#TourismeDurable
Demande d'envoi de la feuille de chou et inscription Newsletters

Et si vous offriez un bout de Vercors à la vie sauvage ?

| Publié le 28 octobre 2018 • Mis à jour le 29 octobre 2018 à 21h41
Thèmatique :  Espaces protégés   Territoire 
         

L’Association pour la Protection des Animaux Sauvages et du Patrimoine Naturel (Aspas) vient de lancer une campagne de crowdfunding. L’objectif ? Réunir 100 000 € d’ici fin novembre pour créer une nouvelle Réserve de Vie Sauvage ®, en plein cœur du Vercors.

Vercors Vie Sauvage : 490 hectares de forêt rendus à la faune sauvage.

Il s’agit pour l’association d’acquérir un site de 490 hectares, isolé au fond d’un vallon dans le massif du Vercors. Une fois propriétaire du lieu, l’Aspas met en œuvre sa politique de gestion très personnelle… qui consiste à ne pas mettre en place de gestion, pour laisser libre cours à la nature. Les Réserves de Vie Sauvage® de l’ASPAS sont actuellement les seuls espaces naturels de France, publics ou privés, à avoir été acceptés au sein du grand réseau de protection de la biodiversité Rewilding Europe. Cette réserve nommée « Vercors Vie Sauvage » serait la seconde dans le département de la Drôme, où l’Aspas a déjà acquis 105 hectares en 2012 pour former la Réserve du Grand Barry.

Le site choisi cette fois par l’Aspas s’étend donc sur 490 hectares, dont 250 hectares de forêt ancienne très diversifiée avec de nombreuses essences d’arbres et d’arbustes typiques de l’étage montagnard, dont plusieurs arbres remarquables. Quelques prairies accueillent orchidées et papillons à foison, et les falaises toutes proches font le bonheur des rapaces. Plusieurs sources et une rivière alimentent mares et étangs où s’abreuvent une faune sauvage variée et facilement observable.

Cerfs, loups, aigles, gypaètes, vautours fauves et moines, sangliers, renards, libellules et une foule d’insectes devenus rares ailleurs font dès à présent de ce lieu un site d’observation exceptionnel pour scientifiques, curieux et photographes amoureux de la nature. Le site contient aujourd’hui une réserve de chasse privée clôturée : une activité qui sera interdite à la seconde où l’Aspas en deviendra propriétaire.

Le domaine inclut en son centre plusieurs bâtiments. Le principal, une maison de 300m2, pourra accueillir 16 à 20 visiteurs. Une ancienne grange de 800m2 sera transformée en espace d’échange, d’exposition et de communication sur le thème de la nature sauvage et du principe de libre évolution. Le matin comme le soir, les hôtes de la grande maison pourront jouir du spectacle de la faune sauvage, régulièrement observable depuis le bâtiment. Plusieurs miradors et autres placettes sont déjà en place.

Le budget total de ce projet, achat et remise en état des bâtiments, s’élève à 2,6 millions d’euros. Mais l’Aspas peut compter sur de généreux donateurs qui lui ont déjà promis 1,5 million d’euros. Pour compléter le budget, mais aussi sensibiliser la population à la nécessaire protection de la biodiversité, l’association compte sur cette opération de crowdfunding qui court jusqu’à fin novembre. Et si vous offriez un havre de paix aux animaux sauvages du Vercors ?

EN SAVOIR PLUS 

Pour participer à la campagne : https://www.helloasso.com/associations/aspas-association-pour-la-protection-des-animaux-sauvages/collectes/vercors-vie-sauvage

Télécharger la brochure complète du projet Vercors Vie Sauvage : https://www.aspas-nature.org/wp-content/uploads/Vercors.Vie_.Sauvage-ASPAS.pdf

Découvrir lAspas : https://www.aspas-nature.org/

Mieux comprendre les Réserves de Vie Sauvage® : https://www.aspas-nature.org/reserves-vie-sauvage/

 


Et si vous offriez un bout de Vercors à la vie sauvage ? | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Caroline Revol-Maurel
Journaliste passionnée de nature sauvage, de voyage et de rock, j'écris aussi bien sur les gypaètes barbus que sur Lou Reed. Souvent accompagnée de deux petites filles au sens critique bien aiguisé.
FacebookTwitter

Les 5 derniers articles de Caroline Revol-Maurel

    Voir tous les articles de

    Partagez cet article

    Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

    Découvrez nos abonnements

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Informations utiles pour voyager

    Les jeunes et la nature objet du programme« à la découverte des Espaces Naturels Sensibles » de l’Isère L'éducation à l'environnement en Isère : un lien fort en élus, jeune public et professionnels...

    Péninsule de Osa au Costa Rica La Péninsule d'Osa : région maritime du sud du Costa Rica....

    Trek des pêcheurs au Brésil avec Terra Cordillera Dans les alentours de Paraty, le parc national de la Serra da Bocaina et les réserves écologiques de Joatinga et Mamangua, adossés à la montagne, offrent de formidables...

    SOLIKEND: transformez vos nuits d'hôtels en dons à des associations Voyageons-Autrement vous présente aujourd'hui Solikend & Yoann Magnin, créateur d'un dispositif innovant de RSE dans l’hôtellerie et en faveur...

    Une grande respiration verte dans la vallée de la Dordogne Que ce soit l’été lorsque la chaleur plombe et qu’il est bon de s’abriter au bord de sa rivière, ou l’automne lorsque les lumières dansent en ombres lascives...

    4/1 - Présentez-nous une action concrète d'aide au développement local ? La Route des Voyages a des liens étroits avec la fondation des Durikas depuis 2000. Plusieurs milliers d'euros ont été envoyés pour l'achat...

    voir la carte
    L'actu en continu
    Les catalogues Voyagiste

    Agenda