#TourismeDurable
La feuille de chou du tourisme durable

Découvrez le nord-ouest de l’Ecosse le long du chemin des… baleines

| 12 novembre 2019 • Mis à jour le 14.11.2019 à 13h53
Thèmatique :  Bons plans   Initiative régionale 
         

Vous avez envie de découvrir l’Ecosse, ses côtes escarpées, ses multitudes d’îles et d’îlots qui parfois prennent des allures de montagnes dans la mer, tout en souhaitant sortir des sentiers battus. Pourquoi ne pas suivre le chemin des baleines, tout en restant à terre, depuis des points de vue fabuleux ? C’est ce que propose le Hebridean Whale Trail, avec des étapes dans plus d’une trentaine d’endroits plus beaux les uns que les autres. Découverte d’un projet alliant observation et protection des cétacés, recherche et slow tourism tout en ajoutant une touche sociale et communautaire.

Glengorm © Elisabeth Blanchet

Des eaux qui fourmillent de cétacés

Le saviez-vous ? Avant que la première présence d’hommes soit détectée dans les Hébrides, sur l’île de South Uist, il y avait déjà des os de baleine… Depuis, elles n’ont pas déserté les eaux fraîches et mouvementées des archipels magnifiques qui parsèment le nord-ouest de l’Ecosse. Et elles ne sont pas les seules à aimer batifoler dans le coin. Vingt-trois espèces différentes de cétacés sont régulièrement repérées dans les parages : des dauphins (grands dauphins, dauphins de Risso), des marsouins, des requins pèlerins… En 1995, la chasse à la baleine est interdite dans les eaux écossaises et depuis, comme leurs autres amis cétacés, elles sont passées du statut de “chassées” à “protégées” grâce à la création de la fondation Hebridean Whale & Dolphin Trust – HWDT-.

Grand dauphin dans le port de Tobermory – Mull © HWDT

Observer depuis des endroits de rêves

Basée sur la superbe île de Mull dans les Hébrides Intérieures, cette dernière développe des projets éducatifs et de recherche pour protéger les cétacés. Outre un bateau-recherche dont elle se sert depuis plus de dix-sept ans, la HWDT privilégie la terre ferme et l’observation des différentes espèces depuis les côtes et les îles du nord-ouest écossais.

Observation depuis le phare d’Ardnamurchan © HWDT

Ainsi, non seulement vous ne polluez pas la mer, mais vous ne dérangez pas non plus l’habitat des braves cétacés, la cerise sur le gâteau étant la balade et la découverte de lieux sublimes au-delà même du “hors des sentiers battus”. Ainsi, sur Mull, vous pourrez aller sur les terres du chateau de Glengorm qui bordent la mer, grimper sur les rochers armés de jumelles prêtées par la fondation.

Menhirs de Glengorm © Elisabeth Blanchet

Le long du chemin, vous côtoierez de charmantes et paisibles vaches des Highland aussi rousses que poilues, vous remonterez dans le temps au contact de menhirs néolithiques croisés en chemin. En plus de l’observation des espèces aquatiques, l’accent est mis sur l’exploration de l’environnement local, sur l’importance de prendre son temps, de se mettre au rythme de ces lieux magnifiques car le Hebridean Whale Trail (chemin des baleines des Hébrides) développé par le HWDT ne compte pas moins de trente-trois “spots” splendides bordant la mer dans tout le nord-ouest de l’Ecosse.

Dauphin © HWDT

Découvrir des communautés locales et recenser les animaux

En arpentant ce chemin, de spots en spots, vous sillonnerez des plages de sable fin à perte de vue et sans personne, sauf quelques dauphins ou baleines au loin comme sur l’île d’Iona.

Iona © HWDT

Vous pourrez aussi observer des marsouins depuis des remparts de chateaux forts comme celui du clan des Maclean – Duart Castle sur Mull – où, avec un peu de chance, le chef du clan lui-même vous parlera de sa vie de châtelain. N’hésitez pas à monter plus au nord, vers les Hébrides extérieures jusqu’à Harris, Lewis et même St Kilda, inhabitée où vous risquez aussi d’observer des aigles royaux. Le Hebridean Whale Trail est conçu de telle sprte que, lors de vos balades, vous serez aussi en contact avec les communautés locales : des cafés associatifs proposant des produits bios et locaux, des micro-musées qui vous feront découvrir la culture et l’histoire locales, des chateaux, des ruines, sans oublier le centre-découverte de Tobermory sur l’Ile de Mull dédié au projet. Un projet qui vous incitera aussi à prendre part au recensement des espèces.

Duart Castle © HWDT

Lorsque vous serez en pleine observation et qu’un beau cétacé pointera le bout de son nez, vous pourrez le géo-localiser et tenter d’identifier son espèce grâce à l’appli Whale Track du projet. Armé de jumelles, de chaussures de marche waterproof et d’un bon ciré, suivre le Hebridean Whale Trail est un des plus chouettes moyens de découvrir l’Ecosse du nord-ouest pour les amoureux de nature et de slow tourisme.

Glengorm © Elisabeth Blanchet


Découvrez le nord-ouest de l’Ecosse le long du chemin des… baleines | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Elisabeth Blanchet
Ancienne prof de maths, je me suis reconvertie dans le photo journalisme en 2003 à Londres où je vivais. J’ai travaillé pour différents magazines dont Time Out London et j’ai développé des projets à longs termes dont un sujet les préfabriqués d’après-guerre, une véritable obsession qui perdure, les Irish Travellers -nomades Irlandais- dans le monde, les orphelins de Ceausescu - je suis des jeunes qui ont grandi dans les orphelinats du dictateur depuis 25 ans -. Je voyage beaucoup et j’adore raconter des histoires en photo, avec des mots, en filmant, en enregistrant… Des histoires de lieux, de découvertes mais surtout de gens. Destinations de cœur : Royaume-Uni, Irlande, Laponie, Russie, Etats-Unis, Balkans, Irlande, Lewis & Harris Coup de cœur tourisme responsable : Caravan, le Tiny House Hotel de Portland, Oregon – Mon livre de voyage : L’Usage du Monde de Nicolas Bouvier – Le livre que je ne prends jamais en voyage : L’oeuvre complète de Proust à cause du poids – Une petite phrase qui parle à mon cœur de voyageur : « Home is where you park it »
FacebookGoogleTwitter

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda