#TourismeDurable
Aventure Écotourisme Québec

Rencontre avec Laurent Bourdenet, directeur de Chamina

| 21 avril 2015 • Mis à jour le 25.02.2016 à 7h07
Thèmatique :  Acteur privé   Territoire 
         
Chamina

Laurent Bourdenet@Chamina

Depuis 40 ans, Chamina trace son « chemin », son « chamina » en occitan. Et si la société clermontoise spécialiste du voyage à pied n’est plus à présenter sur notre portail, nous avions toutefois envie de rencontrer son directeur, Laurent Bourdenet, qui, depuis 2013, a rejoint une équipe solide et expérimentée afin de développer toujours et encore de nouveaux projets mais aussi, d’être à l’écoute des envies et besoins des voyageurs.

Chamina

Au coeur du massif@Alex Sava

VA/ Chamina est une agence reconnue du monde de la Randonnée. Avec plus de 40 ans d’expérience, quel est le secret de votre succès et de votre longévité ?

Chamina doit beaucoup à ceux qui l’ont créée il y a 40 ans, des personnes impliquées et désireuses de développer la randonnée dans le Massif Central à travers ce qui était alors une association. Il y a plus de 20 ans, une entreprise en est née, basée sur ces mêmes valeurs et sur une éthique forte qui a permis d’élargir la gamme des voyages proposés en randonnée Liberté  et circuits accompagnés. Aujourd’hui, ce sont ces bases solides qui nous permettent de proposer des randonnées en France et en Europe.

VA/ Plus de 200 destinations de randonnées et trekking mais surtout la France, l’Europe et bien sûr les îles. L’envie, parfois, de s’attaquer au marché international ?

En fait c’est plutôt l’inverse qui s’est produit chez nous. Jusqu’en 2008/2010, Chamina avait une offre qui intégrait du moyen et du long courrier (Amérique, Maghreb, déserts, etc.) puis, à la fin des années 2010, un vrai choix s’est posé. Et Chamina a décidé de recentrer son pôle d’expertise sur la France, l’Europe et les Iles. Nous n’avons donc pas vocation à repartir sur du moyen courrier ou du long courrier.

VA/ En 20 ans, le public des randonneurs ainsi que ses attentes a-t-il beaucoup évolué ?

Oui, beaucoup, même si les attentes vis-à-vis de la marche restent les mêmes, la randonnée a évolué dans sa forme, dans tout ce qui lui est périphérique, qui compose le décor. Il y a trente ans, on pouvait dormir dans une grange, aujourd’hui ce ne serait plus possible. L’évolution est donc indéniable sur les hébergements, avec des gites géniaux qui savent aussi proposer un grand confort, voir des hôtels de charme. On tend vers des randonnées plus branchées, plus séduisantes, loin de l’image qui colle à la « rando ». On peut faire le tour du Mont Blanc ou découvrir le Cantal avec avec un excellent niveau de confort  tout en préservant l’authenticité attendue par nos randonneurs.

VA/ Quelles sont aujourd’hui les destinations qui fonctionnent bien chez vous ?

Compostelle avec notre gamme Via Compostela continue à représenter 20% de notre chiffre d’affaire. Nous avons une offre spécifique qui intègre les différents chemins de France et d’Espagne. Pour nos  clients qui ont fait l’intégralité des chemins de Saint Jacques  et recherchent d’autres destinations, nous proposons deux nouveaux chemins emblématiques la Via Francigena et les chemins de Paris au Mont-St-Michel. Avec notre gamme Chamina nombre de destinations fonctionnent bien : la Bretagne (Morbihan, Côte d’Emeraude, Belle Île, etc.) le Massif Central ( la Grande Traversée du Massif Central, l’Aubrac, les Gorges du Tarn, le Cantal) et bien évidemment les Calanques, le Lubéron. En Europe, l’Italie avec la Toscane, la Côte almafitaine, les séjours dans les Dolomites mais aussi la Bavière, les îles anglo-normandes… Les destinations soleil avec le sud de l’Europe telles  que la Grèce, le Portugal Madère ou continental ainsi  que  la Croatie sont très demandées.

VA/ Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur la randonnée liberté dont vous êtes devenu expert ?

La liberté prend une part très importante de notre offre globale. On peut partir seul, à deux, en famille, Chamina assure toute la logistique (hébergement, restauration, cartes, topoguides, etc.). Le randonneur part ainsi en liberté et à lui de se rendre aux différentes étapes. Cela peut fonctionner en mode itinérance, en allant chaque soir dans un nouvel hébergement, ou par des randonnées en étoile. Nous répondons à des envies très différentes et pouvons faire du sur-mesure. Certains préféreront se reposer quelques jours et pas forcément  refaire les valises tous les soirs quand d’autres enchaineront. C’est donc une gamme souple et la plus large possible. Cela a pris le devant par rapport aux séjours accompagnés et c’est en augmentation constante, ce qui répond à l’évolution de la clientèle. J’ajoute que la liberté c’est également partir le jour qui vous plait !

Chamina

Les nouvelles routes du vélo@YanLev

VA/ Ces dernières années, vous proposez également des séjours vélo et trail, pourquoi ce nouveau positionnement ?

Le vélo est devenu un axe très important pour les différents acteurs du tourisme. Nous avons donc peu à peu étoffé notre offre au fil des ans. Cette année, nous avons des nouveaux séjours France, par exemple en Bretagne autour des canaux Nantes-Brest, aussi des séjours inédits en Hollande. Petit à petit, notre offre France et Europe se construit et répond aux attentes de nos clientèles. On ne cherche ni le chronomètre ni la performance, notre objectif reste la découverte, avec des journées de 30 à 40 km par jour sur des dénivelés quasiment nuls. Il s’agit donc de séjours tout niveau, adaptés autant aux individuels qu’aux familles avec jeunes enfants.

VA/ Quels sont vos engagements en matière de tourisme responsable ?

Chamina est membre d’ATR depuis 2008. Il est important pour nous de nous retrouver avec des acteurs qui ont les mêmes valeurs, même si les projets peuvent être différents entre les uns et les autres. Parmi nos engagements concrets, nous souhaitons développer les partenariats locaux, par exemple participer à un balisage afin d’aider au développement et à l’entretien des chemins. Enfin, le tourisme responsable est forcément dans notre ADN lorsque nous montons nos circuits. On va voir les hébergeurs, les producteurs locaux, on rencontre les gens, on fait attention à ce que nos propositions soient adaptées à nos randonneurs. Et ce, chaque année, car les hébergements peuvent changer et il faut être très présent pour assurer des séjours de qualité. On travaille également avec l’IPAMAC, ce qui nous assure de riches échanges et une collaboration fructueuse sur le territoire du Massif Central, cela permet aussi de casser la frontière entre l’institutionnel et le privé, c’est important.

Traversée du Cantal

Le Cantal@PSaint

VA/ Un petit mot pour conclure ?

Aujourd’hui, chez Chamina, nous sentons que la randonnée est à un tournant, des besoins différents voient le jour, des évolutions techniques, et il est important que l’on s’adapte en permanence à toutes ces nouvelles avancées. La marche conserve toutefois des valeurs fortes, qui, véhiculées, permettent aux personnes de se rencontrer et de se retrouver quand notre société est de plus en plus compliquée et ingrate. On n’a pas la solution à tout mais si nos clients rentrent le cœur plus léger, on aura le sentiment d’avoir accompli notre tâche. A nous de continuer l’histoire, de nous adapter en permanence. Notre rôle en tant qu’acteur du séjour de randonnée est aussi d’être à l’écoute et de savoir se remettre en cause pour proposer toujours et encore ce que l’on pense être les meilleurs séjours.

—————- ALLER PLUS LOIN ———————————————-

Découvrir ici le site de Chamina.


Rencontre avec Laurent Bourdenet, directeur de Chamina | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Journaliste indépendante, auteur, spécialiste de la Chine, de l'Asie, sinologue. Publications sur le tourisme équitable. Livres documentaire jeunesse sur l'Asie. Reportages divers.
FacebookGoogle

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Chamina présente son nouveau trail au réseau des Parcs naturels du Massif central (IPAMAC)  Le 18 mars prochain, l’agence clermontoise Chamina participera à la journée « Tourisme durable des Parcs naturels du Massif...

Tous acteurs d’un tourisme responsable ? Vendredi 17 octobre, une conférence sur le tourisme responsable s’est tenue sous le chapiteau du Grand Bivouac d’Albertville. Sous l’égide d’ATR et animée par Pierre Bigorgne...

Un vent nouveau souffle sur la Charte Européenne du Tourisme Durable Encore relativement confidentiel sur le territoire français, le volet 3 de la Charte Européenne du Tourisme Durable (CETD) tend se faire connaître...

Voyage au Maroc avec Allibert Trekking Maroc, inscrivez-vous plus tot et profitez de réductions avec Allibert-trekking...

Portugal Capitale : Lisbonne Langue : Portugais Religion principale : catholique Institutions politiques : République parlementaire Le Portugal se situe à l'ouest de la péninsule ibérique. Il est le pays le plus...

Les voyagistes de l'écotourisme Les Voyagistes associatifs, Les Voyagistes associatifs qui proposent des séjours et voyages de l'écotourisme...

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :
Le Massif Central 100% parcs naturels !

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les derniers tweets
Les catalogues Voyagiste

Agenda