#TourismeDurable

Journée Mondiale pour un Tourisme Responsable – 5e édition

| Publié le 4 juin 2011 • Mis à jour le 15 juin 2011 à 12h06
         

Journée Mondiale pour un Tourisme ResponsableOrganisée par la Coalition internationale pour un tourisme responsable (CITR), la 5ème édition de la Journée Mondiale pour un Tourisme Responsable (JMTR), visant à sensibiliser, au niveau mondial, l’ensemble des acteurs du tourisme, s’est tenue mercredi 1er juin au Conseil régional d’Ile-de-France. Au même moment, ou à quelques jours d’intervalle, des colloques se tenaient également au Mali, en Espagne, en Italie, au Cameroun, au Bénin ou encore à Madagascar. L’équipe de Voyageons-Autrement a couvert l’événement parisien, qui réunissait près de 250 représentants d’ONG, d’entreprises et d’institutionnels, acteurs du tourisme.

Le sens de la certification et des labels…

La question de la certification dans le secteur du tourisme, et plus fondamentalement de son efficience au regard des objectifs de développement durable, a constitué le thème de la JMTR de cette année. Question épineuse, dans un secteur où le foisonnement des labels censés attester d’un « tourisme durable » rend difficile le choix des opérateurs pour faire valider leurs initiatives responsables. Et, au final, même le voyageur y perd son chemin… Pour ouvrir la journée, Bernard Schéou, universitaire spécialiste des questions de tourisme et de développement, parrain de l’événement, a d’ailleurs radicalement remis en cause « la certification de masse », pointant son caractère excluant, uniformisant et déresponsabilisant. Plus largement, « la perte du sens » constituerait l’écueil fondamental du système d’évaluation des démarches responsables, incapable de mesurer l’éthique globale des initiatives. Et de proposer, en conclusion, des alternatives au système actuel. Le débat était lancé, et les voyagistes (Allibert, Libertalia, Voyageurs du monde…) et représentants de labels et réseaux (Ates, ATR, Chouette nature, Acting-for-life, écolabel européen, earthcheck…)  se sont ensuite succédé à la tribune pour faire valoir leur vision de la certification et des labels, qui, pour eux, ne doivent pas constituer une fin en soi, mais bien des outils d’amélioration de leurs pratiques durables.

L’Afrique du Sud à l’honneur et le Partenariat Mondial pour un Tourisme Durable

Comme chaque année, un pays a été mis à l’honneur dans le cadre de la JMTR. Pour l’édition 2011, le choix s’est porté sur l’Afrique du Sud, en raison de son engagement dans le label FTTSA, Fair Trade Tourism in South Africa. Linda Sangaret, directrice de l’Office de Tourisme sud-africain, et Bekithemba Langalibalele, directeur « Tourisme responsable » du département national du tourisme d’Afrique du Sud, sont ainsi venus présenter la démarche éco-touristique de la « nation arc-en-ciel ». Pour clôturer la journée, la question du rôle des institutions, notamment des Nations-Unies, dans la reconnaissance des engagements des professionnels dans le tourisme durable a été soulevée. Gérard Ruiz, Président du Partenariat Mondial pour un tourisme durable, dont l’objectif est d’intégrer la durabilité dans tous les aspects des politiques, du développement et de l’exploitation du tourisme, dans le cadre du Programme des Nations-Unies pour l’Environnement (PNUE), a estimé que « les questions touchant au tourisme responsable sont des questions de société, et ne concernent pas uniquement les opérateurs touristiques. Le tourisme se situe à l’intersection de nombreuses problématiques : biodiversité, patrimoine, énergie, développement économique… Il constitue à ce titre le secteur majeur sur lequel s’appuyer pour faire évoluer les pratiques industrielles et les comportements individuels. » Le Partenariat Mondial se pose ainsi en intermédiaire privilégié, au niveau international, entre les autorités publiques, les porteurs de projets et les acteurs privés pour mettre en œuvre et en relation les initiatives touristiques responsables.

Un « Pacte National pour un Tourisme Responsable » ? Affaire à suivre…

A l’issue de la journée, Mathieu Duchesne, rédacteur en chef du Journal de l’éco-tourisme, bientôt renommé Journal du Tourisme durable, a lancé un appel  à la création d’un «Pacte national pour un tourisme responsable», élaboré par les professionnels du tourisme sous la forme de 5 propositions concrètes, sur lesquelles les candidats aux prochaines élections présidentielles seraient susceptibles de s’engager. La création d’un secrétariat d’Etat au Tourisme durable et d’un centre de ressources constitue des pistes de propositions d’ores et déjà évoquées. Cet appel semble avoir reçu un écho favorable au sein de la Coalition Internationale pour un Tourisme Responsable. Voyageons-Autrement suivra l’affaire de prés, n’en doutez pas…

Après avoir pu suivre l’événement en direct  sur le site Voyageons-autrement, vous pourrez prochainement retrouver en ligne la synthèse des interventions et les interviews vidéo des principaux intervenants de la 5e édition de la Journée mondiale du Tourisme Responsable.


Journée Mondiale pour un Tourisme Responsable – 5e édition | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Sandra Bordji

Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Suivez en direct la Journée Mondiale pour un Tourisme Responsable A événement exceptionnel, dispositif exceptionnel. Pour la première fois, vous pourrez suivre en direct les débats tout au long de la journée directement...

L'importance de préserver et de mettre en valeur les ressources en eau Le 2 juin 2009 a eu lieu la 3ème édition de la Journée Mondiale pour un Tourisme Responsable sur le thème : « Tourisme et Ressources en Eau...

JMTR 5e édition : OUVERTURE : 5e Journée Mondiale pour un Tourisme Responsable Gérard FELDZER, président du Comité Régional du Tourisme Ile-de-France Bernard SCHEOU, chercheur à l'Université de Perpignan, parrain...

« Croissance verte et Voyagisme* », une première pour une Université d’été Organisée par l’Institut de recherche sur les transports de l’Université de Hasselt en Belgique et soutenue par l'International...

IFTM TOP RESA, salon international du marché touristique français Le Salon professionnel du secteur de l'industrie du tourisme IFTM Top Résa se déroulera du 21 au 24 septembre 2010, à Paris....

L’Université d’été « Croissance verte et Voyagisme* », une vraie réussite ! et le parc national belge Hoge Kempen, l’Institut de recherche sur les transports de l’Université de Hasselt et soutenue par...

RECEVEZ LA VERSION NUMERIQUE DE LA FEUILLE DE CHOU* PAR MAIL * Le canard pas comme les autres
voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda