#TourismeDurable
La feuille de chou du tourisme durable
         

Sanctuaire de la nature - Amarok Madagascar

Amarok

à partir de 3990.00 €
Durée : 21 jours jours

Voir sur Amarok

Description du séjour Madagascar Sanctuaire de la nature

  • Petit groupe de 4 à 9 personnes.
  • Découverte exclusive de Madagascar et expérience unique d'exploration
  • Treks et descente en pirogue hors des sentiers battus
  • Variété de paysage, de biodiversité et de rencontres
  • Variété des logements et expérience de vie en pleine nature
  • Observation et photographie de la faune sauvage
  • Immersion dans une nature préservée
  • Contact avec des espèces emblématiques (lémuriens, caméléons, roussettes …)
  • Contribution au développement du projet de conservation du Makay

Véritable terre d’aventure ! Extraordinaire sanctuaire de la nature ! Ce sont autant de qualificatifs pour décrire ce voyage passionnant et hors du temps, riche en découvertes insolites et originales. Vous commencez votre voyage par une traversée pédestre du Massif du Bongolava, à travers une contrée éloignée de toute civilisation, continuez par la descente en pirogue du fleuve Manambolo qui offre une palette de paysages peu connus et loin des standards touristiques. Rencontre avec le peuple Sakalava et ses traditions séculaires… Vous partez ensuite à la découverte des Tsingy de Bemahara, l’un des sites les plus spectaculaires de la Grande Ile où vous attendent grands espaces et grandes sensations. Après quelques heures de repos dans la ville balnéaire de Morondava sur les rives du Canal de Mozambique, vous finissez votre voyage en apothéose par l’exploration du mystérieux massif du Makay, très peu exploré, qui vous réservera d’étonnantes découvertes.

J 1/ France – Antananarivo

- Nuit : Hôtel                                                                                           

Vol de Paris à Antananarivo. A l’arrivée à l’aéroport international Ivato, accueil et transfert à notre logement situé proche de l’aéroport pour la nuit. Selon les dates de départ, il se peut que le départ se fasse la veille au soir pour une arrivée en début d’après-midi.

 

J 2/ Antananarivo – Ampefy, entre lacs et volcans                                                                        

- Nuit : Hôtel

Après le petit-déjeuner, nous prenons la belle route en direction de l’ouest. Nous traversons les villages typiques des Hautes Terres, et progressivement, de grands cônes volcaniques apparaissent. Sur les bordures du lac d’Itasy, nous nous installons dans la petite bourgade d’Ampefy. Après le déjeuner, nous prenons le temps de découvrir et de nous imprégner des ambiances très paisibles de cette région peu parcourue.

J 3/ Ampefy – Tsiroanomandidy : l’ouest désertique                                

- Nuit : bivouac en pleine nature

Nous reprenons la route par une piste en bon état, nous rejoignons le village de Belobaka, dernière grande agglomération avant les immenses zones désertiques de l’ouest. Rencontre en cours de route avec les habitants de la région qui se déplacent par ces sentiers, seul moyen de communication dans cette zone reculée.

J 4/ Route vers le massif du Bongolava                                                           

- Nuit : bivouac en pleine nature

Après le petit-déjeuner à l’hôtel, depuis Tsiroanomandidy, nous reprenons la route pour rejoindre le massif du Bongolava, plus à l’ouest, région semi-désertique où l’on trouve l’un des plus grands marchés aux zébus de Madagascar. Installation du campement sur un magnifique point de vue, aux abords de la cascade d’Ambatomalama.

J 5/ Trek au cœur du Bongolava                                                                        

- Nuit : bivouac en pleine nature

Après le petit déjeuner, départ matinal pour 4 à 5 heures de trek dans le Bongolava, où s'étendent à perte de vue les collines pelées. Déjeuner pique-nique, puis continuation jusqu’au village d'Ankavandra, que nous atteignons en début d'après-midi.

Rando : 15kms (Env 4.5) 

 

 

J6/ Début de la descente de la Manambolo      

- Nuit : bivouac en pleine nature                                

Après le petit déjeuner à l’auberge, avant que la chaleur ne soit trop écrasante, nous embarquons sur une pirogue traditionnelle pour Manambolo. Après la fameuse « fomba » (rituel), le convoi peut partir le long de la rivière en se laissant guider par le courant, tout en traversant un paysage lunaire de collines déchiquetées et dénudées par l’érosion.

 J7 et 8/ Descente de la Manambolo, au fil de l’eau                 

-Nuit : bivouac en pleine nature

Nous naviguons durant ces trois jours sur la rivière Manambolo. Tout au long de ce périple, nous traversons une grande diversité de paysages, entre collines pelées, forêts et gorges. La pirogue nous permet également d’aller à la rencontre d'une population isolée, dont le seul moyen de communication et de déplacement est la Manambolo. Nous entrons progressivement dans la forêt, où nous aurons peut-être la chance de croiser des Sifakas, ces lémuriens diurnes blancs à tête noire.

J 9 /Descente de la Manambolo, arrivée à Bekopaka au pied des Tsingy de Bemaraha     

- Nuit : hôtel 

Toujours sur la rivière de Manambolo, reprise de la croisière fluviale où le paysage se transforme en approchant le massif de Bemaraha. Nous rentrons dans le contrefort de la montagne, les habitants disparaissent. La nature intacte de toute empreinte de l’homme devient plus sauvage. On rentre dans la gorge de Manambolo qui dissimule d’anciens tombeaux des « Vazimba » (les premiers peuples qui se sont cachés dans le Tsingy). Ce long défilé de falaises aux parois verticales creusées par la rivière nous isole du reste du monde. En début d’après-midi, nous sortons des gorges pour rejoindre le village de Bekopaka.

  

J 10/ Trek au cœur du Bongolava, vers le village d’Ankavandra    

- Nuit : Hôtel

Journée visite du Parc National : un lieu hors du commun ! Les Tsingy sont de véritables cathédrales de calcaire. Ce réseau dense de failles, de crevasses et de blocs de calcaire sculptés en lames est l'un des paysages les plus spectaculaires de Madagascar. En pirogue, à pied, dans les canyons et les labyrinthes, nous partons à la découverte des grands espaces, des vertiges et des grandes sensations, avec en apothéose le Toit des Tsingy: un magnifique panorama à 360° du massif.

 

J 11/ Randonnée aérienne dans les Grands Tsingy de Bemaraha                           

- Nuit : hôtel

Nous partons à la découverte des grands espaces: Grand Tsingy de Bemaraha. Le circuit commence par un transfert en 4x4 à 17Km au Nord du village de Bekopaka pour rejoindre de gigantesques cathédrales de calcaires, des réseaux denses de failles, des crevasses profondes, des blocs de calcaires sculptés en lames ou en pointes acérées qui font les « Tsingy ». A travers les canyons à la végétation humide, celle sèche sur les dalles de calcaire, en passant par les labyrinthes et les diaclases, nous aboutirons sur le Toit des « Tsingy ». Retour au village en fin de journée.

J 12/ Route vers Morondava, arrêt à l’allée des Baobabs                                                      

- Nuit : hôtel

Au matin, nous prenons la direction de Belo sur Tsiribihina en véhicule tout terrain. La piste est mauvaise mais les paysages que nous traversons méritent bien un petit inconfort. Arrivée à Belo en fin de matinée. Traversée folklorique du fleuve Tsiribihina en bac, puis nous continuons notre piste. Nous passerons par la célèbre Allée des Baobabs et nous arrivons dans la soirée à Morondava.

J 13/ Depuis Morondava, en direction de Malaimbandy et du Massif du Makay            

- Nuit : Bivouac 

Nous reprenons la route jusqu’à Malaimbandy. Elle est belle et longe la rivière Mahajilo qui va se jeter dans le fleuve Tsiribihina.  A partir de la petite ville de la Malaimbandy,  nous empruntons la piste pour nous retrouver à la base nord du massif du Makay. C’est le point de départ de notre randonnée inédite en début d'après-midi. Plein ouest, en traversant le plateau, nous atteignons les premiers reliefs du grès du Makay. Un lac peu profond, une grotte refuge et un joli lit de rivière de sable blanc nous accueillent pour la nuit.

J 14/ Gorges et savane pour atteindre Ankaromokotry                                   

- Nuit : Bivouac en pleine nature

Le plateau sédimentaire ruiniforme du Makay est composé de grès friable, il est aussi le prolongement septentrional du massif de l’Isalo. Le lent et inexorable travail du temps, quelques mouvements tectoniques aidés par l’écoulement des eaux ont patiemment érodé ces roches. Nous partons à la découverte de ce massif unique. Par un réseau de rivière puis une grande savane, nous entrons dans une gorge dénommée Ankaromokotry, du nom du fruit que nous trouvons sur le plateau. Nous installons notre bivouac sur une belle langue de sable blanc au bord de la rivière.

J 15/ Entre failles et plateaux, les sakasaka du Makay                                 

- Nuit : Bivouac en pleine nature

Dans cet environnement unique, notre progression à pied permet de s’imprégner d’une nature étonnante . De temps à autre, nous montons sur les dômes et les sommets érodés, les panoramas sont exceptionnels. Nous sommes aussi amenés à marcher au fond de ces gorges, les pieds dans l’eau limpide des rivières s’écoulant sur des fonds de sable blanc. Aujourd’hui, nous atteignons une gorge aux sables secs, Ampasimaiky. L’important est maintenant de poser notre campement non loin d’une minuscule source. 

J 16/ Canyons sans fin, puis la rivière Sakapaly                                                

- Nuit : Bivouac en pleine nature

Ici les perroquets sont omniprésents, leurs cris résonnent dans ces longs couloirs. Quelques rapaces tels    que les buses, milans, et polyboroïdes rayés planent au dessus des montagnes. Les chauve-souris, gardiennes des lieux sortent à la nuit faire leurs rondes silencieuses. Cette géomorphologie spectaculaire et inextricable a permis, au fond des canyons inexplorés, à des groupes d’animaux et de végétaux originels de se développer à l’écart du monde, au point d’enfanter de nouvelles espèces. Les lémuriens sont très présents dans ces forêts isolées mais nous les apercevons plus que nous les observons, peu habitués à toute présence.

J 17/ Comme dans une forêt équatoriale, la gorge aux Pandanus               

- Nuit : Bivouac en pleine nature

Notre caravane chemine dans les falaises, itinéraire sans difficulté, nous prenons pied sur le plateau. L’objectif est maintenant d’atteindre une faille étroite, couverte de pandanus, de palmiers et de fougères qui nous ouvrent le passage vers le grand bassin hydrographique de Manampanda. Notre progression se déroule totalement les pieds dans l’eau, dans un environnement végétal luxuriant. Les lémuriens très présents, s’éclipsent dans la canopée. A nos pieds, pris dans les blocs du lit de la rivière, des bois pétrifiés témoignent des vestiges d’une forêt fossile. Ces témoins silicifiés sont très utilisés pour l’étude de la géologie, de la paléobotanique et le paléo environnement. Il va sans dire que ce patrimoine unique est à protéger. Notre affluent rejoint la rivière Manampanda, le débit d’eau devient subitement plus important. Notre bivouac s’établit sur une belle plage de sable au bord de la rivière.

J 18/ De Marokatraka aux eaux de Manapanda, le village de Tsiazorambo            

- Nuit : Hôtel

La rivière Manampandana trace notre progression pendant une bonne heure puis nous la quittons pour gagner le plateau. Après avoir rejoint la ligne de crête, nous nous dirigeons vers les villages Bara en périphérie nord du massif de Makay. Nous atteignons le village de Tsiazorambo en fin de matinée. Nos voitures sont là au rendez-vous. C’est la fin de notre périple unique et inédit dans ce somptueux massif du Makay.

Après le déjeuner, pliage des tentes et prise de congé avec les porteurs et pisteurs. On reprend nos 4x4 pour prendre la piste de la sortie nord, afin de rejoindre la ville de Malaimbandy avant de croiser la nationale 34.

J 19/ Depuis Miandrivazo, départ pour Antsirabe                                                            

- Nuit : Ecolodge

Dans l’après-midi, nous poursuivons jusqu’à Antsirabe, la capitale de la région du Vakinankaratra, l’étape finale pour la journée.

J 20/ Par la route, du Vakinankaratra à l’Imerina, Antananarivo                  

- Nuit : Hôtel

Petit tour de la ville et visite chez les artisans locaux (confection de miniatures de vélos et de voitures, travail de la corne de zébu…) puis route pour Ambatolampy. Les rizières et les villages caractéristiques des Hautes Terres dessinent le paysage. Continuation dans l’après-midi vers Antananarivo. Si notre timing le permet, visite des boutiques artisanales de la capitale.

Diner à l’hôtel. Puis transfert en soirée à l’aéroport pour notre vol de nuit.

J 21/ Vol de retour pour Paris                        

Arrivée en France.

 

Les tarifs en fonction des dates de départ
dateprix
29/09/20193990 €

Voir sur Amarok

Sélectionnez votre destination et recevez des offres voyage sur mesure !

Cochez cette case pour valider vos choix : recevoir nos bons plans et la newsletter de Voyageons-Autrement

Informations utiles pour voyager

Vacances en Forêt et randonnées dans un parc national Vacances thèmatiques Forêts et Montagnes de France, Location de chalets dans la Forêt des Landes, Randonnées au coeur de la forêt tropicale de Guadeloupe ou...

Compensation territoriale, un don, et non un droit de polluer La compensation territoriale mise en place par la Route des voyages, présentées par Bernard Patron lors du Forum National du Tourisme Responsable 2012...

Partir avec « EChangeons le monde », agence de voyage équitable En 2013, l’agence de voyages EChangeons le monde (ECM Voyages) a fêté ses 10 ans d’existence....

ARVEL Voyages - opérateur du Tourisme Social Membre de l'UNAT, ARVEL propose pour les familles aux revenus modestes des réductions solidarité de 10% à 15 % sur ses voyages en France et à l'étranger, en fonction...

Green Aventure - Voyages d'aventure responsables Première agence en ligne entièrement dédiée aux voyages d'aventure responsables, Green Aventure propose de vivre des expériences uniques, loin des sentiers battus....

Arvel Voyages : souvent solidaire, toujours responsable ! Depuis maintenant 50 ans l’association Arvel Voyages, pionnière du tourisme solidaire, propose non seulement de découvrir des pays, mais de s’y élancer...

Les Voyagistes pour Madagascar

L'actu en continu