#TourismeDurable

Pouvez-vous nous parler d’une destination écotouristique qui a réussi à implémenter un mode de gestion durable des ressources ?

| Publié le 1 septembre 2012 • Mis à jour le 2 septembre 2012 à 9h06
         

Je peux précisément parler des îles Fiji où j’ai été impliquée de nombreuses années dans l’écotourisme. Historiquement, le développement touristique des îles Fiji s’est focalisé sur les côtes avec très peu de retombées pour les populations de l’intérieur. Le projet RiversFiji a offert une alternative économique à ses habitants pour lesquels les options se limitaient à l’exploitation du bois, des mines et de l’agriculture. Comment a-t-on contribué à la préservation des rivières que l’on utilise dans l’activité écotouristique ? Avec l’aide de plusieurs communautés propriétaires de terres, une compagnie d’exploitation forestière and the Native Land Trust Board (NLTB), nous avons établi l’aire de conservation Uppa Navua. Il s’agit d’un couloir biologique de 17 kms de long qui ne sera pas menacé d’exploitation forestière, ni d’extraction de gravier, préservant ainsi la nature sauvage du canyon et les ressources naturelles des communautés. En contrepartie, RiversFiji paie à la NLTB et aux communautés des redevances et offre des opportunités d’emploi. Afin de protéger et gérer l’aire de conservation Uppa Nuva, nous avons développé un plan de gestion environnementale qui accompagne RiversFiji, les propriétaires et le NLTB en matière de tourisme durable. De plus, tous les guides reçoivent une formation “Ne laisse aucune trace” contenant des rapports sur nos programmes de préservation et la conservation de leur écosystème. L’information est communiquée aux clients lors de briefings et de discussions tout au long des descentes de rivières.

Chaque fois qu’un écotouriste descend la rivière, il contribue ainsi à l’amélioration des conditions de vie des communautés Mataqali, l’activité ayant un très faible impact naturel. Le personnel est bien entraîné, l’écotourisme a amélioré le bien-être des communautés. Des docteurs volontaires  ont construit une clinique locale, d’autres des écoles. Les habitants et les communautés propriétaires ont joué un rôle clef dans les processus de décision. Tout le monde a dû se mettre d’accord. Le résultat : un partenariat mutuel bénéfique à travers lequel la communauté Mataqali a gagné en autonomie.


Pouvez-vous nous parler d’une destination écotouristique qui a réussi à implémenter un mode de gestion durable des ressources ? | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Manuel Miroglio
Consultant-Formateur Spécialiste en Tourisme Responsable et Solidaire Co-fondateur du Cabinet conseil SPE Tourism Co-organisateur du 1er Forum National du Tourisme Responsable 2010 Co-organisateur du 1er Festival Partir Autrement 2008 Coproducteur et coréalisateur du documentaire "La Caravane solidaire en Afrique, sur la piste dun tourisme responsable" 2008 Membre du comité de sélection des Trophées du Tourisme Responsable de voyages-sncf.com 2009-2010 Membre associé de l'Association pour le Tourisme Equitable & Solidaire Membre du réseau Ecoturismogenuino.ning.com Membre du Réseau Archimède, acteurs du tourisme solidaire en Ile-de-France
Facebook

Partagez cet article

La meilleure façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est encore de partager cet article. Merci d'avance ;)

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Les CCI sur le pont du tourisme responsable Mercredi 28 novembre, une vingtaine de chargés de missions et conseillers tourisme des chambres consulaires se sont réunies à la CCI France pour une journée de présentation...

Terra Andina, agence de voyage francophone sur mesure en Bolivie Terra Andina propose des circuits et des treks sur l'ensemble du territoire de Bolivie, mais aussi le Pérou, le Nord du Chili et de l'Argentine. voyage...

2 - La qualification "environnement" des Locations Clévacances La qualification Environnement permet de distinguer les gîtes et chambres d'hôtes Clévacances qui réduisent leur impact sur l'environnement sans le...

RECEVEZ LA VERSION NUMERIQUE DE LA FEUILLE DE CHOU* PAR MAIL * Le canard pas comme les autres

Vous êtes dans le dossier

voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda