logo et baseline voyageons-autrement

Du voyage durable au commerce équitable. L’aventure d’Ekimundi.

| 6 juillet 2011 • Mis à jour le 07.07.2011 à 14h10
         

Ekimundi est né en 2008 d’un voyage et d’une volonté. Le voyage, c’est celui qu’accomplit Véronique Fayard au Mali, voyage au cours duquel elle rencontre des associations de femmes maliennes déterminées à prendre leur destin en main. La volonté, c’est celle de Véronique Fayard, qui dès son retour décide de s’engager au côté de ces femmes en créant une filière de commerce équitable directe avec le Mali. Première ressource du pays, le coton sera le fil d’Ariane de cette collaboration naissante.

Grâce à sa connaissance du terrain, Véronique trouve très vite la bonne personne pour nouer un partenariat avec des ateliers de couture défavorisés. Cette femme, devenue partenaire du projet, accompagne et coordonne ces ateliers permettant une juste rémunération du travail fourni, un échange de savoir-faire, le tout, en total transparence. Grâce à Ekimundi, les couturières sont formées au cardage et à l’utilisation des rouets dans un espace de travail spécialement aménagé pour prévenir et réduire l’impact des poussières de coton.

Une première collection d’objets de voyage, de bien-être et de décoration est ainsi créée. Avec ce projet, Ekimundi participe aussi à la transformation du coton malien qui ne représente que 2 à 3% de la production du pays, jouant là un rôle majeur dans la valorisation des savoir-faire et le développement de l’économie locale. Et de produire pagnes et bogolans issu de coton cueilli à la main puis filé et tissé selon des techniques ancestrales.

En France, ces produits sont ensuite commercialisés et vendus à des entreprises sous forme de cadeaux d’affaire, aussi un moyen pour les entreprises d’afficher leur engagement pour plus d’éthique et de solidarité avec les pays du sud, en achetant un cadeau issu de la filière du commerce équitable.

Depuis son voyage au Mali, Véronique a aussi crée des partenariats avec le Vietnam, l’Afrique du Sud et le Laos avec toujours pour objectif la valorisation des techniques et des savoir-faire traditionnel de femmes. Ainsi, le développement d’une ligne de produits en soie crée sur la base de design traditionnels ou contemporains a été mis en place au Laos. Pour Véronique, l’objectif principal reste de soutenir l’effort de construction d’échanges commerciaux durables et équitables avec des artisans et en particulier des communautés de femmes des régions défavorisées du monde.

_________________________________________________________________________________

ekimundi – Tél 01 45 56 12 83 www.ekimundi.comVéronique Fayard. Directrice. 06 11 34 56 19 – vfayard@ekimundi.com


Du voyage durable au commerce équitable. L’aventure d’Ekimundi. | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres

Journaliste indépendante, auteur, spécialiste de la Chine, de l’Asie, sinologue. Publications sur le tourisme équitable. Livres documentaire jeunesse sur l’Asie. Reportages divers.


FacebookGoogle

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Campagne à bras ouverts en Provence-Alpes-Côte d'Azur
L'actu en continu
Les derniers tweets
Les catalogues Voyagiste

Agenda