#TourismeDurable
La feuille de chou est là

6 idées pour la transition écologique d’un hôtel

| Publié le 14 juillet 2020 • Mis à jour le 15 juillet 2020 à 10h46
Thèmatique :  Conseils   Formations 
         

Vous cherchez des idées pour rendre votre hôtel plus écologique ? Nous partageons avec vous quelques conseils couvrant 6 domaines : les déchets, l’énergie, l’alimentation, la biodiversité, l’eau et la communication. Nous nous concentrons ici sur l’aspect « environnemental » des trois piliers qui forment le cercle vertueux de la durabilité. Pour chaque thème, vous verrez que vous retrouverez finalement les mêmes « familles » d’actions, ça se passe au niveau: des investissements, des achats de consommables, des changements de process et de la communication. Et surtout, gardez toujours en tête la règle des 4 R pour hiérarchiser les actions à mettre en œuvre: Refuser, Réduire, Remplacer, Recycler (≃compenser).

1) DÉCHETS: Bannissez les plastiques à usage unique

Il s’agit ici d’une des actions parmi les plus visibles. N’attendez pas que les lois soient applicables (2021 en Europe aux dernières nouvelles) pour trouver des alternatives: bouteilles d’eau et verres en plastique, pailles en plastique, produits d’accueil, emballages à emporter ou pour les portions individuelles au restaurant… Nous vous avons compilé un article qui partage de nombreuses idées: Zéro déchet dans l’hôtellerie-restauration en 5 actions.

La règle des 4 R dont nous vous parlions dans l’introduction a d’ailleurs été pensé, avant tout, pour aborder la problématique des déchets. Allez faire un tour du côté de vos poubelles pour scanner leur contenu. Vous pourrez alors vous poser les questions suivantes pour chaque flux de déchet:

  1. Refuser: peut-on simplement se passer de certaines choses? Exemple: Les clients ont-ils vraiment besoin d’une paille dans chaque boisson?
  2. Réduire: si vous décidez de continuer à mettre des pailles car c’est en effet une forte demande de vos clients, peut-être pouvez-vous : ne pas en mettre systématiquement, mais uniquement sur demande? N’en mettre que dans les cocktails qui sont en effet difficile à boire sans paille?
  3. Remplacer: pour les pailles que vous continuerez à distribuer, remplacez le plastique par des pailles en carton, bambou, sucre, seigle…?
  4. Recycler: une fois que votre paille en carton, bambou, sucre, seigle (…) a été utilisée, que ferez-vous du déchet? Compost / bac de tri?

Lorsque vous aurez bien travaillé la question des plastiques à usage unique, vous pourriez alors, en suivant le même principe, vous attaquer aux papiers, textiles, produits chimiques, appareils électroniques, mégots de cigarettes… et si vous avez un restaurant: aux restes alimentaires! (Transition vers la paragraphe suivant 😉)

Bol de salade végétalien – Photo libre de droit par Anna Pelzer

2) ALIMENTATION: Réduisez le bœuf et cuisinez local/de saison/bio

Réduire le gaspillage alimentaire et adopter une alimentation riche en plantes (moins carnée) sont tous deux dans le top 3 des solutions que nous devrions rapidement mettre en place pour limiter le changement climatique (selon le project Drawdown: 70 chercheurs ont priorisé 80 actions en analysant leurs impacts positifs sur les relations sociales, l’environnement et le monde financier).

Cela ne veut pas dire que nous devions tous devenir végétariens… Mais remplacer la viande de bœuf par le poulet, par exemple, diminue l’impact par 8 (selon une étude de l’ADEME et INRA). Si tous les hôtels arrêtaient de servir du bœuf ne serait-ce que sur la partie buffet pour l’événementiel (séminaires etc…), qui sont généralement une grande source de gâchis, cela constituerait un important premier pas. Pour le bœuf qui continuerait à être proposé au restaurant, choisissez une viande provenant d’élevages vertueux extensifs et locaux.

Cuisiner à partir d’ingrédients locaux, de saison et même bio (ou issus de l’agriculture raisonnée), représente là aussi un grand pas. De plus en plus de collectivités commencent à développer des centrales d’achat locales pour faciliter la transition. Elles sont à la fois utilisées par la restauration collective (écoles, hôpitaux…) et la restauration commerciale. Si il n’y en a pas encore sur votre territoire, peut-être pourriez-vous glisser l’idée à vos élus locaux?

Enercoop est chaque année en 1ère place du classement Greenpeace!
Si vous avez envie de vous y mettre, indiquez le code PARRAIN_xQmCT lors de votre souscription (c’est celui de Florie qui a rédigé cet article 🤗)

3) ÉNERGIE: Efficience et fournisseur « durable »

Il faut bien sûr chercher à réduire votre consommation énergétique au maximum. Ce que vous faites déjà certainement pour des raisons économiques! Faites appel aux conseils d’un professionnel pour repérer en particulier les fuites thermiques et optimiser votre isolation.

Optez pour un fournisseur d’électricité « durable », mais attention au greenwashing…! En France, l’ONG Greenpeace fait un super travail en publiant chaque année son comparatif des fournisseurs d’électricité verte: www.guide-electricite-verte.fr Ainsi, lorsque vous mettrez ensuite des messages au sein de votre hôtel pour inciter vos clients à faire attention à ne pas laisser les fenêtre ouvertes (etc…), vous pourrez leur communiquer votre engagement en parlant de votre choix d’un fournisseur d’électricité renouvelable: L’hôtel fait sa part, il compte sur ses hôtes pour faire la leur 🙂 Un message dans cet état d’esprit sera bien plus impactant, les clients ne se diront pas que vous ne le faites que pour les économies, mais que vous êtes réellement engagé! (en particulier les clients sensibles à l’écologie qui en ont marre qu’on les prenne pour des pigeons…)

Un point dont on ne parle pas assez: les consommations énergétiques engendrées par les outils numériques. Évitez les pièces jointes inutiles (ou réduisez leur taille) et de mettre systématiquement plein de personnes en copie. Videz la corbeille des ordinateurs régulièrement, supprimez les messages inutiles (surtout ceux avec de lourdes pièces jointes). Désabonnez-vous de toutes les newsletters que vous ne souhaitez plus recevoir (l’outil CleanFox pour vous aider.). Optez pour un serveur utilisant des énergies vertes, tel que Infomaniak. Profitez-en aussi pour changer de moteur de recherche sur tous les ordinateurs de votre entreprise: à la place de Google installez plutôt Ecosia ou Lilo.

Parlez à vos hôtes des mobilités douces possibles, communiquez sur les moyens de rejoindre votre établissement en utilisant les transports en commun. Peut-être même mettez-vous des vélos à disposition? Vous pourriez aussi proposer un système de compensation carbone à vos hôtes. Attention cependant, tous les organismes proposant une compensation volontaires ne sont pas aussi sérieux dans la démarche. Nous pouvons vous recommander GoodPlanet, Ecoact ou Pur Projet par exemple.

Abeille sauvage – Photo libre de droit par Juanma Clemente-Alloza

4) BIODIVERSITÉ: Donnez un coup de pouce à la nature

À vrai dire dans le cas d’un hôtel en ville il n’y a pas tant de possibilités que ça… mise à part mettre des ruches sur le toit de son hôtel? Et quoique, on lit de plus en plus de critiques négatives car ces abeilles à miel feraient une trop grande concurrence aux quelques abeilles encore sauvages que l’on peut trouver dans les villes (lire cet article par exemple). Après vous pouvez toujours, par exemple, créer un cocktail au bar dont les bénéfices seront reversés à une cause pour la protection de la biodiversité (par exemple pour aider votre antenne locale de la LPO en France).

Pour les hébergements se trouvant au cœur de la nature, il y a là beaucoup plus à faire. En commençant par limiter les éclairages la nuit qui désorientent les animaux. Vous pouvez aussi sensibiliser les visiteurs pour qu’ils adoptent un comportement plus respectueux de la nature, leur proposer de ramasser des déchets qu’ils trouveraient sur leur chemin à l’hôtel par exemple (voir l’initiative de MyGreenTrip). Vous pourriez aussi nommer les espèces qui les entourent. C’est souvent par méconnaissance qu’il y a destruction.

Comment rendre sa gestion de l’eau plus écologique? Photo libre de droit par Phil Hearing

5) EAU: Minimiser la consommation d’eau douce

Limitez votre consommation d’eau douce pour anticiper un juste partage d’une ressource qui va devenir de plus en plus précieuse. Contrôlez régulièrement les consommations d’eau pour repérer et réparer les fuites. Installez des réducteurs de débits, des mousseurs, des robinets de type Presto. Paillez vos haies pour limiter l’arrosage…

Vous pouvez utiliser le nudge marketing pour faire passer des messages aux employés et à vos hôtes. Incitez-les à agir d’une certaine manière (pour minimiser leur consommation d’eau par exemple!) sans chercher à les contraindre, mais plutôt de manière visuellement parlante, voir ludique.

Quelques exemples de nudge marketing trouvés sur Google Images!

6) Mesurez vos progrès et communiquez

Choisissez quelques indicateurs clefs, menez un audit initial, et suivez ensuite vos progrès pour estimer votre impact. Quelques exemples d’indicateurs:

  • Litres d’eau utilisés par client par nuit
  • Energie (kwh) par an ou calculé par nuitée
  • Tonnes de déchets produits par an
  • Nombre de fournisseurs locaux (et nombre de kilomètres)

Vos employés sont vos meilleurs conteurs d’histoires. Saisissez chaque opportunité pour raconter, partager, célébrer! Gardez en tête que réussites + échecs = crédibilité ! Adoptez une communication honnête et responsable. Une communication responsable inclue: un message qui ne porte pas sur des détails mais sur des éléments significatifs, des informations avérées et données précises, des sources qui sont indiquées. Une communication responsable permet d’expliquer pédagogiquement et de sensibiliser pour inciter à l’action. Communiquer permet de vous faire connaître mais aussi d’essaimer vos bonnes pratiques pour inspirer d’autres à changer à leur tour.

Consultez la boîte à idées « tourisme durable » voyageurs pour identifier de nouvelles plateformes et canaux de communication tels que Voyageons-Autrement ou Vaovert par exemple! Rejoignez l’association des professionnels du tourisme ATD (Acteurs du Tourisme Durable) pour prendre part à ce mouvement national.

Il est important de garder en tête que la « durabilité » est un chemin à parcourir. Ne brûlez pas les étapes ou vous risqueriez de vous décourager. Commencez tout d’abord avec les actions les plus faciles à mettre en place. Adoptez un mode de communication modeste et responsable sur le sujet.

———— EN SAVOIR PLUS ————

Ces suggestions d’actions sont issues de la boîte à idées « tourisme durable » pour les professionnels du tourisme rassemblée par Florie Thielin. Il s’agit d’un travail collectif en constante amélioration. Contactez Florie pour proposer d’ajouter de nouvelles idées!

Consultez la version anglaise de cet article sur le blog d’HotelMinder.


6 idées pour la transition écologique d’un hôtel | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Florie Thielin
Florie Thielin fait partie du collectif de voyageurs-rédacteurs-journalistes de Voyageons-Autrement. Elle accompagne aussi des professionnels du tourisme dans leur stratégie marketing et digitale. Originaire d'un petit village dans la vallée de la Loire, elle vit aujourd'hui à Lyon. Elle a aussi vécu en Russie, Allemagne, Nouvelle Zélande et Espagne. Mais sa plus grande aventure fut en Amérique Latine où elle a sillonné les routes de 16 pays, de Cancun au Cap Horn, pendant près de deux ans. Elle troquait alors ses compétences en marketing pour le gite et le couvert, tout en réalisant des interviews-vidéos sur le tourisme plus responsable avec ses amis d'Hopineo. Elle a aussi mis à jour le guide de voyage du Petit Futé Nicaragua-Honduras-Salvador.
FacebookTwitter

Partagez cet article

La meilleure façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est encore de partager cet article. Merci d'avance ;)

Découvrez nos abonnements

2 réponses à 6 idées pour la transition écologique d’un hôtel

  1. BEREAU Guillaume a commenté:

    En faveur de la biodiversité, les possibilités d’actions à la portée de toutes les structures touristiques ne manquent pas, même pour les hôtels urbains.
    > plein d’idées dans le guide gratuit « Biodiversité et Tourisme » : https://www.francoistourismeconsultants.com/publications
    > le premier label au monde pour les acteurs du tourisme qui s’engagent pour la biodiversité : http://biorismo.com/

  2. Stéphanie a commenté:

    Je vais même apporter quelques compléments !
    Dans le choix de votre équipement, choisissez des produits « Green » par exemple la gamme de TV Philips Professional Display Solutions propose une « veille profonde » qui réduit considérablement la Conso de l’appareil
    Pour rester dans les TV: utilisez les comme support de communication ! Intégrez votre Room directory à l’allumage : plus de papier à imprimer à chaque modification, réduction du nettoyage (à cause Covid, toutes les surfaces touchées doivent être désinfectées !)
    Pour choisir votre mobilier, vérifier que votre fournisseur adhère à un programme de recyclage de votre mobilier obsolète Valdelia
    Et lors du choix de vos serrures, prenez l’option économiseur d’énergie : le client allume les lumières avec sa carte en arrivant… en partant il doit l’enlever et hop tout s’éteint !
    La domotique permet aussi de gérer la climatisation et le chauffage : pilotage et programmation à distance si la chambre est occupée, coupure dès que la fenêtre est ouverte …
    Bref, il y a beaucoup de solutions sur le marché . Il faut juste bien choisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Sur les traces de Léonardo Padura Ecrivain prolixe, Léonardo Padura est le compagnon idéal pour un voyage à Cuba. Sa plume, acerbe et envolée, n’a de cesse de décrypter et d’expliquer la réalité cubaine de ces cinquante...

Concours Photo et Passeport Zéro Carbone : A vos appareils ! Envoyez vos plus belles images de la baie de somme et gagnez un stage photo : L'impact de nos gestes sur la Baie de Somme...

Zéro déchet dans l'hôtellerie-restauration en 5 actions Pour un hôtel-restaurant, devenir complètement "zéro déchet" est un sacré défi. Tout commence par reconnaître ses impacts et oser demander l'avis de ses...

Miljø Fyrtårn – Programme de certification environnementale des PME Définition liée à Chaîne de production - Critère d'évaluation Environnemental du Matériel de MontagneMiljø Fyrtårn www.eco-lighthouse.com ...

La ville de Paris vous invite à une table ronde sur le tourisme équitable LA ville de PARIS organise, à l'occasion de la quinzaine du Commerce Equitable 2009, une table-ronde sur le tourisme équitable....

Charte du portail : Critères des offres présentées sur Voyageons-Autrement Parce que Voyageons-Autrement travaille chaque jour à donner de la visibilité à ceux qui, par leurs changements de pratiques, font évoluer...

RECEVEZ LA VERSION NUMERIQUE DE LA FEUILLE DE CHOU* PAR MAIL * Le canard pas comme les autres
voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda