#TourismeDurable
10 ANS DE TOURISME DURABLE

Réduire son impact en CO2 avec la compensation carbone.

| 16 août 2016 • Mis à jour le 16.08.2016 à 9h20
Thèmatique :  Acteur privé   Projet solidaire 
         

Partir en voyage est et sera toujours source d’un éternel débat interne lorsque l’on veut mêler tourisme et durabilité : comment prétendre que l’on est un voyageur responsable quand on traverse le globe et parcourt ainsi des milliers de kilomètres synonymes d’émissions de plusieurs tonnes de CO2 ? Malheureusement, si la solution magique n’existe pas (et que oui, le voyageur responsable continue d’être hanté par ses propres paradoxes), il y a tout de même un beau geste à faire – pour se dédouaner moralement, et, plus souvent, pour que son voyage puisse participer au financement d’un projet humain et environnemental. Ce geste, on l’appelle la compensation carbone !

Un programme qui transforme le CO2 en bâtisseur de projets durables

Fondé en 2004 par l’ONG GERES (Groupe énergies renouvelables, environnement et solidarités), le programme CO2Solidaire, basé sur des valeurs d’éthique et de transparence, permet à tout un chacun de compenser son empreinte carbone. Que l’on prenne la voiture, le train, le car, la moto, l’avion ou que l’on souhaite évaluer le coût énergétique de sa maison, CO2Solidaire prône ce qu’il nomme le carbone social, source de financements économiques positifs et durables. A l’heure actuelle, plus d’une centaine d’entreprises se sont associées au GERES pour participer à ce programme.

Diffusion de foyers de cuisson économes en énergie au Cambodge © GERES / Alexander Crook

Les projets soutenus par le programme CO2Solidaire sont nombreux, et se situent aussi bien en France qu’à l’autre bout du monde. En Amérique centrale et au Pérou, un projet de diffusion de cuiseurs à bois et de filtres à eau est en cours, tandis que la Chine bénéficie de programmes de reforestation communautaire ou de digesteurs à biogaz, et que, plus proche de nous, l’association française Bleu-blanc-cœur utilise le programme CO2Solidaire pour proposer une agriculture plus saine et responsable.

Nos partenaires engagés pour la compensation carbone

Evidemment, de nombreux partenaires de Voyageons-autrement participent au programme de CO2Solidaire ! C’est le cas d’Allibert Trekking, lié au programme depuis sa création, et qui a choisi, pour l’année 2016, de soutenir le projet de diffusion de foyers de cuisson actuellement en cours au Myanmar, en Birmanie. Ces foyers, économes et performants, participent à l’amélioration des conditions de vie des populations locales, tout en protégeant l’environnement. Allibert Trekking s’engage ainsi à systématiquement compenser les émissions de CO2 engendrés par les vols de ses salariés, et encourage tous ses voyageurs à faire de même.

Birmanie

Quand Allibert vous emmène en Birmanie, il compense votre empreinte carbone !

Le groupe Bali Autrement, spécialiste de l’Indonésie, a quant à lui décidé d’inclure directement la compensation carbone dans le prix des billets pour des vols intérieurs au pays. Une initiative qui n’est pas obligatoire, mais suivie par la quasi-totalité des voyageurs : ainsi, en 2015, 100 groupes de voyageurs (sur 103) ont accepté de participer au programme de compensation carbone, ce qui a permis à Bali Autrement de récolter 2285€ ! Ceux-ci ont été reversés au projet du Cambodge, qui crée des foyers de cuisson économes en bois, dans un pays qui souffre terriblement de la déforestation. Au total, 88% des bénéfices tirés de la compensation carbone par Bali Autrement servent à financer des projets solidaires, que ce soit au Cambodge, en Afghanistan ou au Mali ; les 12% restant financent les frais de fonctionnement du programme CO2 Solidaire.

Last but not least, Comptoir des Voyages, spécialiste du voyage en immersion, s’est également engagé à participer au programme de CO2Solidaire, via le projet de l’association Insolites Bâtisseurs, qui coordonne dans les pays en voie de développement d’importants projets de restauration et préservation de l’environnement. En compensant environ 10% du CO2 émis par chaque voyageur, Comptoir des Voyages a déjà pu participer à de nombreux projets, comme ceux de reforestation et de plantation en Inde ou au Sénégal, ou la préservation de milliers d’hectares de forêt en Indonésie ou au Pérou.

Alors, que vous soyez déjà partis en vacances ou sur le point de larguer les amarres, pensez à compenser votre empreinte carbone grâce au calculateur de CO2Solidaire. De quoi partir l’esprit tranquille !


Réduire son impact en CO2 avec la compensation carbone. | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Mélusine Lau

Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Energy Globe Award 2009 : le GERES en Afghanistan récompensé pour son programme d'efficacité énergétique Prague Energy Globe Award 2009 : le GERES en Afghanistan récompensé pour son programme d'efficacité énergétique...

Quiz Un Voyage Responsable - Les réponses aux questions sur l'écotourisme Ecotourisme - Les réponses du Quiz Un Voyage Responsable sur l'écotourisme...

1. Acces facile Comment évaluer l'engagement de développement durable des stations de montagne ? Comment évaluer Acces facile (TRANSPORT) ?...

CO2 Solidaire, l'opération de compensation volontaire des émissions de GES du GERES CO2Solidaire est un outil du GERES pour compenser volontairement les émissions de GES n'ayant pas pu être éviter et pour limiter...

Répertoire des contributeurs au Quizz 'Un Voyage Responsable' Un grand merci à toutes les personnalités engagées dans la réussite du Quizz Un Voyage Responsable...

Réduire son impact en CO2 avec la compensation carbone. Partir en voyage est et sera toujours source d'un éternel débat interne lorsque l'on veut mêler tourisme et durabilité : comment prétendre que l'on est un...

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les derniers tweets
Les catalogues Voyagiste

Agenda