#TourismeDurable
10 ANS DE TOURISME DURABLE

Découvrez le Yucatan et la culture maya au sein des communautés Co’ox Mayab

| 12 février 2019 • Mis à jour le 12.02.2019 à 8h46
Thèmatique :  Bons plans   Conseils   Projet solidaire   Territoire 
         

Le Yucatan ne se limite pas à ses sites archéologiques, c’est avant tout la terre d’une population chaleureuse et accueillante. La population maya représente encore aujourd’hui plus de la moitié des habitants de l’état et la langue maya continue d’être parlée par plus de 600.000 yucatèques. Proches de la terre et de la nature, ils sont fiers de leur héritage historique et culturel mais aussi de la biodiversité qui les entoure et qu’ils protègent. C’est pourquoi en 2015, plusieurs petites coopératives touristiques de l’état se sont réunies pour fonder Co’ox Mayab une agence de tourisme communautaire et rural. Elle vous emmène à la découverte de la péninsule du Yucatan et des mayas d’hier et d’aujourd’hui.

©Co’ox Mayab

Une initiative indépendante et démocratique

La création d’une organisation unique permet de rassembler, sous un même nom, les 14 coopératives touristiques réparties dans l’état du Yucatan afin de faciliter la promotion et la commercialisation des services proposés, en leur donnant plus de visibilité. L’agence est également en charge de l’administration liée à la vente des prestations touristiques et forme les membres des coopératives. Soutenue par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), Co’ox Mayab a évolué en s’appuyant sur les différents savoirs et savoir-faire des membres des coopératives mais aussi des chercheurs et des étudiants, mexicains et internationaux, qui la forment. En outre, elle pourra compter sur le soutien de la World Indigenous Tourism Alliance (WINTA) qu’elle a rejoint en janvier 2019.

Membres de Co’ox Mayab ©Co’ox Mayab

Depuis ses débuts, Co’ox Mayab bénéficie du soutien de l’association française de tourisme solidaire TDS Voyage qui y envoie des groupes de vacanciers. En plus des retombées financières, ces voyages participent à un fonds de développement utilisé pour former des jeunes issus des communautés membres au métier de guide (certification nationale de guide local, de guide nature, etc.). Ces formations ont pour objectif de limiter l’exode rural, véritable fléau du Yucatan et d’améliorer la qualité de vie des autochtones.

Le cenote de Cenotillo © Chloé Diéras

Promouvoir un tourisme responsable, solidaire et équitable

Tels sont les objectifs de cette initiative qui cherche constamment à réduire l’impact généré par l’activité touristique en mettant en place de bonnes pratiques au sein de ses coopératives (recyclage des déchets, utilisation d’énergie solaire et de produits locaux, etc.). La solidarité est également un point important pour la jeune agence mexicaine, qui encourage la coexistence, les échanges et le dialogue interculturel entre les visiteurs et les visités. Enfin, elle s’assure que les bénéfices générés par le tourisme soient distribués équitablement entre les cent-six membres de la coopérative. Ces profits représentent la première ou la deuxième source de revenu familial au sein des communautés membres.

Apiturismo Sinanché ©Co’ox Mayab

Ne vous contentez pas de visiter le Yucatan, vivez-le !

Co’ox Mayab invite les voyageurs à découvrir l’état du Yucatan de l’intérieur en proposant une immersion au sein des communautés. Elle fait le lien entre la culture maya d’hier et d’aujourd’hui lors de séjours associant la visite de sites préhispaniques et la découverte du quotidien des yucatèques à travers leurs métiers, l’artisanat, les traditions et la cuisine. Voyager avec cette agence mexicaine permet de trouver un équilibre entre les sites incontournables à l’instar des zones archéologiques d’Ek Balam et de Chichen Itza (l’une des sept nouvelles merveilles du monde) et des activités inédites proposées au sein des communautés mayas. A Ek Balam, apprenez à tisser des hamacs et à réaliser les fameuses tortillas en voyant l’intégralité du processus de production depuis la milpa (champs) jusqu’à sa dégustation puis passez la nuit dans une “casa maya”.

Le travail dans la milpa à Ek Balam ©Co’ox Mayab

A Tekit, devenez boulanger en préparant différents types de pains et visitez des ateliers de confection de guayaberas et de huipils (vêtements typiques du Yucatan) avant d’aller vous rafraîchir dans un cenote. Chaque destination à son lot de surprises et d’expériences insolites : enfilez une tenue d’apiculteur pour vous rapprocher des abeilles à Sinanché et découvrez les marais salants et la mangrove de nuit à San Crisanto.

Atelier boulangerie à Tekit ©Co’ox Mayab

Pour en savoir plus : Co’ox Mayab
Au Mexique toujours, tourisme solidaire dans la Sierra Norte dans les forêts et les montagnes, au nord-est d’Oaxaca.


Découvrez le Yucatan et la culture maya au sein des communautés Co’ox Mayab | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Chloé Diéras
Après des études en Ressources Humaines j'ai choisi de réaliser mon plus grand rêve : partir à la découverte du monde pendant un an. Cette expérience m'a permis de découvrir de nouveaux pays, de nouvelles cultures mais aussi d'apprendre à mieux me connaitre et à relativiser en toute situation. Ce voyage m'a avant tout fait connaitre l'Amérique Latine pour laquelle j'ai eu un véritable coup de coeur au point de me réorienter pour suivre le Master Tourisme Monde Latino-Américain proposé par l'Université d'Angers. Mon stage de master 1 m'a emmené au Mexique, dans l'État du Yucatan, au sein d'une petite agence de tourisme communautaire nommée Co'ox Mayab. Mon stage de fin d'études chez Voyageons-Autrement me permet de découvrir le monde du journalisme sur un sujet qui me touche : le tourisme durable.
Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

bynativ est la communauté des agences locales pour votre voyage sur mesure
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda