#TourismeDurable
10 ANS DE TOURISME DURABLE

Interview de David Rosemberg – Ecotours

| 28 mars 2011 • Mis à jour le 05.04.2011 à 14h51
         

“Les moments de partage avec les communautés sont des moments que l’on n’oublie pas !” David Rosemberg – Chargé de développement d’Ecotours
Interview de Manuel Miroglio

1)  Buenos dias David, vous êtes chargé de développement d’Ecotours, association spécialiste du tourisme équitable et solidaire en Amérique Latine. Quelles raisons vous ont amené à vous intéresser à cette région du monde ?

Le fondateur d’Ecotours, Henry Rosemberg, a vécu une grande partie de sa vie en Amérique Latine. Né au Panama, il a sillonné de nombreux pays d’Amérique centrale et du Sud, rencontré de nombreuses communautés indigènes,  vécu la révolution sandiniste au Nicaragua…
A son retour en France, il s’est demandé comment il pouvait continuer à aider ces communautés avec lesquelles il avait noué de forts liens d’amitié et a décidé,  il y a 15 ans, de créer Ecotours.  Aujourd’hui Ecotours vous invite à découvrir 11 destinations en dehors des sentiers battus en Amérique Latine, du Mexique à l’Argentine.

2) Depuis quand êtes-vous présent sur la Destination du Mexique et quelles régions faîtes-vous découvrir ?

Nous sommes présents au Mexique depuis 4 ans dans les régions du Yucatan, du Chiapas et depuis cette année dans la région de Oaxaca.

Le Yucatan est le berceau des civilisations mayas avec de magnifiques sites préhispaniques comme celui d’Ek Balam que nous faisons visiter à nos voyageurs. C’est un état fascinant à découvrir, bordé par la mer turquoise des Caraibes et qui bénéficie d’une liaison régulière aérienne directe Paris-Cancun.

Le Chiapas est une des régions naturelles les plus belles du Mexique et les plus intéressantes au point de vue culturel, même s’il est l’un des Etats les plus pauvres. Le mystérieux site de Palenque enfoui dans la jungle constitue une visite incontournable.

La région de Oaxaca est connue pour ses communautés indigènes, son riche artisanat ainsi que pour sa belle capitale coloniale, Oaxaca. Autour se trouvent d’importants sites archéologiques zapotèques comme Monte Alban et Mitla qui attirent de nombreux voyageurs.

3) Cette année, vous lancez un nouveau circuit solidaire original dans la région de Oaxaca. Quelle est sa particularité ?

Dans la région de Oaxaca, nous avons développé un circuit en collaboration avec les cafés Malongo.

Il s’agit d’un voyage itinérant de 15 jours pour aller à la rencontre des petits producteurs de café en visitant la coopérative UCIRI, pionnière au Mexique dans le processus de production du café équitable.

Les voyageurs seront hébergés dans la coopérative de café pour découvrir tout le processus de production du café équitable, de la cueillette à la mise en sac. Ils connaîtront ainsi les conditions de vie des communautés paysannes.

Le voyage permettra également de découvrir le site aztèque de Tehotihuacan, la ville de Puebla, le site zapotèque de Monte Alban, le village pittoresque de Chayotepec et terminera par quelques jours paradisiaques sur la côte pacifique, à Huatulco, destination ayant reçu en 2005 la première certification environnementale Green Globe sur le continent américain et à Puerto Angel, petit port paisible de pêcheurs.

4)  Avez-vous déjà rencontré le cofondateur du label Max Havelaar, le père Van Der Hoff ? Pouvez-vous nous en dire plus sur son action au Mexique ?

Henry Rosemberg l’a rencontré une première fois au 2ème Forum International du Tourisme Solidaire au Chiapas en 2005. Son action auprès des communautés  paysannes dans la région de Oaxaca fut à l’origine de l’essor du mouvement du commerce équitable dans le monde. Il est le cofondateur du label international de commerce équitable Max Havelaar. Le café est devenu en quelque sorte, grâce à lui, le produit emblématique du commerce équitable.

L’organisation de la production et la vente de café selon les critères du commerce équitable ont permis d’améliorer les conditions de vie des communautés paysannes locales.  Prêtre ouvrier révolutionnaire, Frans Van Der Hoff a oeuvré toute sa vie auprès des petits producteurs pour leur apporter une vie meilleure. Il est l’auteur de deux livres : “le manifeste des pauvres”  et “l’aventure du commerce équitable

5) Avec quelles communautés ethniques travaillez-vous au Mexique ?

Nous travaillons avec les communautés mayas de la Laguna Kana au Yucatan avec lesquelles nous avons établi de très bons liens, la communauté de Coyotepec à Oaxaca et une communauté dans le sud du Chiapas, à la frontière avec le Guatemala.

6) Comment choisissez-vous les communautés avec lesquelles vous travaillez et comment les impliquez-vous ?

De deux manières, soit au gré de nos rencontres lors de nos voyages, soit parfois à leur demande lorsqu’elles nous sollicitent directement.

Si l’on sent que l’on peut développer des choses intéressantes ensemble, on amorce alors une démarche progressive de partenariat car cela demande des années de travail. Nous travaillons alors sur la possibilité d’inclure leur visite sur nos circuits, sur l’aspect de l’accueil auprès des familles, sur les projets collectifs de développement… C’est la vocation d’Ecotours de participer à l’amélioration des conditions de vie de ces communautés grâce aux voyageurs que nous leur envoyons. Nous avons d’ailleurs décidé de créer une commission de développement avec les voyageurs en ce sens. En plus de l’achat des prestations touristiques sur place, Ecotours reverse 3% du prix de ses voyages à ces communautés.

7)  Quel type de projets de développement soutenez-vous avec elles ?

Au-delà des projets de développement, nous apportons une expertise de conseil en matière de mise en place de circuits, de formation des guides, de création de nouveaux sentiers…

Concrètement, dans la région de Oaxaca, nous menons un projet d’éco-construction de petits gîtes d’hébergement au sein de la communauté. Au Yucatan, nous améliorons les conditions d’hébergement des familles (installation de l’électricité, de l’eau chaude), nous avons financé l’équipement d’un dispensaire de santé et le matériel scolaire d’une école, nous appuyons une communauté dans un projet de fabrication artisanale de produits à base de cire. Nous facilitons également la mise en relation entre les producteurs d’artisanat et les filières de distribution des produits du commerce équitable en France…

8) Qu’apprécient vos voyageurs lorsqu’ils visitent le Mexique avec Ecotours ? Comment se déroulent leurs expériences avec les communautés ?

Nos voyageurs, qui partent en petits groupes d’un maximum de 12 personnes, apprécient en général nos circuits car ils privilégient les rencontres avec les habitants tout en permettant de découvrir les richesses naturelles et culturelles de chaque région.

La chaleur des échanges et des rencontres avec les communautés, le temps passé avec elles, sont souvent vécus comme des moments forts par nos voyageurs.

Ils sont autant attirés par le désir de découvrir le Mexique en profondeur en  sortant des sentiers battus que de vivre de véritables échanges avec ses habitants.

9) Avez-vous déjà eu des problèmes de sécurité au Mexique lors de vos voyages ?

Non, nous n’avons jamais connu jusqu’à maintenant de problèmes de sécurité sur nos circuits. On entend souvent que des incidents se déroulent au Nord du Mexique, à la frontière des Etats-Unis mais ce n’est pas le cas chez Ecotours car nos circuits se déroulent à l’autre extrémité du pays. Le Yucatan est d’ailleurs reconnu comme l’Etat le plus sûr du Mexique.

10) Quels sont les plus beaux souvenirs que vous conservez de vos voyages au Mexique ?

La découverte de sites archéologiques comme Tehotihuacan près de Mexico ou Palenque dans la jungle du Chiapas, l’accueil chaleureux des mexicains, leur gentillesse, la richesse de leur gastronomie, les paysages très variés des régions et bien entendu la mer des Caraibes, le village de pêcheurs de Celestun, le port maya de Tulum, la seconde barrière de corail au monde… mais les moments de partage avec les communautés, c’est des moments que l’on n’oublie pas !

 

Circuit d’Ecotours à Oaxaca

Interview réalisée par Manuel Miroglio


Interview de David Rosemberg – Ecotours | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Romain Vallon

FacebookGoogle

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Partir à la rencontre de l’artisanat mexicain du cuir avec la Ruta PiCaSo Ville industrielle située au cœur du Mexique, dans l'état de Guanajuato, Léon est réputée pour son artisanat et ses nombreux savoir-faire....

Tourisme Mexique - Vacances à Mexico City Cette grande mégalopole du Mexique, qui est par ailleurs la plus ancienne capitale du Nouveau Monde, nécessite plus de deux jours pour la découvrir dans son entité....

Tourisme au Mexique - Les lieux clés à visiter au Mexique Tout touriste au Mexique se rend compte qu'il est en terre fascinante, au coeur d'un foyer où plusieurs civilisations ont laissé leur héritage qui fusionnent...

Les Globe-Trotters d'ABM fêtent leur 30éme édition du 28 au 30 septembre à l'Opéra ! Dans 50 jours, du 28 au 30 septembre, aura lieu le 30e festival des globe-trotters avec une édition spéciale placée sous le...

Coopérative du Yucatan La péninsule du Yucatán est située Au sud-est du Mexique - Au sud-est du Mexique...

6 Idées Cadeaux pour la Fête des Mères Pour ceux qui l’auraient oublié ou l’ignoreraient encore, le 29 Mai est le jour de la Fête des Mères. Et à toute journée spéciale, cadeau spécial ! Mais comme il n’est pas...

Aventure Écotourisme Québec
L'actu en continu
Les derniers tweets
Les catalogues Voyagiste

Agenda