#TourismeDurable
La feuille de chou du tourisme durable

Tourisme vert en Mayenne, la revanche des oubliés

| 15 mai 2019 • Mis à jour le 15.05.2019 à 13h47
Thèmatique :  Territoire 
         

Département le moins peuplé des pays de la Loire, la Mayenne a longtemps été une terre oubliée des voyageurs, peu au fait des richesses d’un territoire qui s’est toujours fait discret. Toutefois, à l’heure de l’essor du tourisme vert, ces terres rurales pourraient bien prendre une belle revanche, en misant sur une demande de plus en plus accrue pour des respirations bucoliques favorisant le tourisme lent, la randonnée et des approches alternatives permettant de s’immerger au plus près des terroirs et des hommes. 

Photo de l’exposition Palimpseste de Cyril Le Tourneur d’Ison sur les grilles du château de Mayenne@GC

Sainte-Suzanne : parce qu’il faut bien une star locale….

Difficile de traverser la Mayenne sans entendre parler de Sainte-Suzanne, c’est la star locale, qui le mérite, puisque cette cité médiévale fortifiée domine depuis son promontoire la vallée de l’Erve. Le château en est le point d’orgue, édifié par les Seigneurs de Beaumont, vicomtes du Maine, au 11e siècle. Si les turpitudes de l’histoire ont eu raison de lui, son logis, acquis par Guillaume Fouquet de la Varenne à la fin du 16e siècle, a été restauré par le Département qui possède le château depuis 1998 et y a mené d’importants travaux d’étude et de restauration, et notamment depuis 2009, l’installation du Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine (CIAP), qui présente les multiples facettes du patrimoine du Pays d’art et d’histoire Coëvrons-Mayenne. Ses différentes salles d’expositions, extrêmement bien conçues, offrent un panorama très complet de la faune et de la flore locale, avec des procédés ludiques pour identifier les œufs de dizaines de volatiles différents, mais aussi des tiroirs de graines, des herbiers, des matières à toucher, sentir, autant de façon d’approcher un territoire par son patrimoine naturel et ce, pour tout public. Enfin, en quittant la ville médiévale, des sentiers à thème descendent des remparts et explorent les abords de la cité. La promenade des moulins, que nous avons emprunté, déroule sur près de 4 kilomètres un itinéraire charmant avec au gré de la marche, ici un ancien grenier à sel, là un jardin médiéval, mais aussi quelques moulins dont le Moulin à papier, toujours en service, qui se visite.

Promenade des Moulins@GClastses

Sur les grilles du château de Mayenne

En poursuivant la traversée du département, on s’arrête à Mayenne, on peut y visiter le château, certes, mais le temps d’une respiration, on peut aussi perdre son regard dans les magnifiques photos de l’exposition « Palimpseste » qui s’agrippe aux grilles du château. Le photographe, Cyril le Tourneur d’Ison, est revenu depuis près de 15 ans vivre dans le département et a porté son regard « sur le paysage d’un monde rural en pleine mutation ».  Alignés les uns à côtés des autres, les tirages en noir et blanc sont une ode à un bocage qui se meurt, à des sentes oubliés dans la moiteur des bois. A chaque image, une citation. Sylvain Tesson, Jean-Loup-Trassard, mais aussi cette remarque si juste du géographe Yvon le Caro qui accompagne l’ombre immense d’un arbre qui engloutit un champ : « La question du rapport entre le paysage hérité et l’économie d’aujourd’hui, c’est une question de savoir si  les gens qui vivent dans ces territoires trouvent un intérêt aux éléments hérités ou pas. »

Photo de bocage par Cyril Le Tourneur d’Ison@GC

La réponse d’Echologia

Évidemment, les réponses sont nombreuses et diverses en Mayenne. Nous sommes allés découvrir l’une d’entre elles à Echologia, dans une ancienne carrière d’extraction de calcaire. Là, à Louverné, à quelques kilomètres de Laval, deux amis d’enfance issus du cru, ont forgé et bâti un projet ambitieux leur permettant de revenir aux sources, au cœur de leur territoire. Alliant leur compétence et complémentarité, Guillaume Beucher ingénieur agronome, et Vincent Brault,  entrepreneur dans l’immobilier, ont fait de ces anciennes carrières à chaux exploitées près d’un siècle et demi un immense poumon vert comprenant des hébergements insolites (cabanes, yourtes, tipis, etc.), une ferme, des sentiers de découvertes à visée naturaliste, une base de loisir (canoë, piscine naturelle, sarbacane, etc.), mais aussi, avec audace, un lieu pouvant autant accueillir des mariages, séminaires d’entreprises voire des Koh-Lanta versus Mayenne que des urbains en quête de nature et de respiration. Forcément le lieu a fait jaser les locaux, d’autant qu’il a reçu de belles subventions publiques de la part de l’agglomération de Laval. Toutefois, il a aussi été salué par de nombre de personnalités locales, qui y voit au contraire un plus pour tout le département, en créant un appel d’air et une dynamique touristique par sa notoriété. Echologia a d’ailleurs été récompensé par de nombreux prix, dont les Palmes du Tourisme durable, et ce notamment pour le développement de plus en plus appuyé, sur place, de l’aquaponie, dont Guillaume Beucher souhaite même faire une référence, une académie. Mais nous y reviendrons…

Cabane sur l’eau à Echologia@GClastres

Épilogue à Bellebranche

Avant de quitter la Mayenne, pour mieux y revenir toutefois, petit crochet à Bellebranche pour découvrir le havre de paix où se cache Cyril le Tourneur d’Ison et sa famille. Tout près de Saint-Brice, le lieu est magique, une ancienne abbaye cistercienne en lisière de forêt acquis par un ancêtre de Cyril, un ensemble restauré qui compte encore un château, une chapelle et quelques bâtiments qui abritaient les moines. Cyril et son épouse, Claudine, y ont notamment restauré la Tour Saint Michel, transformée en gite de charme quatre étoiles. On comprend mieux la passion du bocage et du terroir qui les anime tous les deux. Sur la table, les ouvrages de Jean Loup Trassard, l’érudit local, s’empilent et disent le juste. On lui emprunte volontiers une citation (que l’on retrouve aussi sur les grilles du château de Mayenne) pour notre conclusion, histoire de boucler la boucle et de revenir indéfiniment aux sources : « La forêt commençait à s’imbiber de nuit (…) au centre de la vaste silencieuse respiration des arbres, tandis que, tout autour, l’obscurité achevait de conquérir la forêt ».

PhotoCyril Le Tourneur d’Ison & Exposition Chateau de Mayenne@GC

———– Aller plus loin en restant tout près ————-

Sainte-Suzanne : www.coevrons-tourisme.com

Exposition Palimpseste : https://www.9lives-magazine.com/events/palimpseste-cyril-le-tourneur-dison/

Echologia : https://www.echologia.com/

Tour Saint-Michel : https://www.toursaintmichel.fr/

 


Tourisme vert en Mayenne, la revanche des oubliés | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Journaliste indépendante, auteur, spécialiste de la Chine, de l'Asie, sinologue. Publications sur le tourisme équitable. Livres documentaire jeunesse sur l'Asie. Reportages divers.
FacebookGoogle

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Accueil paysan Midi-Pyrénées > Gers Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que son travail façonne Gers Midi-Pyrénées...

Accueil paysan Ile-de-France > Paris Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que son travail façonne Paris Ile-de-France...

Accueil paysan Provence-Alpes-Côte d'Azur > Alpes-de-Haute-Provence Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que...

Accueil paysan Rhône-Alpes > Haute-Savoie Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que son travail façonne Haute-Savoie...

Accueil paysan Limousin > Creuse Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que son travail façonne Creuse Limousin...

Si je n'avais qu’une palme à décerner ... En espérant que mon avis, aussi subjectif soit-il, vous aide à choisir les meilleurs acteurs du tourisme durable parmi les 16 nommés. N'oublions pas que le plus important...

L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda