#TourismeDurable
10 ANS DE TOURISME DURABLE

22. Eco-conso-eau

| 23 novembre 2009 • Mis à jour le 23.07.2013 à 16h35
         

d’eau
La station possède des systèmes de réduction et d’optimisation de la
consommation d’eau, elle s’engage dans une politique de prévention des
gaspillages.

En hiver comme en été l’eau devient rare en montagne comme ailleurs. La
faune et la flore souffrent du manque d’eau dans les rivières et
l’approvisionnement pour les stations devient problématique.
En France la consommation moyenne par personne est évaluée à 140
litres d’eau potable par jour !

Il est établi qu’en moyenne une famille de 4 personnes consomme
dans le foyer chaque année 150 m3 d’eau (150 000 litres) soit 410
litres par jour.

En montagne l’eau est une ressource limitée, il appartient à tous de
réduire sa consommation par des gestes simples et en utilisant des
systèmes de réduction de consommation, surtout durant les périodes de
fortes fréquentations.

La consommation d’eau augmente à l’âge adulte, les enfants n’utilisant en
moyenne que 69 litres par jour. La consommation diminue chez les
personnes âgées. Quant aux sportifs, ils consomment plus d’eau que la
moyenne : 204 litres par jour
(http://www.cieau.com/junior/sommaire/6/62.htm)
15 % des stations françaises dans le guide valident ce critère et sont équipés de
systèmes d’optimisation de la consommation d’eau (chasse d’eau double débit,
mitigeurs, réducteurs de débits, mousseurs, automates…) et informent les usagers
aux économies d’eau

(Source : art-economiser.com)
Même si notre consommation d’eau en France a sensiblement diminué,
elle se situe (aujourd’hui) au même niveau que l’Irlande, l’Allemagne et

les Pays-Bas. Les quantités sont encore trop importantes. Et pourtant
des gestes simples et du matériel adapté permet de faire des économies
conséquentes.
Pourquoi ?

De l’eau potable au quotidien

L’utilisation de l’eau qu’elle soit individuelle, collective, industrielle ou
agricole se divise en trois catégories :
 Les usages dits « nobles » : Destinée à l’alimentation, les soins
corporels, la vaisselle et le lavage du linge, la qualité chimique de
l’eau est exigée.
 Les usages spécifiques : Pour la baignade, les usages médicaux,
certains usages industriels et agricoles une qualité minimale de l’eau
peu être requise.
production d’énergie hydraulique ne nécessite pas une eau traitée.
L’eau potable que nous buvons est la même que celle utilisée pour remplir
la chasse d’eau, ou encore la même qui sort du tuyau d’arrosage du
jardin. Nous utilisons donc de l’eau potable pour toutes les tâches de la
vie quotidienne. Selon un rapport du gouvernement, la quantité d’eau
potable utilisée pour des besoins alimentaires est évaluée entre 1% et
8% (boisson / cuisine) de la consommation moyenne tandis que les WC
représentent 20 % et la toilette quotidienne entre 20 et 40%.
Minimiser sa consommation d’eau potable en montagne, c’est réduire les
coûts (potabilisation de l’eau, traitement des eaux usées…) c’est oeuvrer
au quotidien pour protéger les ressources en eaux potables et surtout
préserver des écosystèmes fragiles.
Comment agir sur sa consommation en eau ?
Les WC sont le premier poste de consommation :
– Utilisation de modèles économique avec un réservoir entre 3 et 6 litres.
– Mise en place sur d’anciens modèles de systèmes de limitation du
volume : Briques, Ecoplaquettes / sacs emprisonnant un volume d’eau
dans le réservoir…
– Automates
De manière générale

Agir sur les débits : Le but est d’agir sur les quantités puisées
– Mitigeurs mécaniques équipés de butées de limitation de débit ou sur la
durée (ex: robinet temporisé)
– Réducteurs de débit : Appareil que l’on positionne sur le robinet. Ils
assurent un débit constant de 6 à 8 litres par minute au lieu de 12 litres
par minute.
Ex : hélice qui limite la consommation d’eau à 7 litres par minute.
(héliote.com)
– Embouts mousseurs (pas aussi efficace que les réducteurs de débit) :
de 17 l/min à 12 l/min.
– Douchette : systèmes fractionnant les gouttes d’eau (de 20 l/ min à 8
l/min)

Action sur la distribution d’eau chaude sanitaire :
– Raccordement eau froide et eau chaude des lave-vaisselle et lave-linge
(eau chaude pour l’appareil dont la principale perte d’énergie est le
chauffage de l’eau : entre 70% et 80% de l’énergie utilisée)
– Economie d’eau avec vase d’expansion : récupération de la chaleur des
eaux chaudes retournant à l’égout du simple fait de la dilatation du
volume total d’eau par la chaleur.
Limitation de la pression :
– Utilisation d’un réducteur de pression en amont de la distribution d’eau
6 bars = 24,5 litres par minute
3 bars = 17 litres par minute
soit une diminution du débit de 30%
(Source tour-énergie)
Particularités en montagne

En montagne l’eau est une ressource limitée
, il appartient à tous de
réduire sa consommation par des gestes simples surtout durant les
périodes de fortes fréquentations.

Les périodes les plus fréquentés, Janvier et Février correspondent
à la période d’étiage en montagne, les cours d’eau sont quasiment
à sec.

La station doit elle-même prendre l’initiative de mettre à dispositions des
dispositifs intelligents à la portée de tous, complétée par une politique
d’information sur la totalité de la station.
Sus au gaspillage !


Données
• On estime aujourd’hui, en France, que 15 à 25 % de l’eau potable
consommée dans un immeuble est perdue pour cause de fuites, aux
robinets, dans les toilettes, et dans les canalisations des parties
communes, sans parler des pertes dans les réseaux d’adduction et
de distribution
• En France on utilise en moyenne 10 litres d’eau par jour à des fins
domestiques ou sanitaires

(Source : http://www.sante.gouv.fr)
Exemple de la consommation pour les toilettes
Consommation pour une famille de 4 personnes (source : tour-energie)
Conso/an
Prix/an
WC équipé d’un réservoir de 9
79 m3
192.70 €
litres
WC équipé d’un réservoir de 6

53 m3
129.30 €
litres
WC équipé d’un réservoir de

35 m3
85.40 €
3/6 litres
Critères : la station possède des systèmes de réduction et d’optimisation
de la consommation d’eau, elle s’engage dans une politique de prévention
des gaspillages.

• ET : La station possède des chasses d’eau double débits ou des
automates pour la majorité des toilettes publiques et des lieux
publics (plus de 50% équipés au moins d’un système)
• ET : Des brochures sont disponibles concernant la ressource en eau
locale et les moyens dont disposent les vacanciers et habitants pour
réduire leur consommation.
Questions :

Quels systèmes existent dans les bâtiments publics (chasse d’eau
double débit, électrovannes, systèmes de détection, mitigeurs..) ?
Quel pourcentage environ des toilettes de bâtiments publics sont
équipés d’au moins un de ces équipements?
Existe t’il des brochures de sensibilisation concernant les économies
d’eau au sein de la station ? Quelles actions de prévention des
gaspillages sont menées ?
A qui est posée la question ?
Office de Tourisme
Mairie
Remontés Mécaniques

Consommation d’eau en France

http://www.ifen.fr/publications/DE/de36.htm#
⇒ http://www.sante.gouv.fr/htm/actu/eau_potable_070905/dossier_pr
esse.pdf
http://www.tour-
energie.fr/_CONTENU/energie_habitat/reduire_sa_consommation_d
eau.php
http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/doseau/decouv/preservation/01_red
uire.htm
http://www.cieau.com/junior/sommaire/6/62.htm
Système de réduction de la consommation
http://www.demain-la-terre.net/Une-helice-pour-reduire-sa

 


22. Eco-conso-eau | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Rédaction Voyageons-Autrement

Facebook

Découvrez nos abonnements

Les commentaires sont fermés.

Informations utiles pour voyager

22. Eco-conso-eau Comment évaluer l'engagement de développement durable des stations de montagne ? Comment évaluer Eco-conso-eau (EAU) ?...

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les derniers tweets
Les catalogues Voyagiste

Agenda