#TourismeDurable
Aventure Écotourisme Québec

La place du tourisme dans la construction de cette nouvelle culture

| 17 octobre 2010 • Mis à jour le 17.10.2010 à 15h33
         

jean viardDirecteur de recherches au CNRS

La place du tourisme dans la construction de cette nouvelle culture

Une question préalable doit être posée pour comprendre le phénomène touristique actuel : pourquoi voyage-t-on ?

Fondamentalement, le voyage est la concrétisation du désir d’aller « voir ailleurs » : l’origine des voyages tient dans le questionnement historique pour appréhender le futur. On va interroger « ailleurs » pour avoir une idée du passé, permettant à l’homme de se faire une idée du futur.
Ȧ l’heure actuelle, la société a perdu le sens du futur, ce qui explique la survalorisation du passé, la sauvegarde du patrimoine avant tout. Pourtant, la démocratisation des voyages doit être pérennisée et renforcée. De nouveaux modèles sont à inventer pour renforcer cette démocratisation. Par exemple, l’inexistence de modèles touristiques non amoureux peut être un axe de réflexion.

Trois grands types de tourisme existent :

 le tourisme de la découverte : en découvrant l’autre, je rentre la mondialisation en moi. Ce tourisme doit être défendu, car il est porteur de valeur et de paix ;
 le tourisme de la démocratisation de la bi-résidence, réservée à une certaine élite sociale. Il constitue un fonds anthropologique à protéger ;
 le tourisme d’objets : la plage, le ski, Eurodisney… Ce tourisme se caractérise par l’invention de codes et induit une bataille entre les autochtones et les touristes pour l’appropriation des lieux. L’exemple des baigneurs du début du XXe siècle est à ce titre parlant : les ouvriers se lavant dans la mer à défaut d’eau courante, ils furent chassés des plages pour laisser la place aux bains de mers de loisirs.
Ce tourisme entraîne des transformations très profondes dans les sociétés d’accueil. baie de somme zero carbone

Prendre en compte les différentes formes de tourisme dans le débat est
essentiel. Les modes de régulation sont à inventer, sans pour autant
remettre en cause les acquis : les politiques doivent être différenciées
et prendre en compte les structures culturelles variées. Par exemple :
quel type d’offre touristique pour les musulmans avec la culture du
jardin, du désert, du silence, du dedans ? L’avenir du tourisme dépend
aussi de son ouverture à toutes cultures.

LES AUTRES ARTICLES DE CE DOSSIER


La place du tourisme dans la construction de cette nouvelle culture | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Rédaction Voyageons-Autrement

Facebook

Découvrez nos abonnements

Les commentaires sont fermés.

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :

Culture de la mobilité

Aventure Écotourisme Québec
L'actu en continu
Les derniers tweets
Les catalogues Voyagiste

Agenda