#TourismeDurable
La feuille de chou est là

Ecotourisme au Laos : Développement et tourisme

| Publié le 21 septembre 2009 • Mis à jour le 1 octobre 2009 à 9h30
         

Le Laos, l’un des pays les plus pauvres au monde.
Maintenu parmi les pays les plus pauvres du monde depuis de nombreuses années, le Laos s’ouvre en 1986, se développe peu à peu et les habitants aspirent à un minimum de commodités. La plupart des villageois cultivent le riz et en tirent un revenu très faible, ils se font vite distancer par le développement du pays.
 
Les enjeux : le développement du paysMontagne en partie déforestée dans le nord du pays.
Certains trouvent alors un revenu complémentaire dans le braconnage (tigres, éléphants, léopards etc.). Dans le nord du pays, beaucoup ont abandonné la culture du riz pour faire face à la demande accrue de la Chine en culture d’hévéas (arbres à caoutchouc).

Cette activité rentable à échelle industrielle crée des problèmes de déforestation massive dans la région, et menace des espaces de forêts primaire, secondaire, la biodiversité et les villages traditionnels. 

Le tourisme s’invite dans les années 90
L’ouverture du pays au tourisme dans les années 90 va entraîner une croissance régulière du secteur. Une majorité de français maintiennent un lien de cœur avec les ex-pays de l’Indochine et comptent parmi les premiers visiteurs en nombre.

Le Laos bénéficie du voisinage de grandes destinations du tourisme : la Thaïlande, le Vietnam, le Cambodge et maintenant la Chine. Beaucoup de voyageurs parcourent l’Asie et incluent de plus en plus de Laos dans leur long périple. Les agences de voyages proposent au départ des combinés avec les pays comme la Thaïlande ou le Cambodge, puis le Laos à part entière.

Une croissance du tourisme exponentielle

Le Laos accueillera près de 2 millions de visiteurs en 2009, soit le double de 2005. Le secteur du tourisme explose, et l’on espère que le pays sera à même de planifier cette croissance de manière appropriée pour sauvegarder les nombreuses richesses naturelles et culturelles qui en font un attrait particulier.

Contributeur : Aurore Vignarath – consultante en  tourisme responsable


Ecotourisme au Laos : Développement et tourisme | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Rédaction Voyageons-Autrement

Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Ecotourisme au Laos : Développement et tourisme Le Laos bénéficie du voisinage de grandes destinations du tourisme : la Thaïlande, le Vietnam, le Cambodge et maintenant la Chine. Beaucoup de voyageurs parcourent...

Du voyage durable au commerce équitable. L’aventure d’Ekimundi. Ekimundi est né en 2008 d’un voyage et d’une volonté. Le voyage, c’est celui qu’accomplit Véronique Fayard au Mali, voyage au cours duquel elle...

Khmu : ethnie du Laos Les Khmu étaient considérés comme inférieurs par les laotiens des plaines, et luttent actuellement pour obtenir une place respectable dans la société...

Eloge de la roue avec Terre Cambodge Au pays des Khmers, Terre Cambodge et Biking Cambodia ont adopté le vélo pour leurs circuits...

One Chaï, le blog à contre-courant de Laurent Sur son blog de voyage, One Chaï, Laurent transmet sa passion pour le voyage dans les destinations les moins touristiques du globe. Rencontre avec ce blogueur pas comme...

Projets et acteurs du Tourisme Responsable au Laos plusieurs projets, sites et acteurs de tourisme responsable au Laos....

RECEVEZ LA VERSION NUMERIQUE DE LA FEUILLE DE CHOU* PAR MAIL * Le canard pas comme les autres

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :

Tourisme au Laos

voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda