#TourismeDurable

Les réseaux sociaux s’imposent comme des outils souples et démocratiques pour imaginer le tourisme de demain

| Publié le 26 mai 2020 • Mis à jour le 26 mai 2020 à 7h57
Thèmatique :  Acteur associatif   Acteur privé   Conseils   Ingénierie   Tourisme de masse 
         

Au cœur du printemps naissant, alors que le confinement paralyse l’ensemble du pays, deux groupes privés voient tour à tour le jour sur facebook. Objectif : amener la communauté des professionnels du tourisme à réfléchir et imaginer ensemble le tourisme de demain. A l’heure où nos modèles touristiques sont forcément remis en cause, les réseaux sociaux se révèlent des lieux d’échanges et de réflexions particulièrement foisonnants.

Demain … Le Tourisme !

Animé depuis le 20 avril dernier par Josette Sicsic, journaliste fondatrice de Touriscopie, spécialiste de veille sociologique et prospective et Jean Da Luz, journaliste directeur de Tourmag.com, le groupe DEMAIN… LE TOURISME vise à débattre librement  et sans contraintes sur l’ensemble des thématiques liées au tourisme. Des modérateurs sont également invités à animer des discussions plus spécialisées autour de thème précis à l’instar des croisières, du numérique, du lien entre Tourisme et Habitants, des Parcs à thèmes, etc. A terme, l’idée est d’en tirer des axes majeurs de réflexion susceptibles d’être publiés et remis aux pouvoirs publics et aux institutionnels. L’idée d’un forum est également évoquée. Avec près de 1 900 membres, le groupe n’a cessé de s’étoffer depuis sa création et offre à présent une véritable tribune à tous ceux qui souhaitent partager leur réflexion sur le tourisme de demain.

Respire – Le tourisme de demain

Autre groupe particulièrement actif, Respire- Le tourisme de demain est né dès le début du confinement, à l’initiative de Fabio Casilli, ancien patron d’Italie & Co. Là aussi, l’idée principale est de réfléchir au tourisme de demain pour tenter de le réinventer. Et là aussi, de nombreuses têtes de réseau du tourisme ont répondu présent et s’activent aujourd’hui autour de débats thématiques, qui balaient des sujets aussi variés liés au tourisme de demain que la formation, le tourisme et handicap, l’emploi, la tourismophobie, les nouvelles mobilités, le surtourisme, le tourisme vertueux, les nouveaux métiers du tourisme, etc. Afin de mutualiser les nombreuses idées qui ont émergé des débats en cours, une association est en création, avec pour but de réunir toutes les personnes souhaitant réfléchir aux grandes tendances de demain. Aujourd’hui, ils sont déjà 1600 membres sur le groupe, soit près de 150 nouveaux membres chaque semaine, et l’association Respire a déjà constitué son bureaux et sans surprise, élue pour président Fabio Casilli, l’initiateur de l’ensemble de la démarche.

Des thématiques nombreuses et enchevêtrées

A noter que ces deux groupes possèdent de nombreux membres communs, qui ont plaisir à naviguer d’un forum à l’autre pour échanger et faire connaitre leurs réflexions. On voit ainsi naître de nombreux débats mais aussi quelques craintes, à l’image des guides conférenciers qui s’inquiètent et le font savoir quant à la concurrence des Greeters, à l’image aussi des interrogations que posent inévitablement le modèle de certaines activités telle la croisière. Car à n’en pas douter, réinventer le tourisme de demain, c’est à la fois se poser la question des modèles économiques de ceux qui arriveront, ou pas, à survivre à la crise ; prolonger la réflexion par les moyens d’une reprise qui ne soit pas uniquement tournée vers le sanitaire ou le sécuritaire ; puis ensuite s’élever vers de nouveaux modèles, qui prennent en compte les enjeux de demain, avec évidemment le bien être de notre planète et de ses habitants au premier plan. Sans compter qu’avec des métiers aussi divers que l’hôtellerie, la restauration, les transports, le guidage, la gestion des sites, le tour opérating….  le tourisme est forcément à la croisée de nombreux débats, qui n’ont pas fini d’animer les réseaux sociaux.

Enfin… et il faut le souligner, les concepts de tourisme durable, slow tourism, tourisme vertueux reviennent en force sur le devant de la scène. Et ce n’est pas pour nous déplaire…


Les réseaux sociaux s’imposent comme des outils souples et démocratiques pour imaginer le tourisme de demain | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Auteur et journaliste indépendante spécialisée sur le tourisme durable et le monde chinois, Geneviève Clastres est également interprète et représentante de l'artiste chinois Li Kunwu. Collaborations régulières : Voyageons-Autrement.com, Monde Diplomatique, Guide vert Michelin, TV5Monde, etc. Dernier ouvrage "Dix ans de tourisme durable". Conférences et cours réguliers sur le tourisme durable pour de nombreuses universités et écoles.
Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

2017 : année internationale du tourisme durable – les acteurs français s’engagent ! En 2016, plus de 1,2 milliard de personnes ont voyagé à travers la planète à des fins de tourisme et 6 milliards d’autres...

Le guide de l'optimisation SEO pour les journalistes
(qui ne veulent malgré tout pas devenir des geeks !)
La clé d’un article réussi c'est la qualité de la plume des journalistes...

(X)Périentiel, les podcasts du tourisme de demain Découvrez un nouveau format d'information avec (X)périentiel les podcasts inspirants pour un autre tourisme pour demain créés par François Huet....

Le Sommet de l’Académie Vaolo : petite philosophie sur l’art de voyager Le Sommet de l'Académie Vaolo, première étape de formation des explorateurs qui partent en quête de lieux inspirants pour réinventer le...

Moments gourmands au Domaine de l'Oulivie Oliveraie familiale nichée entre Montpellier et le Pic Saint-Loup, le Domaine de l'Oulivie a ouvert ses portes les 2 et 3 juin 2018 pour présenter une première édition des...

Alphée Edwige en mission pour "Take the Med, un projet multi acteurs pour une Méditerranée vertueuse" Alphée Edwige Adimi, chargée de mission pour Voyageons-autrement, Take the Med, un projet multi acteurs pour...

voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda