#TourismeDurable
La feuille de chou du tourisme durable

Pouvez-vous nous résumer les objectifs du “Document d’Orientation stratégique de la France pour un tourisme responsable”?

| 21 juillet 2009 • Mis à jour le 08.03.2010 à 14h47
         

Jean-Pierre Lamic : Selon Alain Laurent, le rédacteur de ce document “les priorités ne sont pas définies, au sens d’une hiérarchie d’actions à planifier et à réaliser”.
Il a pour principes de : 
– concrétiser l’approche territoriale, miser sur les ressources humaines,
– mettre en pratique le développement durable,
– considérer tous les types de tourisme sans a priori, soigner la valeur d’exemple, être pragmatique.

Les objectifs du DOS de la France pour un tourisme responsable: Tourisme responsable et territoires
Renforcer 
Les dispositifs institutionnels inter-sectoriels
– La gouvernance territoriale
– Les capacités des femmes, des hommes et des institutions par la sensibilisation et la formation

Développer
– Une approche territoriale liant tourisme et territoire
– La responsabilité de la filière tourisme
– Des actions spécifiques de lutte contre la grande pauvreté
– Une économie durable, non mono-touristique

Soutenir
– Un mécanisme d’appui et de coordination (en France) 
– L’exemplarité, le contrôle et le partage des connaissances

Les Cibles :
Les pays de la ZSP (Zone de Solidarité Prioritaire) sont concernés par la stratégie “Aide publique au développement, tourisme et territoire”.

Téléchargez le DOS* du MAEE** en matière de tourisme responsable
– * Le Document d’Orientation Stratégique
– ** Ministère des Affaires Etrangères et Européenne

Vous êtes connus et reconnus pour parler “sans langue de bois”, sur le Tourisme Durable, ses manques et son avenir.
– Pouvez-vous donc nous annoncer les forces et les faiblesses de cette stratégie française ?

Jean-Pierre Lamic : Les forces de ces orientations stratégiques résident dans le professionnalisme ayant conduit au diagnostic, la pertinence des solutions proposées, la crédibilité rendue possible par le fait que le MAEE (Ministère des affaires étrangères et européennes ) est à l’origine de la démarche. Une reconnaissance nationale et internationale, qui, par voie de conséquence en découle.

Ses faiblesses proviennent de l’état de déliquescence des politiques d’aménagement du territoire, de la désagrégation en cours des prérogatives des départements, de la parcellisation des champs de compétence, du pouvoir excessif donné à des autocraties locales, sans contrôle de la société civile. En clair le maire d’un village et quelques membres de son conseil sont toujours en mesure de prendre des décisions qui obèrent totalement toute stratégie durable. Le cas est malheureusement très courant dans les Alpes françaises, par exemple.


Pouvez-vous nous résumer les objectifs du “Document d’Orientation stratégique de la France pour un tourisme responsable”? | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Rédaction Voyageons-Autrement

Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :

Jean-Pierre Lamic

voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda