logo et baseline voyageons-autrement

Val Cenis, une perle en Haute Maurienne Vanoise

| 11 juillet 2017 • Mis à jour le 01.08.2017 à 8h38
Thèmatique :  Acteur associatif   Bons plans   Conseils   Institutionnel   Labels   Territoire 
         

En 1 an, il s’en est passé des choses dans cette superbe vallée de Savoie. Depuis janvier 2017 avec l’application de la loi NOTRe, les intercommunalités ont grandi et ont mis dans leurs escarcelles la compétence tourisme. Mais, certaines communes aussi, ont émis l’idée de suivre ce mouvement de rapprochement et de mutualisation. Ainsi Termignon, perle des Alpes Françaises a rejoint 4 de ses voisines pour fonder la nouvelle commune de Val Cenis. Le label Européen Alpine Pearls a décidé de renouveler sa confiance à la nouvelle entité. Une perle qui grandit et qui donne le bon exemple autour d’elle, on ne peut décemment que s’en réjouir. Bon voyage (en transport en commun évidemment) et bon séjour en montagne!


Le Chalet du lys, hébergement labellisé Alpine Pearls ©OT Haute Maurienne Vanoise

Des hébergeurs labellisés et des loueurs qui le seront bientôt

Pour l’instant, il y a deux hébergeurs labellisés du sceau d’Alpine Pearls : l’Auberge de la Turra et le chalet du Lys tous deux situés sur  Val Cenis Termignon, (d’ailleurs le chalet du Lys a décidé de pratiquer des réductions pour les vacanciers venant en train). La greffe prend bien : le réseau et Haute Maurienne Vanoise Tourisme mettent en place une action simplifiée pour aider les hébergeurs privés à devenir membre eux aussi d’Alpine Pearls. Un cahier des charges simplifié leur est soumis s’ils mettent en place certaines actions en faveur de l’éco-mobilité par exemple. Là aussi, Val Cenis est un exemple à suivre. Il y a notamment un gros travail d’information à effectuer avec les propriétaires pour ce qui est une particularité Française : un parc locatif beaucoup plus développé que chez les voisins Suisses ou Autrichiens.

Une véritable politique de mobilité au sein de la communauté de communes

Quelle est belle la montagne, surtout avec moins de véhicules. C’est ce que s’évertue à démontrer le label Alpine Pearls. La commune de Val Cenis la communauté de communes Haute Maurienne Vanoise  et le Parc national de la Vanoise l’ont bien compris et l’appliquent, été comme hiver.

La navette d'”Entre-deux-eaux” emmenant les randonneurs en Vanoise ©OT Haute Maurienne Vanoise)

Quand s’affranchir de la voiture devient réalité ! Depuis la gare de Modane, un service de bus dessert chaque localité ayant fondé Val Cenis (Termignon, Bramans, Sollières-Sardières, Lanslebourg et Lanslevillard). Ensuite, de nombreuses initiatives originales sont mises en place et conquiert touristes comme habitants, et ce, dans toute la vallée voire avec l’Italie voisine. Pour l’été, citons le bus qui permet de rejoindre la gare de Modane avec le village magnifique en bout de vallée, Bonneval sur Arc (2 rotations par jour). De Bonneval à Val Cenis, il y a 6 rotations, permettant ainsi aux randonneurs d’effectuer de belles boucles. Les cyclistes ne sont pas oubliés avec un système de réservation leur permettant de charger leur vélo dans une remorque. L’élephanteaubus quant à lui dessert le Planay depuis Val Cenis Bramans. Évoquons aussi les échappées à pied avec l’Italie voisine via le col Clappier: celles-ci permettent d’aller passer une nuit magique au  bivouac Hannibal  et de profiter d’un lever de soleil grandiose avant de revenir grâce à l’Elephanteaubus…tentant non? Pour les fans d’excursions, une navette touristique en bus (avec guide) est organisée aussi jusqu’à Suse, une autre jusqu’à Turin. D’autres services  de transport permettent de s’approcher des départs de randonnées du village de Bessans vers le hameau d’Avérole ou de Bonneval sur Arc vers le pont de l’Ouilleta pour effectuer le fameux sentier balcon vers le refuge du Carro. Savez vous que l’auto stop vit de belles heures en Haute Maurienne Vanoise? Les points stop qui sont présents sur le territoire incitent les habitants et vacanciers à revenir aux principes de l’entraide de l’auto-stop… et cela procure de belles rencontres. Pour un déplacement occasionnel, placez- vous au pied des points stop, tendez le pouce, ça fonctionne aussi. Le point stop de la Haute Maurienne Vanoise est le 1er historiquement en Auvergne Rhône Alpes. Notons que Val Cenis est aussi très riche en Vélo à assistance électrique et que ceux-ci sont notamment acceptés dans les bus (sur réservations). Enfin coup de cœur pour le très bien nommé chemin du ptit bonheur entre Modane-Val Cenis  et Bonneval sur Arc ouvert à toutes les mobilités douces. Petit clin d’œil hivernal, le trottibus et ses chevaux rencontrent toujours un succès fou. Quand on vous dit que le bonheur est ici.

Hôtel la Turra ©OT de Haute Maurienne Vanoise

Et qu‘Alpine Pearls a trouvé des élus, des habitants motivés pour faire preuve d’imagination et d’initiatives en termes de mobilités douces, bravo à eux!

Détente et découverte en montagne ©OT Haute Maurienne Vanoise

Une perle très connotée randonnée et nature

Comment pourrait-il en être autrement quand 80% du territoire de Val Cenis se trouve en cœur du parc National de la Vanoise et que, de l’autre côté de la rivière Arc (le fil conducteur de la vallée) se niche le somptueux massif frontalier du Mont-Cenis. Les offres de randonnées et d’expéditions natures sont innombrables. 6 glaciers, plus de 60  sommets, 350 chemins de randonnées de tous niveaux maillent le territoire, des possibilités quasi sans limite.

La ligne de bus “entre deux eaux” permettant l’accès à la Vanoise ©OT Haute Maurienne Vanoise

Les randonnées à pied, c’est aussi la marche nordique qui a trouvé là un terrain de jeu magnifique, le vélo, le vtt, sont autant de richesses qui se conjuguent avec la biodiversité; autre richesse mise en avant par le label.  Une diversité floresque et faunesque ce qui n’est pas contradictoire avec une agriculture renommée (le bleu de Termignon une merveille à découvrir).

Des évènements qui mettent en avant la mobilité douce!

Partir en vacances à Val Cenis, c’est aussi et avant tout s’assurer de découvrir un territoire vivant, festif et chaleureux :

Aux 50 ans de la station de Val Cenis (toute l’année 2017), il faut ajouter pléthores de fêtes cet été. Qu’on se le dise en Haute Maurienne on vit, on bouge, et on sait s’amuser. Citons quand même quelques dates qui nous paraissent importantes. La 2e Marche nordique des Alpes aura lieu à Bessans les 8 et 9 juillet. Puis la TransMaurienne Vanoise réunira les aficionados de VTT dans un fort esprit de développement durable du 19 au 23 juillet. Fin août l’événement Whatsalp  fera étape en Haute Maurienne Vanoise et plus particulièrement à Termignon le 29 août : il s’agit d’une traversée de l’arc Alpin d’Autriche à Nice à pied et en vélo, par plusieurs personnes, voulant montrer le changement dans le massif depuis 20 ans (date où le même projet avait eu lieu) : les étapes sont participatives et de nombreuses rencontres sont prévues.

Un petit gout d’hiver : le trottibus fierté locale @Ingrid Pauwels

Pour s’immerger dans les traditions Savoyardes, n’hésitez pas à fréquenter les fêtes villageoises qui tout l’été vous feront découvrir une culture forte et vivace.

Politiques volontaristes, innovations, habitants et socio-professionnels investis, on l’aura compris, le territoire de Haute Maurienne Vanoise et la commune de Val Cenis ont pris les devants en termes de mobilité douce et d’interconnexion entre les différents sites. Un bel exemple qui montre que la montagne peut être vectrice de vacances écologiques. Les travaux sont loin d’être clôts, une réflexion globale est menée avec là aussi des actions remarquables et remarquées : soulignons un séminaire en ce début juin qui a réuni les acteurs locaux, les élus, les techniciens, les hébergeurs pour travailler sur la mobilité estivale, la mobilité hivernale et les questions de communication sur ces enjeux.

Aller plus loin :  http://www.haute-maurienne-vanoise.com/fr/stations/val-cenis

https://www.alpine-pearls.com/fr/

 

 

 

 

Enregistrer


Val Cenis, une perle en Haute Maurienne Vanoise | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Guillaume Chassagnon
Amoureux des montagnes, des hommes y vivant. j'aime les parcourir, les photographier, les découvrir et donner envie de les fréquenter. Sac à dos, livres et appareil photos sont mes outils quotidiens. Je travaille aussi pour de la presse quotidienne pour notamment montrer le dynamisme culturel et associatif de mon territoire. A bientôt sur les sentiers, autour d'un bon verre de vin, d'un plateau de fromage ou dans une librairie! Et à la fac d'Avignon of course
Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tous à Clermont pour la troisième édition des Universités du Tourisme Durable !

L'actu en continu

Les plus partagés

    Les derniers tweets

    Les catalogues Voyagiste


    Agenda