#TourismeDurable
La feuille de chou du tourisme durable

Du voyage et des hommes

| 4 février 2014 • Mis à jour le 04.02.2014 à 14h16
Thèmatique :  Livres   Monde 
         
Routes et Déroutes

FMichel @FM.

Anthropologue prolifique et nomade, Franck Michel réfléchit depuis près de 25 ans à  notre condition de voyageur, mais aussi, aux enjeux et défis que représente le tourisme dans le monde. Son dernier livre, Du voyage et des hommes, rassemble une masse de travaux divers reprenant en partie les textes qu’il nous livrait déjà dans “Désirs d’Ailleurs”, paru en 2004. On y trouve nombre de textes actualisés, des réflexions sur le tourisme d’hier et d’aujourd’hui, un chapelet de chapitres comme autant de petits essais sur des thèmes aussi divers que les mythes, l’exotisme, l’altérité, les routes d’Asie, le touriste-voyageur, etc.

Franck Michel

“Le non-ordinaire du touriste se vit dans l’ordinaire de l’hôte”

L’ouvrage s’ouvre sur une réflexion sur les rites de voyage et les mythes de passage. La plume alerte, Franck Michel nous rappelle combien même en voyage, les codes et conventions sont omniprésents. Les exemples abondent, les citations également. Notons celle-ci qui nous parle particulièrement : le non-ordinaire du touriste se vit dans l’ordinaire de l’hôte (Laplante, 1996)”.  Franck nous amène ensuite dans l’Asie sacrée,  mène des réflexions sur la fin des trips, la vie du tourisme, la survie du voyage, l’art et la manière de bourlinguer. Boulimique, l’auteur ne cesse de s’interroger sur ce monde qui se “touristise et sur les multiples effets du tourisme aux quatre coins de notre planète. Petite incursion au chapitre 14, Eco ou Ego : vers un tourisme prétentieux ? Et d’y lire avec délice : Michaux pointe le doigt là où il faut : l’usure du voyage à des fins personnelles. En effet, à force de parcourir des kilomètres et de mitrailler tous les sites et les personnes rencontrées sur leur passage, certains bourlingueurs misent tout dans le “capital-voyage”. Alors, ils partent et repartent, si possible loin et longtemps. Un peu plus loin… : “Ecotourisme ou égotourisme ? La question, en effet, se pose, tant les envies de voyager de nos contemporains semblent ressembler à leurs incorrigibles besoins d’exister.” S’en suit une analyse audacieuse et assez rare sur les effet pervers de l’écotourisme.

Franck Michel Du voyage et des Hommes

Pourquoi partir si loin si c’est soi-même qu’on recherche…

Il est impossible de rendre justice à l’ensemble de l’ouvrage tant il est dense, documenté, et écrit avec une rage voyageuse toujours ouverte vers les autres. Alors… petit saut de puce au chapitre 17, pour réfléchir sur les nouvelles modes touristiques. On y découvre une agence de voyage pas comme les autres, Digital Detox, qui offre à ses futurs clients des voyages en mode “déconnection totale”, sans écran ni tablette. Le retour à l’isolement réel, à l’entre-soi. Peut être quelque part le retour vers ce qu’était alors le voyage. Savoir, un temps, tout larguer. Et se tourner vers soi (là est le drame de ce type de voyage…. et les autres ??). Au programme : méditation, yoga, lectures, etc. Tout cela fait bien réfléchir au sens du voyage, pourquoi, de fait, partir, si c’est soi même que l’on recherche. A nouveau, on réfléchit entre les lignes. Les modes du moment sont souvent symptomatiques de l’état de nos sociétés…

Toutefois, loin d’être une charge contre le voyage, l’ouvrage de Franck Michel ne fait pas que pointer des dérives mais cherche à nous mettre face à nos propres contradictions. Car, au fil des lignes qui s’étirent sur les pages comme les avions dans le ciel, on comprend que l’auteur est lui-même un amoureux de l’ailleurs, un passionné des cultures du monde, un monde qu’il parcourt depuis près de 30 ans et qu’il interroge en permanence en nous renvoyant ses  expériences, ses doutes et ses pensées, ses rencontres et ses lectures (très nombreuses !!) avec, toujours, une pointe militante pour inviter à voyager de façon plus juste, plus responsable aussi. Et de conclure par cette belle citation glanée p 373 : “Nous devons réfléchir d’urgence aux mutations en cours, aux nouvelles formes de voyages, de mobilités d’échanges, de rencontres, à inventer et à réinventer. ” Une citation qui résonne évidemment avec force sur notre portail où, nous espérons aussi relier les mondes, les idées, les envies de voyages, pour nourrir un peu plus la réflexion mais aussi l’action pour un tourisme plus responsable. Merci Franck.

—————————-

Du voyage et des hommes, Franck Michel, Editions livresdumonde, Collection Mondes Ouverts, 2013. A se procurer dans une librairie indépendante de préférence… parce que les livres, c’est comme les voyages, perdus dans la masse, ils perdent de leur saveur !!!

 

 

 


Du voyage et des hommes | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Journaliste indépendante, auteur, spécialiste de la Chine, de l'Asie, sinologue. Publications sur le tourisme équitable. Livres documentaire jeunesse sur l'Asie. Reportages divers.
FacebookGoogle

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Les 10 commandements du voyageur écomobile Les 10 commandements du voyageur adepte de la mobilité douce - La modification profonde de nos modes de déplacement est en marche. Elle fait partie des solutions incontournables...

Challenge Instagram : un tour d’Amérique du Nord Le saviez-vous? 2017 fut déclarée année internationale du tourisme durable par les Nations Unies. Pour l’occasion nous nous sommes lancés un défi : faire le tour...

VVE propose une charte des Voyageurs éco-responsables La Charte des Voyageurs éco-responsables...

Compensation territoriale, un don, et non un droit de polluer La compensation territoriale mise en place par la Route des voyages, présentées par Bernard Patron lors du Forum National du Tourisme Responsable 2012...

Arvel Voyages : souvent solidaire, toujours responsable ! Depuis maintenant 50 ans l’association Arvel Voyages, pionnière du tourisme solidaire, propose non seulement de découvrir des pays, mais de s’y élancer...

Île Maurice Dans cette Ile Maurice nature, les eaux turquoises de l'Océan Indien côtoient harmonieusement les centaines d'espèces d'oiseaux ainsi que la faune et la flore endémiques pour le plus grand bonheur du...

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda