#TourismeDurable
La feuille de chou est là

Intelligence collective et gouvernance partagée

| 10 novembre 2010 • Mis à jour le 10.11.2010 à 8h55
         

Jean-Philippe GOLD

Le tourisme de proximité : intelligence collective et gouvernance partagée au service d’un nouveau modèle de développement du tourisme
Jean-Philippe GOLD, directeur du Comité Régional du Tourisme (CRT) de Picardie

Développement durable et intelligence collective

Un des enjeux majeurs du développement durable est de mobiliser les acteurs. L’intelligence collective, à ne pas confondre avec la prise de décision collective, est un facteur important de mobilisation. Le manager de l’intelligence collective, qui est un manager de projet, doit savoir créer son chemin, selon différentes phases. Pour mettre en oeuvre l’intelligence collective, le manager de projet doit favoriser en permanence trois conditions essentielles : le vouloir-coopérer, le savoir-coopérer et le pouvoir-coopérer.

Le manager, véritable « jardinier », cultive non seulement les semences, mais aussi les conditions et l’environnement propices au développement de ces semences.
Le Comité Du Tourisme (CDT) de la Somme a été précurseur dans l’art de mettre en oeuvre ce savoir-faire. Le CRT de Picardie s’en est inspiré, logo crt picardieet met en oeuvre au quotidien ce principe de travail, en interne, avec les différents CDT et les partenaires, mais aussi en mettant les habitants au coeur des projets, par le biais d’outils collaboratifs permettant la transmission des émotions. La logique est celle du jeu collectif.
Notre système de jeu est basé sur les producteurs d’offre de tourisme, un référentiel collectif permet de collecter l’ensemble des émotions issues du territoire, ouvert à terme aux visiteurs.

Le tourisme de proximité : développer l’affinité avec la destination

Notre ambition est de considérer le visiteur non pas comme un touriste, mais comme un ami, avec qui l’on souhaite partager des émotions, des coups de coeur.
La création de souvenirs correspond au partage d’émotions.
L’émotion crée une relation d’affinité.
Le talent de la Picardie réside dans sa sincérité, sa spontanéité, le goût du travail bien fait. Ce talent doit être valorisé.

Le tourisme de proximité se base sur trois éléments :
– une démarche systémique,
– un certain marketing du sens (légitimation du tourisme),
– une gouvernance partagée.

Le tourisme de proximité est un tourisme « à taille et à visage humains » qui fait partager une expérience émotionnelle du territoire aux visiteurs : faire partager une émotion, en dehors de l’offre marchande. La création de lien entre le touriste, les habitants et le territoire passe en amont par le lien fort qui existe entre les habitants et leur territoire.
Des outils communs aux différents acteurs (comités départementaux du tourisme, offices de tourisme, professionnels privés –hébergeurs, restaurateurs, etc.) rendent possible la remontée des émotions sur l’ensemble du territoire. Grâce à cette connaissance, il est ensuite possible de développer une affinité entre le visiteur et la destination.

Un outil comme le magazine régional « Esprit de Picardie » esprit de picardieest à ce titre essentiel : sa rédaction collaborative basée sur la participation des habitants, des CDT, des professionnels du tourisme, parvient à créer un lien fort entre l’histoire du territoire, ses habitants, et le lecteur extérieur à la région. La mesure de l’efficacité de cette création de lien peut s’apprécier au regard du taux élevé de transformation du lecteur en visiteur effectif, d’après une enquête menée récemment. Il a également favorisé le tourisme des Picards dans leur propre région en créant un sentiment fort d’appartenance.
Des exemples très intéressants existent en Suède et à Montréal : des sites collaboratifs permettent le partage d’expériences vécues dans les lieux touristiques par le biais de la constitution de communautés d’internautes.

La performance d’une destination touristique est sans doute liée au management de son intelligence collective : organismes de tourisme, acteurs, habitants, visiteurs, dans un système de jeu partagé qui sous-entend le développement d’un travail collaboratif. L’art de s’ouvrir à l’intelligence collective est une discipline à mettre en oeuvre chaque jour.


Intelligence collective et gouvernance partagée | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Rédaction Voyageons-Autrement

Facebook

Découvrez nos abonnements

Les commentaires sont fermés.

Informations utiles pour voyager

Destination Nature 2010 ! Salon des randonnées nature du 26-28 mars 2010 Destination Nature 2010 ! Salon des randonnées, des sports et voyage nature...

Stéphane Haussoulier, Maire de Saint-Valery-sur-Somme Le canton de Saint-Valery-sur-Somme est situé dans le département de la Somme et la région Picardie....

Quelles sont vos actualités pour les mois qui viennent ? Le succès d'Un Lit au Pré n'est pas lié à un pays ou une culture, mais à des questions qu'une société développée se pose naturellement....

Interview de Jean-Philippe GOLD lors du colloque Tourisme & Carbone Le tourisme de proximité : intelligence collective et gouvernance partagée au service d'un nouveau modèle de développement touristique....

Université d'été du tourisme durable - 1ère édition Programme des universités d'été du Tourisme Durable - Plénière d'introduction à 10H : Le "touriste durable": consommateur ou militant?...

L'association les Blongios a dix-sept ans cette année, quels étaient ses débuts ? Au fil des ans, l'association Les Blongios s'est agrandie. Aujourd'hui, nous organisons près de quarante chantiers par an, dans...

RECEVEZ LA VERSION NUMERIQUE DE LA FEUILLE DE CHOU* PAR MAIL * Le canard pas comme les autres
voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda