#TourismeDurable
Aventure Écotourisme Québec

Ecotourisme et Voyages au Cambodge

Les offres disponibles pour le Cambodge

Rechercher parmi les 77 séjours entre 333€ et 4390€

Evaneos 26 offres

Aventure douce et rencontres en famille Spécialement adapté pour petits et grands (dès 6 ans), ce circuit découverte vous fera découvrir le Cambodge de...

Terres d'Aventure 12 offres

Mondolkiri, Ratanakiri et montagne sacrée d'Angkor Circuit accompagné , Forêts, collines, rivières et lacs ,Patrimoine et Nature ,Randonnée Ce périple...

Nomade Aventure 11 offres

En immersion dans la campagne Khmer. Circuit accompagné Savant mélange entre rencontres inoubliables, découvertes culturelles et immersion chez l'habitant,...

Allibert Trekking 8 offres

AU COEUR DU CAMBODGE Circuit Accompagne, Les grands temples d'Angkor, où les racines de puissants banians enserrent les pierres de temples séculaires....

TraceDirecte 6 offres

Bien être au Cambodge Les sites khmers oubliés: Beng Melea et Bantey Srei. Des randonnées et balades en vélo pour rencontrer la population. Des soins...

La Balaguère 6 offres

Cambodge, extension Angkor Angkor est l'un des principaux sites archéologiques de l'Asie du Sud-Est et pour ne pas dire d 'Asie. S'étendant sur quelques...

Comptoir des Voyages 5 offres

Esquisses cambodgiennes itinérants & autotours , nature Décrire le Cambodge en quelques mots est difficile... Il faut le vivre ! Phnom Penh, la capitale,...

Un Monde Autrement 3 offres sur mesure

Paysages de rêve et héritage colonial dans le Sud du Cambodge Cambodge, forêt, mangrove, rizières, montagnes, oiseaux, singes, montagne du Bokor, Kampot,...

Actualité du Voyage responsable au Cambodge

Eloge de la roue avec Terre Cambodge Pourquoi le vélo sied-il si bien au Cambodge, peut-être parce que l’Asie est la destination du cercle, du samsara, de la cyclicité des choses. Au Cambodge, comme dans  nombre de pays d’Asie, la roue n’est pas seulement cette invention magnifique qui permet aux hommes...
Lancement de la troisième édition de la Bourse AVI International du voyage solidaire. Valoriser les plantes médicinales dans la communauté Bunong (Cambodge), réhabiliter des sources et aider les Malgaches à avoir accès à l’eau potable grâce à des pompes à motricité humaine, aider à la reforestation...

le Cambodge

Le Cambodge est un pays d'Asie. Avec une superficie de 181 040 kilomètres carrés et une population de 14 453 680 habitants.

 

----------------------------------------

Par Geneviève Clastres. Extrait de L'Asie. De la Turquie aux Philippines publiés chez Gallimard Jeunesse en octobre 2001.

--------------------------------------

Enclavé entre le Vietnam et la Thaïlande, le Cambodge est un pays agricole majoritairement bouddhiste. Il abrite sur son sol un site fascinant, Angkor, vestige de l’extraordinaire civilisation khmer qui rayonna sur toute la région entre les IXe et XIVe siècle. Doté d’une infrastructure hydraulique gigantesque, la cité d’Angkor prospéra de part une maîtrise impressionnante de l’eau, s’appuyant sur le Mékong et une géographie propice à l’irrigation. Ces dernières décennies furent bien plus sombres, avec les guerres successives du Vietnam et entre les Cambodgiens et le terrible génocide perpétré par les Khmers rouges. A nouveau indépendant et pacifié, le pays se relève doucement et affronte avec pragmatisme un avenir encore incertain. Norodom Sihamoni a succédé à son père, Norodom Sihanouk, sur le trône pendant qu’aux rênes du pouvoir, Hun Sen, dirigeant du Parti du Peuple cambodgien (PPC), tente de maintenir une croissance, qui revient peu à peu.

Le retournement des eaux

Le Cambodge est traversé par le Mékong dont un bras rejoint l’immense lac du Tonlé Sap, le plus grand lac d’eau douce d’Asie du Sud-Est. Au printemps, le Tonlé Sap s’écoule vers le Mékong mais la brusque montée des eaux durant la saison des pluies inverse le courant des eaux en direction du lac. La superficie du lac se voit alors quasiment multiplié par six. Courant novembre, la fête du Retournement des Eaux célèbre le début de la décrue avec force courses de pirogues et défilés de bateaux.

Au temps du protectorat français

Le 11 août 1863, à la demande du roi Norodom Ier qui veut se protéger de ses voisins envahissants, le Siam (actuelle Thaïlande) et l’Annam (actuel Vietnam), une convention franco-khmer établit un protectorat sur le Cambodge. Un résident général est nommé et le Cambodge intégré à l’Indochine française en 1887. Le protectorat est officiellement aboli en novembre 1949 et le pays retrouve sa pleine indépendance le 9 novembre 1953, sous le règne de Norodom Sihanouk.

Le drame Khmers rouges

D’inspiration maoïste, ce mouvement prend le pouvoir en 1975 après plusieurs années de guerre civile et établit le Kampuchéa démocratique.  Entre 1975 et 1979, il se traduit par une dictature très dure. Sous couvert de créer une société sans classe ni religion, toutes les villes sont évacuées, les intellectuels réprimés, les écoles vidées, les familles démantelées, le progrès abandonné. La population, enfants compris, est employée à la riziculture et à des travaux d’irrigation épuisants. Plus terrible encore, les Khmers rouges sont responsables d’un terrible génocide qui a causé la mort d’1,7 millions de Cambodgiens, soit plus d’un cinquième de la population d’alors.

Angkor, la « ville royale »

Avec deux millions de touristes chaque année, le site d’Angkor est l’un des plus visités au monde. Fondé au IXe siècle par Jasovarman Ier, pas moins d’une douzaine de capitales khmères s’y sont succédées jusqu’au XVIe siècle. Parmi les nombreux temples éparpillés au nord de la ville de Siem Reap, les plus représentatifs sont Angkor Vat, Angkor Thom, le Bayon ou encore le Ta Prohm et ses racines qui dévorent les pierres. Les époques et les styles se mêlent mais restent principalement dédiés aux dieux de l’hindouisme : Brahma, Shiva ou Vishnou avec également de nombreuses représentations bouddhiques.

Le culte des esprits

Outre le bouddhisme, le brahmanisme issu de l’hindouisme et l’animisme tiennent une grande part dans les croyances des Cambodgiens. Génies protecteurs, les « Neak ta » se matérialisent par une petite pagode recueillant les offrandes censées assurer santé et fertilité du sol, garantissant les récoltes et protégeant les villages des esprits malfaisants. Les esprits des morts sont également très respectés.

Rithy Panh, un cinéaste engagé

Auteur, scénariste et réalisateur installé en France depuis 1980, Rithy Panh a beaucoup fait parler de lui avec son documentaire S21, la machine de mort Khmère rouge (2003), où il donne la parole à deux survivants du régime Khmer rouge ainsi qu’à leurs tortionnaires. Rithy Panh a fondé en 2006 le Centre Bophana de Ressources Audiovisuelles du Cambodge, rassemblant des documents sur l’histoire du génocide cambodgien mais aussi sur le Cambogde de demain.

Norodom Sihanouk (né en 1922)

Roi du Cambodge entre 1941 et 2004, Norodom Sihanouk est l’une des figures principales de la vie politique cambodgienne du XXe siècle. Il a exercé de hautes fonctions politiques dans son pays entre 1953 et 1970, avant de s’éclipser à Pékin, renversé par le général Lon Nol. Il reprend son règne dans les années 1990 jusqu’à ce que son fils lui succède en 2004. Il est aussi poète, compositeur, romancier, journaliste et cinéaste.

Frise chronologique

 

IXe – XVe siècle : Empire angkorien

1953 : Proclamation de l’indépendance du Cambodge

1970 : Coup d’Etat du général Lon Nol

1975 : Les Khmers Rouges entrent à Phnom Penh.

1989 : Départ des troupes vietnamiennes

1991 : Signature des Accords de Paris / Après de longues négociations visant à mettre fin à la guerre civile, les trois factions cambodgiennes décident que, jusqu’en 1993, le Cambodge sera administré par l’Autorité Provisoire des Nations Unies au Cambodge afin de préparer une nouvelle constitution et le retour de la Monarchie.

Juillet 2003 : Les élections législatives voient la victoire du PCC (Parti du Peuple Cambodgien). Hun Sen reste Premier ministre.

--------------------------------------------------------------------------

Le Saviez-vous

En khmer, naître se dit « traverser la rivière » et manger « manger du riz », les Cambodgiens accompagnent leur riz d'une pâte de poissons d'eau douce fermentée au goût et à l’odeur très forts, le prahoc.

Tourisme dans les pays limitrophes

    Sélectionnez votre destination et recevez des offres voyage sur mesure !

    Cochez cette case pour valider vos choix : recevoir nos bons plans et la newsletter de Voyageons-Autrement

    Informations utiles pour voyager

    Voyageons-Autrement en escale à l'université d'Avignon Lundi et mardi derniers, Geneviève Clastres, journaliste pour Voyageons-autrement, était de passage à l'Université d'Avignon, pour une intervention auprès...

    La Soufrière, vieille Dame de la guadeloupe Le volcan est situé dans le Parc national à une dizaine de kilomètres au nord de la commune de Basse-Terre...

    Sécurité et tourisme en débat au Maryland De quelles façons les évènements politiques impactent-ils le développement du tourisme, d’un point de vu social et économique ? Tel était le thème du café du voyage qui...

    Langues et monnaies - Informations clés pour voyager en Argentine L'espagnol est la langue officielle et parlée partout, même si les communautés indigènes et andines pratiquent encore leurs propres dialectes, comme...

    Manuel Miroglio Consultant et Spécialiste en Tourisme solidaire Manuel Miroglio est consultant et formateur en tourisme responsable et solidaire chez SPE Tourism...

    Tourisme Responsable en Mayenne : EcH²Ologia montre la voie Parmi les départements auxquels on ne penserait pas spontanément pour ses vacances, qui plus est pour ses vacances responsables, celui de la Mayenne figure...

    Les Voyagistes pour le Cambodge

    10 ANS DE TOURISME DURABLE
    L'actu en continu
    Les derniers tweets
    Les catalogues Voyagiste

    Agenda