#TourismeDurable
bynativ est la communauté des agences locales pour votre voyage sur mesure

Accor inaugure la certification HQE pour le Suite Novotel d’Issy les Moulineaux

| 15 décembre 2011 • Mis à jour le 13.04.2016 à 14h36
Thèmatique :  Acteur privé   Ingénierie   Initiative privée   Labels   Monde   Tourisme de masse 
         

Inauguré en décembre 2011, le Suite Novotel d’Issy les Moulineaux a poussé au pied de la gare RER d’Issy Val de Seine entre tramway, RER et métro. Le site n’était donc pas forcément prédisposé à accueillir un hôtel pilote en matière environnementale. Et pourtant, c’est le défi qu’a relevé ACCOR en faisant du Suite Novotel l’un des premiers hôtels certifié Haute Qualité Environnementale (HQE) en France.

Suite Novotel d’Issy les Moulineaux @G.Clastres

Les étapes de la certification HQE

La certification HQE porte à la fois sur les qualités environnementales du bâtiment mais aussi sur la gestion du projet, de la conception jusqu’à la livraison de l’hôtel. Pour le Suite Novotel, trois audits ont été réalisés par Certivéa à trois moments clé du chantier : une première fois sur plan, puis au moment de la construction, et enfin une fois l’hôtel terminé, avec une journée entière consacrée aux vérifications de performances. Une telle expertise pour un bâtiment « intelligent » implique forcément un surcoût qui dans le cas de ce chantier s’est élevé à 5% pour un montant total de 22 millions d’euros. Le Suite Novotel comprend 128 suites de 30 m² dont 5 avec terrasses dont une végétalisée.

Un hôtel éco-conçu

Sur les 14 domaines d’actions définissant le niveau de performance d’une construction HQE, 6 cibles ont été traitées avec un niveau « très performant » et 4 avec un niveau « performant ». Parmi les axes développés en priorité, on compte le traitement des déchets de chantier : choix de fournisseurs responsables, séparation des déchets, etc. Autre axe majeur, palier aux nuisances sonores. Pour cela, l’hôtel s’est équipé de ressorts dans les murs qui absorbent les vibrations, les fenêtres ont été montées avec du triple-vitrage, évitant également les déperditions d’énergie. Enfin, un effort particulier a été fait sur l’isolation acoustique, à l’extérieur comme à l’intérieur. A Issy, tous les grands corps de métier ont participé. La performance énergétique a évidemment été suivie de près. Terrasses et planchers évitent les déperditions de chaleur et les surfaces végétalisées limitent la réverbération de la chaleur en été, permettant de réduire la climatisation. Certes, pour l’heure, la direction reconnait encore quelques ajustements à faire pour optimiser la gestion du bruit (réglages de joints de fenêtres) mais il faut reconnaître qu’une fois à l’intérieur du bâtiment, on en oublierait presque ce RER qui passe pourtant sous une bonne partie des fenêtres.

Une gestion intelligente du bâtiment

Afin de gérer au mieux ce « patrimoine » éco-conçu, l’hôtel a également soigné ses équipements intérieurs. On note les classiques économiseurs d’eau (certains directement vissés dans les gaines de la tuyauterie), les détecteurs de présence dans les couloirs permettant d’éteindre tout un étage et donc, avec une gestion raisonnée (remplissage par étage), de faire de conséquente économies d’électricité. En outre, plus de 50% des ampoules sont des LED. L’éclairage est relié à la carte « entrée » de la chambre. Surtout, l’ensemble du système d’électricité et de chauffage est relié à un ordinateur central permettant la gestion technique du bâtiment (GTB). Grâce à cet outil innovant, il est possible de contrôler en temps réel l’occupation des chambres, les flux d’énergie dégagés, les mouvements d’air entrant ou sortant et donc par exemple, de régler la température des chambres selon que le client y soit ou non. Enfin, un effort particulier a également été fait sur la gestion des déchets avec une salle de tri impeccable permettant un tri sélectif (plastique, verre, cartouches d’encre, etc.) que l’on retrouve jusque dans les bacs poubelles différenciés des suites.

Suite Novotel Issy - Salle de tri des déchets @G.Clastres

Des clients et du personnel sensibilisés

Un hôtel certifié HQE ne serait toutefois pas totalement opérant sans une sensibilisation des clients et une formation rigoureuse du personnel. Pour cela, une foultitude de petits détails permettent de réaliser que l’on n’est pas dans un établissement tout à fait comme les autres. Dès la réception, un bocal rempli de bouchons en plastique annonce la couleur via l’opération «Bouchons d’amour » qui ramassent et recyclent les dits bouchons au profit des handicapés et des enfants de Madagascar. Dans les chambres, deux bacs poubelle invitent à trier les déchets. A côté des douches, un carton explique l’opération « Plant for the Planet » : réutiliser les serviettes afin d’éviter les surconsommations d’eau de lavage (cinq serviettes réutilisées = un arbre planté). Les plus curieux noteront également les peintures sans solvant aux dernières normes COV (Composés organiques volatiles), le sol recouvert de Chilewich, matière évitant bactéries et acariens. Toujours plus dans le détail : le dispenser design de savon, les tisanes bio, etc. De leurs côtés, les clients semblent de plus en plus jouer le jeu et en arrivent parfois même à se plaindre si une serviette a été changée sans leur autorisation…

Evidemment, pour mettre en œuvre ces différents chantiers, il a fallu former le personnel (chariots des femmes d’étage à deux bacs poubelle pour le tri, éco-geste, etc.). A cette fin, une réflexion a également été faite sur la pénibilité au travail et il est intéressant de noter que les chambres sont à présent équipées de lit facilement surélevables pour faire le ménage, évitant flexions et travaux penchés. Ces différentes collaborations ont concerné tous les corps de métier (cuisiniers, jardiniers, etc.) et ont ainsi permis par la concertation et l’échange de revaloriser des professions trop souvent ignorées.

Entrée du Suite Novotel d'Issy @ACCOR

Un futur en mouvement

Pour Accor pas question de s’arrêter en si bonne route. La direction du groupe fourmille d’idées pour aller de l’avant. L’idée a par exemple été émise d’essayer de faire du compost sec pour utiliser les déchets organiques que les hôtels recyclent. Des tests sont également en cours pour voir comment mieux recycler le plastique. D’autres tests sont prévus pour calculer les émissions d’ondes (pour avoir une connaissance des nuisances mais aussi pour aménager des espaces privilégiés aux personnes les plus sensibles). La sensibilité à l’environnement oblige à être réactif, à l’écoute des dernières technologies et donc, quelque part, toujours en mouvement pour un futur « amélioré ». Le Suite Novotel d’Issy s’inscrit ainsi dans une lignée d’hôtels considérés comme des pilotes par le groupe, tel le all seasons ibis Styles de Troyes  où toutes les chambres sont équipées de pompes à chaleur. Et dans un futur proche, Accor prévoit de construire trois nouveaux hôtels HQE (LEED) en Inde.

———————————————————————————


Accor inaugure la certification HQE pour le Suite Novotel d’Issy les Moulineaux | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Journaliste indépendante, auteur, spécialiste de la Chine, de l'Asie, sinologue. Publications sur le tourisme équitable. Livres documentaire jeunesse sur l'Asie. Reportages divers.
FacebookGoogle

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

13. Label-qualite-environnementale Comment évaluer l'engagement de développement durable des stations de montagne ? Comment évaluer Label-qualite-environnementale (AMENAGEMENT) ?...

Accor inaugure la certification HQE pour le Suite Novotel d’Issy les Moulineaux Inauguré en décembre 2011, le Suite Novotel d’Issy les Moulineaux a poussé au pied de la gare RER d’Issy Val de Seine entre tramway,...

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :
ACCOR Hôtels – Les engagements pour un tourisme responsable

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda