#TourismeDurable
Demande d'envoi de la feuille de chou et inscription Newsletters

Allibert – Enjeux n°2 : Des consommateurs d’aventure ?

| Publié le 13 janvier 2012
             

Retour sur la conférence de presse tenue dans les locaux d’Allibert afin de présenter les quatre enjeux majeurs du tourisme d’aventure. Deuxième point développé : les nouveaux consommateurs d’aventure…

Du voyageur au vacancier…

Pour Allibert, un voyage réussi est avant tout un voyage où un échange a été possible et où un partage a eu lieu ; déjà au sein du groupe, mais aussi avec le milieu local. Toutefois, fonction des lieux et des pays, le milieu local n’est pas toujours aussi facile que pourraient l’imaginer des hordes de voyageurs habités de plus en plus par le spectre du consumérisme ambiant. Ainsi, si certains sont toujours motivés et prêts à accepter l’inconfort et l’imprévu, d’autres tendent de plus en plus vers une attitude faite d’exigences et d’inflexibilité. On voit alors des routards d’hier se métamorphoser peu à peu en voyageurs, touristes, vacanciers, faisant de leur « Aventure » un itinéraire balisé où le moindre accroc est de suite noté, consigné, rapporté, à charge aux voyagistes de s’en débrouiller…

Heureusement, il reste encore bon nombre de voyageurs agréables et motivés. Qui n’empêchent malheureusement pas cette « consumérisation » du voyage esquissée par Gérard Guerrier. Une tendance palpable qui pose un vrai problème pour des voyagistes engagés dans le tourisme responsable (Allibert fait partie d’ATR) car qui dit tourisme responsable dit touriste responsable…

Gérard Guerrier. Directeur Général d'Allibert. @G.Clastres

La valeur des vacances, c’est la vacance des valeurs ?

Il y aurait beaucoup à dire et on pourrait parfois en rire quand un client en arrive à se plaindre que son chauffeur de taxi népalais klaxonne trop souvent. Toutefois, cette tendance « consumériste » (qui touche d’ailleurs bien des pans de notre société) a aussi des effets terriblement pervers. Dernier exemple en date, Gérard Guerrier nous raconte comment il a du rembourser un voyage au Sikkim à deux personnes suite à une lettre recommandée avec accusée de réception (puis menace de procès) alors que la zone de trek n’était en rien touchée et que les locaux les attendaient. Il y a aussi ces clients qui refusent de payer les pourboires, et tant d’autres situations qui malheureusement, ruinent des heures de travail ici et  là-bas, et nuisent à l’ambiance général.

De quoi jeter son chapeau aux éléphants ? Gérard Guerrier précise toutefois : « Chez Allibert Trekking, nous avons la chance de conserver une large majorité de « voyageurs » par rapport aux « vacanciers » un peu inquiet par notre style provincial et montagnard et la typologie sportive de nos circuits. Il est vrai que nous ne faisons guère d’effort pour attirer à  nous les « consommateurs sûrs de leur bon droit ».


Allibert – Enjeux n°2 : Des consommateurs d’aventure ? | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Auteur et journaliste indépendante spécialisée sur le tourisme durable et le monde chinois, Geneviève Clastres est également interprète et représentante de l'artiste chinois Li Kunwu. Collaborations régulières : Voyageons-Autrement.com, Monde Diplomatique, Guide vert Michelin, TV5Monde, etc. Dernier ouvrage "Dix ans de tourisme durable". Conférences et cours réguliers sur le tourisme durable pour de nombreuses universités et écoles.
Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

   

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Randonnée solidaire dans les Cévennes ardéchoises Le tourisme solidaire tel qu’il se construit au Sud peut être porteur d’enseignements au Nord ~ par Sandra Bordji...

Sécurité et tourisme en débat au Maryland De quelles façons les évènements politiques impactent-ils le développement du tourisme, d’un point de vu social et économique ? Tel était le thème du café du voyage qui...

Quelle est la part de voyageurs qui compensent les émissions de CO2 de leurs voyages ? certains versent leur compensation directement à Globetrekkeurs, pour soutenir des projets définis, mais un certain nombre s'adressent...

Bilan positif pour la première édition du festival Icare Le Festival Icare 2010 s'est clôturé dimanche 10 octobre 2010 à Brive-la-Gaillarde! Un Festival unique en son genre en France ~ par Rédaction Voyageons-Autrement...

Ecotourisme solidaire au Kenya Le séjour Je serai un maasai a pour objectif de s'appuyer sur l'engouement touristique pour la région du Masaï Mara et monter un projet dont les fruits seront récoltés par la communauté...

Agences de voyage pour partir en Argentine Les Voyagistes proposant la destination Argentine partenaires de voyageons-autrement.com ~ par Rédaction Voyageons-Autrement...

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :

Dossier Allibert et le tourisme d’Aventure

carte de toutes les partenaires de voyageons-autrement voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste