logo et baseline voyageons-autrement
séjours et de loisirs dans le domaine du tourisme responsable et durable
         

L'Islande à en perdre le nord - voyage aventure Islande

Nomade Aventure

à partir de 3039.00 €
Durée : 8 jours

Voir sur Nomade Aventure

Description

Le nord-est de l'île a la particularité de rassembler quelques merveilles naturelles caractéristiques du rift volcanique actif en marge des plus grands déserts de lave du pays. En termes de contrastes cette région est à l'image de l'Islande, variée, surprenante, bouleversante, ravagée, sculptée, désertique... Il y a de quoi s'occuper : les berges du lac Mývatn, la caldeira d'Askja, un trekking de deux jours le long de la rivière glaciaire Jökulsá entre les chutes de Dettifoss et les falaises de Ásbyrgi, et un détour par Húsavík avec une sortie en mer pour observer les baleines complètera ce voyage bien rempli. Le nord-est de l'île a la particularité de rassembler quelques merveilles naturelles caractéristiques du rift volcanique actif en marge des plus grands déserts de lave du pays. En termes de contrastes cette région est à l'image de l'Islande, variée, surprenante, bouleversante, ravagée, sculptée, désertique... Il y a de quoi s'occuper : les berges du lac Mývatn, la caldeira d'Askja, un trekking de deux jours le long de la rivière glaciaire Jökulsá entre les chutes de Dettifoss et les falaises de Ásbyrgi, et un détour par Húsavík avec une sortie en mer pour observer les baleines complètera ce voyage bien rempli.

Difficulté : Dynamique

Les tarifs en fonction des dates de départ
dateprix
13/08/20173039 €
20/08/20173039 €

Direction l'Islande

Vol à destination de Keflavík. Accueil et transfert à Reykjavík. Dîner libre et nuit en auberge de jeunesse.

Type d'hébergement : en auberge de jeunesse

Toujours plus au Nord

Vol intérieur à destination de Akureyri (50 min env.) dans le nord de l´île. Une fois atterri départ pour le lac Mývatn et ses environs, collé au plus vaste désert de lave du pays, il fait figure d'oasis. La présence du lac favorisent la nidification d'oiseaux notamment des canards sauvages avec une quinzaine d'espèces dont certaines viennent d'Amérique du Nord. A quelques encablures du lac la variété des paysages surprend entre les pseudo-cratères de Skútustadir, les formations ruiniformes de Dimmuborgir et le cratère Hverfjall. Première randonnée entre Dimmuborgir et le lac en passant par le cratère et la vue imprenable qu'il offre sur les environs. Arrêt en route pour découvrir les cascades de Godafoss.

Type d'hébergement : sous tente

Krafla - Drekagil

Plus volcanique que la veille c'est possible avec une superbe randonnée entre la caldeira de Krafla aux formes indistinctes et les coulées de lave de Leirhnjúkshraun et leurs marmites de boue bouillonnante avant de rejoindre celles de Námaskard. Nous reprenons la route. Finis les bosquets de bouleaux cette fois, la terre est vraiment à nue. L'oasis de Herdubreid permet de reprendre son souffle mais plus on avance plus les paysages sont minéraux, rudes, inattendus. Nous traversons un vaste plateau dominé par Herdubreid, considérée comme étant la reine des montagnes, et qui cache un bon moment le massif des Dyngjufjöll. Des kilomètres durant nous longeons le désert de lave de l'Odádahraun, le plus grand de l'île. Randonnée pour approcher de la caldeira et finir dans Drekagil, la « gorge du dragon ».

Type d'hébergement : sous tente

Askja

Un monde à part, nous pourrions résumer Askja à cela, vaste caldeira d'une centaine de kilomètres carrés, entourée d'une chaîne montagneuse qui se pare d'allures de forteresse imprenable. A l'intérieur un grand lac d´eau froide, né de l'éruption de 1874, et un petit cratère couleur menthe à l'eau (à peu près…), encore assez chaud pour s'y risquer. Randonnée à l'assaut des contreforts de la caldeira pour en dominer sa partie effondrée et y descendre. Les plus courageux ponctueront cette rando d'une baignade dans le petit cratère, Viti, qui signifie l'enfer, et l'enfer a donc la couleur menthe à l'eau (à peu près). Tout un programme…

Type d'hébergement : sous tente

Gorges de la Jökulsá

Transfert jusqu'aux chutes de Dettifoss connues pour avoir le plus fort débit dans toute l'Europe mais qui surtout, une fois cet effet d'annonce passé, marquent l'entrée des gorges de la Jökulsá á Fjöllum, long canyon qui file comme une profonde cicatrice dans ce vaste plateau parcouru depuis quelques jours déjà. Le remugle de leurs eaux noires déversées dans un vacarme assourdissant vient se briser à leur pied pour ensuite couler entre deux parois abruptes que nous allons longer. D'un paysage minéral austère façonné par des crues cataclysmiques nous cheminons tantôt depuis le haut tantôt par le bas des gorges jusqu'aux résurgences de Holmatungur où la nature parvient comme par miracle à se faire zen. Continuation jusqu'à la vallée de Vesturdalur que le piton rocheux Karl annonce et campement au milieu des bouleaux.

Type d'hébergement : sous tente

Vallée de Vesturdalur

Toujours le long du fleuve glaciaire. La vallée de Vesturdalur nous dévoile sa richesse avec les falaises de Hljodaklettar, « les falaises sonores » que nous longeons, prenant le temps d'admirer la structure complexe de leurs nombreuses orgues basaltiques et pillow lavas. Arrivée en haut d'un cratère rougeoyant pour une vue imprenable sur la région avant de divaguer sur un plateau herbacé, rocailleux, entre bouleaux et genévriers. Quelques arbres solitaires et tortueux indiquent le chemin à suivre. Un moment nous quittons le fleuve pour déboucher sur le haut des falaises de Ásbyrgi en forme de fer à cheval dont nous longeons la ligne de crête. Campement à Asbyrgi.

Type d'hébergement : sous tente

Falaises de Mánarbakki - Húsavík

Les plus grosses randonnées sont derrière nous et vient le temps du farniente…. à l'Islandaise. Arrêt aux falaises de Mánarbakki pour observer les macareux moine et autres princes de la gente ailée avant de poursuivre notre route jusqu'au petit port de pêcheurs de Húsavík, et ses maisons colorées. Sortie en mer à bord d'un chalutier en bois rénové pour observer les baleines nombreuses dans les parages sous la silhouette majestueuse du massif des Víknarfjöll. Transfert jusqu'à Akureyri pour un vol à destination de Reykjavík. Dîner libre et nuit en auberge de jeunesse.

Type d'hébergement : en auberge de jeunesse

Retour en France

Transfert pour l'aéroport de Keflavik et départ pour Paris


Voir sur Nomade Aventure

Sélectionnez votre destination et recevez des offres voyage sur mesure !

Cochez cette case pour valider vos choix : recevoir nos bons plans et la newsletter de Voyageons-Autrement

Informations utiles pour voyager

Fjallabak : les Frenchies pionniers d'Islande ou l'indépendance vissée au corps Est-il une terre qui fasse autant parler, rêver? Terre Volcanique, peuple autochtone fier et libre, paysages assez hallucinants, d'une...

Laissez Fjallabak vous faire découvrir une Islande secrète et mystérieuse Quand on écoute Matthildur Filippusdóttir Patay (Matta) nous parler de l'Islande, son île natale, on comprend que ce si petit pays recèle...

L'Islande souhaite que vous vous engagiez en faveur du tourisme durable L'Islande souhaite que ses visiteurs s'engagent en matière de tourisme durable et le fait savoir en lançant le 'Serment islandais'. Courte vidéo...

Les fjords de l’ouest, le secret le mieux gardé d'Islande Les Fjords de l'ouest de l’Islande sont certainement le secret le mieux gardé de la "terre du soleil de minuit". Cette zone, difficile d’accès en hiver,...

A la découverte des paysages fantastiques de l'est du Groenland depuis la mer et la terre. Depuis l'Islande, une exceptionnelle croisière vers les côtes de l'est du Groenland....

Les Voyagistes pour Islande

La Campagne à bras ouverts en Provence-Alpes-Côte d'Azur
L'actu en continu
Les derniers tweets