#TourismeDurable
La feuille de chou du tourisme durable

Tous en Irlande !

| 30 juin 2014 • Mis à jour le 03.07.2014 à 9h20
Thèmatique :  Acteur associatif   Formations   Initiative nationale   Portrait 
         

Quelles images vous viennent à l’esprit lorsque vous évoquez l’Irlande ? Prenez une grande respiration, fermez les yeux et imaginez …  Avez-vous vu l’herbe verte pomme, les grandes falaises se jetant dans une mer houleuse, un trèfle à quatre feuilles, une jolie rousse vous invitant à danser ? Avez-vous entendu le son entraînant des violons ? Avez-vous ressenti le vent fort et iodé ? Avez-vous goûter une Guinness ou un délicieux whisky? 

Et oui, l’Irlande c’est ça ! C‘est aussi tout un tas d’initiatives pour promouvoir le tourisme durable et responsable afin de valoriser cette grande île et son peuple si fier de son histoire et de ses traditions. L’Irlande c’est aussi une terre d’immigrés et d’immigrants. Ainsi, l’italienne Barbara Tomasella est l’une des nouveaux habitants qui sont arrivés pour les études et qui finalement… restent plus longtemps que prévu. Dans le cadre du dossier « Panorama sur un tourisme responsable européen », VA se retrouve avec le membre irlandais « Sustainable Tourism Ireland » du réseau européen de tourisme responsable EARTH (European Alliance for Responsible Tourism and Hospitality). Barbara, directrice de cette structure nous présente son expérience et sa vision du tourisme responsable en Irlande. 

Barbara Tomasella, directrice de Sustainable Tourism Ireland

Barbara Tomasella, directrice de Sustainable Tourism Ireland

VA / D’où est partie cette vocation qui vous a amené à dédier votre activité professionnelle (et bien plus) au tourisme responsable ?

« Je suis engagée pour l’environnement depuis mes années universitaires (1994-1999), dans lesquelles j’étais membre d’AEGEE, une organisation qui promeut entre autre la protection de l’environnement au niveau européen. Quand je suis arrivée en Irlande en 2000, j’ai fait du bénévolat pour le centre culturel à Dublin, un organisme dédié à l’organisation de formations et d’organisation d’événements dans le domaine du développement durable. J’ai ensuite passé un an en Amérique du Sud (entre l’Équateur, le Pérou et l’Argentine), travaillant spécifiquement comme stagiaire en marketing pour une société organisant des programmes d’écotourisme communautaires. C’est grâce à ces expériences que je suis devenue passionnée par le thème du tourisme responsable, et que j’ai décidé de me spécialiser dans le domaine. J’ai obtenu une maîtrise en gestion du tourisme responsable et j’ai ainsi fondé l’organisation « Sustainable Tourism Ireland » ou « Tourisme Durable en Irlande » en français. Ainsi, mes efforts comme un entrepreneur social dans le domaine de l’environnement ont été reconnus lorsque j’ai reçu un prix de « Social Entrepreneurs Irlande » en 2006.

VA/ Pourriez-vous nous présentez brièvement Sustainable tourism Ireland et nous en donner les mots clés.

« “Tourisme Durable en Irlande” ou “Sustainable Tourism Ireland” est une organisation qui promeut le concept de durabilité dans le secteur du tourisme. J’organise des voyages de tourisme vert et d’écotourisme de Dublin et sur toute l’Irlande. Nous offrons des voyages allant d’une demi-journée à plus d’une semaine pour découvrir l’Irlande de la manière la plus durable possible. Tous nos voyages respectent les principes du tourisme responsable et durable et sont adaptés à de nombreux publics allant des scolaires jusqu’aux groupes d’adultes ou les individuels. De plus, STI offre des conseils dans l’utilisation des médias sociaux et le marketing vert. »

visit belfast

Visite du cimetière de Belfast, portant sur les conflits politiques qui affectent l’Irlande du Nord

VA / Quelle sont les problématiques, les particularités qui qualifient la situation du tourisme responsable en Irlande?

“La situation irlandaise du tourisme responsable rencontre un problème récurrent que je pense présent dans de nombreux pays européens. Bien qu’essentiel, le tourisme durable, responsable n’est pas considéré ni inclus dans les politiques touristiques nationales. C’est assez simple car on n’y trouve aucune référence sur le tourisme responsable, durable ! Le gouvernement irlandais intègre quelques aspects liés à l’écotourisme ou encore l’écologie mais cela reste minimal et marginal. Le secteur du tourisme a déjà du mal à se faire considérer dans les politiques nationales alors le tourisme durable y est presque complètement exclus ! ».

VA / Une initiative innovante, un projet emblématique du TR?

« J’ai obtenu en 2010 un financement de l’Union Européenne (avec 3 autres partenaires de l’UE) pour un projet de Gruntvig pour l’éducation des adultes, appelé «La communication créative et visuelle comme outil pédagogique innovant dans le tourisme durable et le développement durable ». Grâce à cette subvention, j’ai été en mesure de réaliser une formation financée par le programme dans le domaine du marketing durable et de l’utilisation des médias sociaux, pour les sociétés suivantes : Ard Nahoo (Co.Leitrim), Orchard Acre Farm (Co.farmenagh), le Schoolhouse (Co.Cavan). Les résultats du partenariat peuvent être consultés sur le site de CONEF. Une partie des résultats du projet ont également été utilisés par une autre initiative très intéressante à laquelle j’ai également participé. Il s’agissait de créer des outils sur le marketing durable, réalisé pour l’office national du tourisme irlandais « Failte Irlande » et par le Centre international pour un Tourisme Responsable. L’outil est disponible sur le site de Fáilte Irlande. Le rapport se concentre sur la façon de communiquer et de mettre sur le marché les meilleures pratiques en matière de durabilité de l’environnement. »

View from Howth Summit

Vue de Howth Summit

VA / Comment vous sentez-vous en pensant à l’avenir du tourisme responsable ?

« Les entreprises jusqu’à présent ont mis l’accent sur le côté environnemental de l’agenda de développement durable et du tourisme responsable. Ceci est probablement dû au fait que chaque destination est très dépendante de ses ressources naturelles et de son patrimoine et qu’on en parle plus car le changement climatique est déjà très visible. Mais pour parvenir à une réelle durabilité d’une destination, plus de travail doit être fait afin de maximiser les bénéfices à la communauté locale et l’économie locale apportés par un développement du tourisme. La durabilité devrait trouver son équilibre entre la demande des décideurs et opérateurs touristiques (y compris les employés, les fournisseurs, les collectivités locales) et les visiteurs, car les changements peuvent se produire lorsque toutes les parties prenantes peuvent bénéficier et contribuer à l’attraction des destinations. »

Liens utiles : http://sustourism.ie/

 


Tous en Irlande ! | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Marie Secrétant
Je travaille actuellement comme coordinatrice du réseau européen European Alliance for Responsible Tourism and Hospitality à Bruxelles. Je suis engagée pour un tourisme respectueux des communautés d'accueil et des territoires qui incluent l'enrichissement culturel, économique, environnemental et social autant pour la population réceptrice que pour le visiteur. La durabilité, la responsabilité et la solidarité sont pour moi trois valeurs clés qui doivent être intégrées dans le tourisme. Je suis une voyageuse sans fin et le mouvement, la vie, la différence sont des moteurs de motivation. J'ai habité dans plusieurs pays tels que l'Espagne, l'Italie, l'Angleterre, le Mexique, le Vietnam et maintenant la Belgique et j'en ai partiellement découvert tant d'autres en tant que voyageuse, qui je l'espère fut le plus responsable possible.
Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :
Le réseau européen de tourisme responsable EARTH

La feuille de chou du tourisme durable
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda