#TourismeDurable
Pacifique Sud Exotique

Une carte des plus grands « attrapes-touristes » mondiaux

| Publié le 1 septembre 2023
Thèmatique :  Conseils   Insolite   Monde   Tourisme de masse 
             

Suite à un sondage lancé sur son site en 2022, la plateforme internationale Getyourguide a publié une carte rassemblant les principales destinations considérées comme des pièges à touristes par les voyageurs interrogés – tous américains. Mais finalement… qu’est-ce que c’est, un « attrape-touristes » ?

Une carte qui rassemble les « pièges à touristes », selon les personnes interrogées par Getyourguide

Le Top 5 des plus grands « pièges à touristes »

Publiée en 2022 suite à un sondage réalisé auprès de voyageurs américains, la carte « The biggest tourists traps » est supposée rassembler tous les plus gros pièges à touristes à travers le monde. Si l’on peut considérer que le sondage est un peu biaisé du fait qu’il n’interroge qu’une population ciblée, le fait est que les voyageurs s’accordent sur le même point : plus une destination attire du monde, plus elle est (indécemment) chère, et plus elle finit par manquer d’authenticité.

Certes, c’est cher. Mais le Blue Lagoon reste une expérience appréciable si l’on a le budget…

Voici le Top 5 des lieux considérés comme les pires attrapes-touristes du monde :

  • Fisherman’s Wharf, un quartier de pêcheurs à San Francisco qui possède peut-être plus de boutiques de souvenirs que de bateaux.
  • Las Ramblas, ces célèbres allées qui relient le centre-ville de Barcelone à sa plage et sont régulièrement bondées.
  • Dole Plantation, une plantation d’ananas située sur l’île d’Hawaï que l’on peut parcourir à bord d’un petit train ou arpenter le long d’un labyrinthe…
  • Temple Bar, un quartier central de Dublin célèbre pour ses nombreux pubs et restaurants traditionnels, mais également pour les hordes de touristes qui s’y aventurent.
  • Blue Lagoon, ou la possibilité de se baigner dans les geysers islandais à quelques kilomètres de Reykjavik et de siroter une bière dans des eaux à 45°C, pour la modique somme de 60€ et plus !

L’œuf ou la poule ?

D’où vient le problème ? Des lieux en eux-mêmes, ou de leur attractivité et de leur popularité ? Combien de lieux splendides sont aujourd’hui encore secrets ou peu fréquentés à l’heure d’Internet et des réseaux sociaux ?… Certes, le Blue Lagoon a été créé sur un geyser dans le seul but d’y attirer les touristes – il existe de nombreux autres geysers, moins connus et moins chers, dans lesquels il est possible de se baigner en Islande. Mais le Temple Bar n’a-t-il pas d’abord été un quartier charmant et populaire avant de devenir un incontournable pour les touristes ? Etretat n’est-elle pas une magnifique petite ville de bord de mer avant d’être la destination la plus prisée de Seine Maritime ?

Peut-on se rendre à Paris une fois dans sa vie sans aller voir la Tour Eiffel, ou se rendre en Ontario, au Canada, en s’empêchant d’aller voir les chutes du Niagara ? Ces deux lieux sont en effet cités sur la carte comme étant des pièges à touristes… On s’accordera à dire que l’hôtel Hilton gâche un décor naturel somptueux, et la queue pour monter en haut de la Tour Eiffel gâche… le plaisir. Alors à nous de trouver un moyen de profiter (quand même) de ces endroits hors-normes, en ne consommant par exemple rien sur place, ou en s’y rendant hors-saison…

Le célèbre hôtel Hilton des chutes du Niagara…

Spécialisé dans les réservations d’expériences touristiques, Getyourguide est un site qui mène aussi bien vers des sauts en parachute à Dubaï que des visites de stades de foot ou des découvertes du volcan Eyjafjallajökull… Il y en a pour tous les goûts, tous les portefeuilles, et toutes les façons d’aimer vivre le tourisme. Le site offre donc la possibilité de sortir des sentiers battus, mais également de se rendre au Blue Lagoon ou de visiter The Dole Plantation ! N’appelle-t-on pas ça le serpent qui se mord la queue ?


Une carte des plus grands « attrapes-touristes » mondiaux | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Mélusine Lau

Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

   

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

carte de toutes les partenaires de voyageons-autrement voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste