#TourismeDurable
Demande d'envoi de la feuille de chou et inscription Newsletters

Tour de France pour un tourisme responsable

| Publié le 3 décembre 2014 • Mis à jour le 3 décembre 2014 à 9h42
Thèmatique :  Acteur privé   Conseils   Ingénierie   Portrait 
         

Après 4 mois de nomadisme du Nord au Sud, 4 763 km parcourus, 29 hébergements visités, 13 missions réalisées et 30 recommandations proposées, nos deux colibris du voyage sont de retour sur Paris…

Justine et Mahery, les fondateurs d’Hopineo, ont parcouru la France de long en large afin de recueillir les bonnes pratiques des hébergeurs éco-responsables et de leur en proposer de nouvelles. Ces actions concrètes leur ont permis d’alimenter Hopineo, un centre de ressources dédié au tourisme responsable.  Le couple répond à nos questions…

Justine et Mahery d'hopineo

1. Selon vous, qu’est-ce qu’un voyageur responsable?
Justine : Il n’y a pas un prototype. C’est un acteur et pas un voyeur. Le touriste responsable s’adapte à sa destination.
Mahery : C’est un voyageur qui minimise son impact sur l’environnement à travers différentes actions comme la consommation locale, l’échange avec les locaux. C’est avant tout une démarche, comme le développement durable dans la vie de tous les jours : à partir du moment où le voyageur, pour la plupart de ses actes, se pose des questions sur son impact sur la destination, ses hommes et son environnement, il peut être considéré comme voyageur responsable. Au fil des voyages et des rencontres, les habitudes changent progressivement et chacun s’améliore à son rythme, en pleine conscience.

2. Vous donnez le nom de HopSolutions aux solutions concrètes rencontrées lors de vos voyages. Quelles sont donc les dernières HopSolutions glânées lors de ce dernier tour de France?
Mahery : Ce voyage fut l’occasion d’acquérir une expertise dans 10 catégories :
– L’agriculture et la restauration : agritourisme, conception d’un jardin biologique, fabrication de son pain maison…
– La construction et l’aménagement : isolation, décoration qui valorise le patrimoine local, bassin de baignade naturel, peinture à l’ocre…
– Le développement local : circuits courts, projets communautaires…
– L’énergie: solaire, poêle à granuler, puit canadien…
– La gestion de l’eau : phytoépuration, réutilisation de l’eau de pluie…
– La gestion des déchets : fabrication d’un compost, recyclage de savonnettes, fabrication de jeux de plein air en pneus recyclés…
– Le patrimoine et biodiversité : ateliers nature pour petits et grands, observation d’oiseaux, construction de nichoirs, de refuges à papillons…
– La responsabilité sociale : trappe à linge, alarme incendie pour les malentendants…
– La sensibilisation des voyageurs : livrets d’accueil, activités participatives, ferme pédagogique, refuge à papillon, parcours ludo-pédagogique…
– Le transport et l’éco-mobilité : mise à disposition de vélos…

Le contact humain permet d’aller plus loin dans la démarche. Le site internet est une boîte à outil qui sert à l’échange de solutions concrètes ajoute Justine.

3. Quelles compétences avez-vous mises à la disposition des hébergeurs?
Justine : La communication, les stratégies marketing, les développements et projets, une capacité d’analyse, de synthèse…
Mahery : Nous avons mené des études sur des sujets liés à nos compétences : l’utilisation de Facebook, l’optimisation de l’accessibilité d’un établissement touristique…mais également mis à profit notre temps pour des sujets qui nous étaient inconnus : la réalisation d’un bassin de baignade, la production et la gestion de l’énergie pour un gîte en milieu isolé…

4. Vous êtes rentrés, il y a presque un mois, quelles sont les actions menées depuis? Quels sont vos projets?
Justine : Nous avons eu plusieurs sollicitations pour des diffusions de contenus, des conférences et des ateliers dans des écoles (Rouen Business School), des collectivités (Comité Régional du Tourisme en Bretagne, Loire Atlantique Développement…). La prochaine se tiendra à Bruxelles le 02/12 dans le cadre de la conférence EARTH (European Alliance for Responsible Tourism and Hospitality)
Mahery : Nous préparons également avec FrapaDoc Productions un reportage et un web documentaire sur le tourisme responsable et les HopTrips qui seront diffusés de la manière la plus efficace possible auprès des parties prenantes du secteur. L’objectif étant maintenant de développer les HopTrips, un nouveau mode de voyage engagé, véritable solution de terrain pour contribuer à renforcer le tourisme responsable. En tout cas, les premiers retours sont encourageants!

5. Pouvez-vous terminer par une citation reflétant l’état d’esprit d’Hopineo?
Mahery :  « Un projet du terrain pour le terrain par le terrain ».
Justine :  « Voyage avec deux sacs: un pour donner, un pour recevoir. » (Goethe)
« L’intelligence collective couplée à une intelligence de situations » (Marie-Rose du Domaine de La Rhonie)

Suivez leur aventure sur Hopineo.org ou sur facebook 

 


Tour de France pour un tourisme responsable | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Laura Mentasti

Facebook

Les 5 derniers articles de Laura Mentasti

    Voir tous les articles de

    Partagez cet article

    Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

    Découvrez nos abonnements

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Voyage sélectionné par Voyageons-Autrement.com

    Informations utiles pour voyager

    Sixième édition du salon ECORISMO – 12 et 13 janvier 2011 BILAN ECORISMO : un salon en développement durable Chiffres-clés...

    À la ville comme en vacances, vers la fin de la voiture personnelle ? L'écomobilité ou mobilité durable est une politique de gestion et d'aménagement du territoire qui favorise des moyens de transport jugés plus...

    Glenn Jampol, le jovial Artiste de l'écotourisme du Costa Rica Le CST, Certificat pour la soutenabilité touristique, naquit en 1998. Comme le précise le site VisitCostaRica : Le but fondamental du CST est de convertir...

    Chapitre 2 : les (nouveaux ?) problèmes Si certains pensèrent un moment que les problèmes de sur-tourisme rencontrés au sortir du premier confinement étaient dus à un simple effet « bouchon de champagne »...

    Viv'expo, des solutions en régions pour manger bio, bâtir sain et voyager durable ! Viv'expo, le salon de la vie écologique - Des solutions en régions pour manger bio, bâtir sain et voyager durable !...

    Le monde entre nos mains - Le tour du monde des solutions durables Publié par les éditions AFNOR, le livre co-écrit par Marc Giraud et Sylvain Delavergne constitue un tour du monde des solutions durables d’aujourd’hui...

    voir la carte
    L'actu en continu
    Les catalogues Voyagiste

    Agenda