#TourismeDurable

Le voyage philanthropique : s’engager toujours plus pour une cause humanitaire

| 8 mai 2019 • Mis à jour le 08.05.2019 à 11h56
Thèmatique :  Acteur privé   Projet solidaire   Routes du Monde 
         

A la tête d’AZUREVER depuis près de 20 ans, Arnaud Calteau s’apprête à lancer une nouvelle gamme de séjours personnalisés : des voyages philanthropiques à destination des donateurs d’organismes humanitaires et des personnes intéressées pour s’engager plus avant dans une cause. Construit en lien étroit avec chacune des ONG partenaires, ils permettent d’allier la découverte de missions et réalisations de terrain à la rencontre d’acteurs éclairés mais aussi, d’un territoire et de ses atouts culturels et patrimoniaux.

L’étincelle…

C’est un voyage au Bangladesh qui a sûrement été la première étincelle… Arnaud Calteau : « En 2000, je suis parti au Bangladesh. J’avais lu l’ouvrage de Muhammad Yunus sur le microcrédit. Je suis allé voir comment cela se passait et cela m’a donné envie de financer des projets de microcrédit. J’ai aussi compris alors qu’une fois que l’on a vu la réalité sur place, on a envie d’aller plus loin. »  A l’époque, Arnaud Calteau, fort d’une première vie de producteur dans l’audio-visuel, fonde AZUREVER, un site internet regroupant une banque d’images, des bons plans voyages et une activité d’agences de voyage culturels pour groupes et incentive. Pendant toutes ces années, il acquiert une solide expérience de voyagiste tout en continuant à s’engager pour le microcrédit, finançant plus de 1.500 projets. Or, en vingt ans, les voyages ont évolué, et particulièrement la demande voyageuse, de plus en plus friande d’expériences plus intimes, plus personnalisées, au plus près des réalités locales. Fort de ce constat, Arnaud Calteau a alors l’idée de proposer des “Learning & Sharing expeditions” – voyages philanthropiques en petits groupes, permettant à des donateurs ou parrains dits à « haute  contribution » de découvrir la réalité locale des ONG pour lesquelles ils s’engagent. L’expérience du Bangladesh rejaillit…

Voyager  utile pour le territoire

Mais qu’est-ce qu’un voyage philanthropique ? Le principe est de permettre à un donateur – futur donateur – ou à une personne finançant une cause d’aller à la rencontre des acteurs de terrain. En outre, il permet de soulager l’ONG concernée du travail d’organisation qu’elle serait susceptible de vouloir mettre en place pour accueillir ses fidèles donateurs. Pour l’heure, si le concept n’est pas encore très développé en France, il est d’ores et déjà bien implanté de l’autre côté de l’Atlantique, en Amérique, pour les grands donateurs. Sur place, le fait d’aller à la rencontre des populations locales et de partager avec elles un moment fort (cueillette dans un potager, construction d’une école, activités sportives, échanges ou réunions, etc.) donne un tout autre sens au voyage. En outre, pour des donateurs engagés depuis des années dans des causes, ce type d’expérience permet de constater sur le terrain les effets concrets de leur participation financière.  Au retour, ils seront d’autant plus à même de témoigner et de transmettre et deviendront à leur tour les premiers prescripteurs des organismes concernés. Pour les ONG partenaires, les bénéfices sont également évidents, outre d’avoir répondu à la demande d’interaction des donateurs, elles  pérennisent ainsi leurs dons et peuvent même en obtenir de nouveaux  via la famille ou les accompagnants du donateur.  Généralement, après l’expédition, le donateur s’implique encore plus moralement et financièrement. Enfin, l’occasion de donner à voir des réalisations de terrain sans avoir à porter la lourdeur de l’organisation ni son suivi est une réelle économie en logistique et temps de travail, qui pourront être d’autant mieux dévolus à la cause première.

Les premières esquisses

Pour l’heure, AZUREVER a déjà des projets concrets de voyages philanthropiques dans trois pays : le Cambodge, le Vietnam et Madagascar. Des contacts sont également en cours avec plusieurs pays africains. Deux projets sont particulièrement avancés et devraient être lancés dès novembre et février prochain. L’un d’eux, avec un orphelinat, dont la mission est de donner accès à l’école primaire à des enfants et jeunes vivant dans l’enceinte des temples d’Angkor et des villages avoisinants, alterne la découverte des actions locales (rencontres des acteurs locaux, visite des potagers et jardins, d’adresses atypiques, etc.) à des visites culturelles et relaxantes. Un autre projet, autour du traitement de l’eau à Madagascar, permet de prendre la mesure de la problématique de l’eau potable dans la région mais aussi, de constater le développement de stations de pompages et de petits boulots autour de l’ONG concernée. L’accès à une eau saine est déterminant pour le bon déroulement de  la scolarité des enfants et influe fortement sur la vie des familles. Si les idées pour voyager autrement ne manquent pas, le développement de voyages philanthropiques pourrait ainsi redonner tous son sens à un tourisme levier de développement local favorisant la rencontre et les liens entre visiteurs et visités.


Le voyage philanthropique : s’engager toujours plus pour une cause humanitaire | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Journaliste indépendante, auteur, spécialiste de la Chine, de l'Asie, sinologue. Publications sur le tourisme équitable. Livres documentaire jeunesse sur l'Asie. Reportages divers.
FacebookGoogle

Découvrez nos abonnements

6 réponses à Le voyage philanthropique : s’engager toujours plus pour une cause humanitaire

  1. Roques a commenté:

    Bravo arnaud , il faut que nous nous lancions avec toi

  2. Guillaume a commenté:

    Bravo Arnaud
    Une belle evidence

  3. Philippe a commenté:

    Bravo, les voila les héros des temps modernes : un exemple à suivre!

  4. Wibaux a commenté:

    Prometteur, juste et plein d’intelligence : super initiative, bravo Arnaud Calteau

  5. Arnaud a commenté:

    Merci à tous pour ces “like” et soutiens :-))
    Arnaud

  6. Ecolodge a commenté:

    Très bonne initiative Arnaud. C’est ce qui manquait à la planète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Influenceurs : phénomène de mode ou vrai métier ? Que ce soit côté influenceur, voyagiste ou voyageur, quels sont les réels impacts de la pratique du marketing d’influence sur le tourisme ?...

Journée Mondiale pour un Tourisme Responsable 2014 - Inscrivez vous! Cet événement annuel devenu désormais incontournable permettra d’informer, de sensibiliser et de convaincre les décideurs du secteur touristique...

Joli succès pour cette 1ère Feuille de Chou (FDC) qui de fait en appelle d'autres Il n'aura pas fallu plus de quelques jours pour boucler le recrutement de nos Ambassadeurs (120 au total quant l'objectif était...

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda