’intelligence et de ce que le mot signifie une fois appliqué aux animaux. Egalement présent, Gilles Boeuf, ancien président du Muséum d’Histoire naturelle et conseiller Biodiversité auprès de Ségolène Royal, qui rappellera que l’homme est avant tout un animal et qu’il se doit aujourd’hui de respecter le monde animal et végétal s’il veut assurer sa propre survie. Quant à Claudine André, fondatrice d’un refuge pour bonobos au Congo, elle se penchera sur la psychologie de ces grands singes et sur les liens étonnants et porteurs d’espoir que nous pouvons créer avec les animaux.

Univ animal

Le parc de la Bourbansais, en Bretagne, accueille plus de 60 espèces animales.

Au total, sept conférences sont programmées sur le weekend, chacune autour d’un thème bien précis, mais qui appelle toujours à aborder de manière plus globale le sujet de nécessaire protection de l’animal et de l’environnement. Le tout, dans un cadre magnifique où l’homme et la nature se rencontrent : le parc animalier de la Bourbansais. « J’anticipe les remarques et critiques sur le choix de ce lieu, en précisant qu’au delà du fait que les animaux y sont parfaitement bien traités et y évoluent en semi-liberté, je suis parvenue, sans jamais entrer dans le mode de donneuse de leçon, à faire réfléchir les propriétaires des lieux, explique Yolaine de la Bigne. Mes explications sur le bien-être animal leur ont permis d’appréhender certains aspects du parc de façon différente, et de changer, à l’avenir, une partie de leurs attractions ou spectacles. Rien que pour ça, je trouve que c’est une bonne idée ! »

Pour découvrir le programme complet et réserver vos places (gratuites pour les conférences), rendez-vous sur le site de La Bourbansais.


Université d’été de l’animal : une belle initiative lancée par Yolaine de la Bigne | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Mélusine Lau

Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Ré-inventez la montagne avec Mountain Wilderness, en 10 idées ! 1. RESPIREZ... l’air pur des montagnes...

Printemps des livres ou livres de printemps Alors que les beaux jours pointent, les plus jeunes se sentent des ailes pour s’égayer entre terrains, pelouses et macadam. Les livres et leurs pages colorées offrent alors...

Présentation des séjours Panda Les Gîtes Panda donnent accès à un réseau de chemins de randonnée...

Accueil paysan Ile-de-France > Hauts-de-Seine Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que son travail façonne Hauts-de-Seine...

Projets intégrés et séjours participatifs, Alter Echanges développe l’alternative solidaire Actrice du tourisme solidaire Alter Échanges emmène depuis quinze ans ses voyageurs à la découverte des populations...

Parc national des Abruzzes : 90 ans d'expérience au service de la faune et de la flore Il fête cette année ses 90 ans d'existence. Rien que ça ! Le parc national des Abruzzes en Italie est un refuge exemplaire pour...

voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda