#TourismeDurable
Pacifique Sud Exotique

Découvrir les villages emblématiques de l’Orne

| Publié le 22 janvier 2024
Thèmatique :  Espaces protégés   Initiative régionale   Itinérance   Territoire 
             

Département méconnu éloigné des grands flux touristiques, l’Orne se targue pourtant de posséder de nombreux villages de caractère et d’étonnants pays, de l’Ouche à l’Auge, en passant par le Perche…. Un territoire préservé qui conserve ses petits coins secrets et égraine ses villages comme autant de ballades à imaginer. Une invitation à l’itinérance doublée d’une plongée dans un patrimoine rural, culturel et religieux souvent oublié. Alors, pour vous donner un avant-gout, nous avons choisi trois villages emblématiques, autant de porte d’entrée vers une exploration plus approfondie.

Alpes Mancelle
Paysage des Alpes Mancelles@GClastres

Saint-Cénerie-le-Gérei : le village des peintres

Si les loisirs et activités en Normandie ne manquent pas, dans l’Orne, c’est l’itinérance qui fera surtout le bonheur des visiteurs. Et cela tombe bien, car le département possède aussi un pied dans les Alpes Mancelles, un territoire qu’il partage avec la Sarthe et la Mayenne comprenant un patrimoine naturel mais aussi architectural remarquable. Là, dans cette extrémité du massif armoricain où la Sarthe prend sa source, faisant une infidélité à son département puisqu’elle surgit depuis l’Orne, à Soligny-la-Trappe, au cœur des collines du Perche, se trouve le village de caractère de Saint-Céneri-le-Gérei. Perché sur un piton rocheux qui surplombe l’un des méandres du fleuve, la belle fait partie des presque 200 communes labellisées « Plus beaux villages de France ». Fief d’une école de peinture, le village autrefois peint par Bernard Buffet s’est mis en quatre pour séduire le chaland : église romane du XIe siècle, fontaine miraculeuse, vieux moulin, pont de pierre… Il n’en fallait pas plus pour attirer dès le 19e siècle kyrielle de peintres happés par la beauté du paysage et la magie de la lumière jouant sur les pierres. Au-delà de Buffet, Corot, Courbet, Cogniet, Mary Renard, Paul Saïn et bien d’autres se retrouvèrent à l’auberge Moisy que l’on appelle aujourd’hui l’auberge des peintres. Si l’on découvre aujourd’hui encore bien des coups de crayons sur les murs, le village accueille à nouveau de nombreux artistes venus s’installer, se rencontrer, et tentant de redonner de l’élan à un site également très prisé des visiteurs.

@paysdedomfront instagram

Domfront : la cité médiévale

Haies préservées, paysages bocagers, immenses pommiers aux fruits rougissants, poiriers haute tige issus du granit, herbes grasses des prés d’automne, paisibles ruminants occupés à regarder passer les trains, clochers qui se répondent… situé à l’ouest de l’Orne, la cité médiévale de Domfront dressée sur son promontoire est doublement estampillée « Plus Beaux Détours de France » et « Petites Cités de Caractère ». Depuis le village, on jouit d’un panorama exceptionnel sur l’ensemble de la vallée de la Varenne. Fief des rois anglo-normands depuis sa conquête en 1049 par Guillaume-le-Conquérant, séjour privilégié des Plantagenêt, elle reste aujourd’hui, avec ses remparts, ses ruelles étroites, ses cours intérieures et ses maisons à colombages, un remarquable exemple d’architecture urbaine du Moyen Age. Henri 1er Beauclerc, Aliénor d’Aquitaine, Richard Cœur de Lion et Jean Sans Terre y séjournèrent voire possédèrent des terres. Véritable place forte, Domfront marquait la frontière du duché de Normandie. On y déguste un poiré local exquis et pour les gosiers plus entreprenants un Calvados en mode « boisson d’homme ». En été, le marché médiéval s’enroule autour des maisons à pans de bois dotées d’échauguettes quand, à l’ombre des petites places, les visiteurs sirotent encore et toujours un poiré légèrement effervescent et si désaltérant…

Vimoutiers : Ici naquit le… Camembert !

Dans l’Orne, au cœur de la Normandie, il est un village de 180 âmes où Marie Harel cacha, en son temps, durant la période révolutionnaire, l’abbé Bonvoust, prêtre réfractaire en partance pour l’Angleterre. Reconnaissant, ce dernier lui fait alors parvenir une recette permettant d’améliorer les fromages frais qu’elle confectionnait en leur donnant une croûte. Le Camembert était né ! Si la légende est bien connue des gens du cru, le village a prospéré et possède à présent son musée du camembert comprenant notamment une collection d’ustensiles et de matériaux d’époque venus des fermes augeronnes. Sainte mère du camembert, Marie Harel est également à l’honneur. Fromage au lait cru, le camembert reste un joyau de notre patrimoine gastronomique régulièrement menacé par l’Europe. Dernière victoire en date, en novembre dernier, les célèbres boîtes de camembert en bois ont échappé à une loi de Bruxelles sur le recyclage. Il faut dire que pour l’heure, il  n’existe aucune filière de recyclage spécifique pour ces dites boites qui ne représentent qu’un volume marginal. Leur caractère patrimonial les a finalement préservés du rouleau compresseur européen. Un sursis qui pourrait faire réfléchir le musée du Camembert de Vimoutiers, où une belle collection de boites permet d’ores et déjà d’afficher toute l’inventé des marques, parfois relayé jusque dans les cours de récréation. Qui n’a pas susurré ce refrain des terrains de billes, « Fermes ta boite à camembert, tu l’ouvriras pour le dessert ». Foi de Vimoutiers ! L’Orne, nous voilà !

Camembert et pays d’Auge @ornetourisme

Découvrir les villages emblématiques de l’Orne | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Auteur et journaliste indépendante spécialisée sur le tourisme durable et le monde chinois, Geneviève Clastres est également interprète et représentante de l'artiste chinois Li Kunwu. Collaborations régulières : Voyageons-Autrement.com, Monde Diplomatique, Guide vert Michelin, TV5Monde, etc. Dernier ouvrage "Dix ans de tourisme durable". Conférences et cours réguliers sur le tourisme durable pour de nombreuses universités et écoles.
Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

   

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 voyages sélectionnés par Voyageons-Autrement.com

Informations utiles pour voyager

Accueil paysan Languedoc-Roussillon > Aude Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que son travail façonne Aude...

Accueil paysan Limousin > Creuse Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que son travail façonne Creuse Limousin...

Accueil paysan Auvergne > Haute-Loire Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que son travail façonne Haute-Loire...

Accueil paysan Rhône-Alpes > Rhône Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que son travail façonne Rhône Rhône-Alpes...

Accueil paysan Basse-Normandie > Orne Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que son travail façonne Orne Basse-Normandie...

Accueil paysan Bretagne > Côtes-d'Armor Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que son travail façonne Côtes-d'Armor...

carte de toutes les partenaires de voyageons-autrement voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste